Northern Routes, Dr. Sarita Verma
Veuillez noter: Le texte en français suit les versions en anglais.

Vive les communautés francophones ici à l’EMNO : On y va avec le bon travail


Hello. Bonjour. Aaniin. Boozhoo.

We have a vibrant Francophone community at NOSM. The NOSM Francophone Reference Group (FRG)/Groupe consultatif francophone (GCF) met in Sudbury on January 18 for a strategic planning session followed by a well-attended Francophone public consultation session in Thunder Bay on January 23. I dusted off my French-speaking skills and hope to build on my vocabulary, as I have work to do. Thank you to Monique Rocheleau, Chair, and the FRG for your energy and enthusiasm and to all who attended the Francophone session particularly former Board member, Angèle Brunelle. Some excellent and unique recommendations were brought forward in both sessions. Of course, many thanks to our staff, led by the irreplaceable Danielle Barbeau-Rodrigue, NOSM’s Director of Francophone Affairs, for organizing and leading the events.

Since 2009, NOSM has graduated 135 Francophone physicians. Since 2009, 21% of the MD class, on average, has self-identified as Francophone. NOSM has had a successful track record of having a high proportion of Francophone students as part of our social accountability mandate. Northern Ontario Francophones live predominantly in Cochrane, Geraldton, Greater Sudbury, Hearst, Kapuskasing, Longlac, Marathon, North Bay, Sault Ste. Marie, Sturgeon Falls, Temiskaming Shores, Thunder Bay, Timmins, and many small towns along the Trans-Canada Highway. After 1910, the French began arriving from Quebec and Acadia to farm the land or work in forests and mines. These deep-rooted Franco-Ontarian communities promote their identity and culture through events, museums, learning institutions, and cultural and community centres. Since the community consultation in 2009, NOSM has been striving to meet the agreed-upon strategies to engage more deeply with the Francophone people of Northern Ontario.

Some of NOSM’s Francophone graduates have become major leaders and change agents. In Timmins, Dr. Paul Miron (Class of 2011) is an active family doctor, leader in trauma and stroke care and program director of our largest residency training program, Family Medicine. Paul serves as a role model and mentor for many of our learners. Dr. Nicole Ranger  (Class of 2016 ) is also a force majeure, internally and externally at NOSM, most recently she was a guest speaker at the Ambassadocteur Day as part of the Franco Doc project - a national initiative to build Francophone resources in health care and advocating for Northern Ontario. The amazing Dr. Meghan Cusack, NOSM Resident alumna and Francophone Clinical Lead at the undergraduate level, is a dedicated family physician with a mission to guide NOSM in its efforts to improve Francophone health curriculum and provide valuable hands-on learning experiences to Francophone and Francophile medical students.

Reducing language barriers and improving access to French Language Health Services in the North are key priorities that advance our social accountability mandate – this is a great example of going beyond counting numbers and instead making a difference in population health. Dr. Crystal Boulianne, a NOSM Alumna practicing in Kapuskasing who was recently featured in NOSM’s Northern Passages, sums it up well:

“I’ve heard horror stories of elderly patients being redirected to cities like Sudbury for health care, they arrive by ambulance, and are unable to communicate in their own language,” explains Dr. Boulianne. “They would come back to Kapuskasing without an understanding of the instructions they had received.”
Dr. Boulianne says when patients are referred to larger urban centres like Sudbury, Timmins or Thunder Bay, they have no guarantee that they’ll receive services in French. This translates into a poor patient experience and more seriously increases the chance of error and unsafe care.

With Francophone patient experiences in mind, I asked Monique Rocheleau some questions about how NOSM can move medical education forward in ways that will best prepare NOSM learners to serve French-language communities in the North.

Click on the video below to hear her responses.

The strategic planning consultation sessions have brought other concerns forward. One is the integration of French into the curriculum without putting the burden of extra work onto the students such as: clinical skills in French, medical terminology in French, and enhanced French as a second language classes. Other strategies were also suggested to engage and encourage the Anglophone community to be part of the solution including l’offre active (Active Offer) programming into medical education. The Réseau du mieux-être francophone du Nord de l'Ontario has a vibrant partnership with NOSM to support Active Offer planning tools and resources and to educate our learners so that Active Offer becomes second nature.

According to the French Language Services Commissioner’s Office (now part of the Office of the Ombudsman of Ontario), Active Offer is “the guarantee of the quality of government services offered to the public. For the patients, navigating the health-care system, active offer is synonymous with safety.”

Diane Quintas, Executive Director of the Réseau du mieux-être francophone du Nord de l’Ontario in Thunder Bay, says patients are sometimes intimidated, unsure or unable to self-advocate by asking if services are available in French. To address this ongoing challenge, NOSM is offering the Réseau’s online modules with Continuing Medical Education (CME) credits for physicians. One strategy we are working on is having NOSM partner with the Réseau to promote the modules and encourage all learners, faculty and staff to complete them.

NOSM offers tools to Health Sciences Learners to improve their knowledge relating to the health of Francophones:

Visit: Guide d’apprentissage francophone : EMNO Sciences de la santé/Working with Francophones: NOSM's Health Sciences Learning Guides to complete the online module and receive a professional development certificate.

NOSM’s Francophone pioneers and champions
Our Francophone alumni, leads, and the FRG are among the many Francophone champions and leaders that NOSM has to thank for our progress to date. The success of Francophone programming and services at NOSM is largely due to their efforts to attract, recruit and support Francophone learners and physicians. Your hard work and ongoing advocacy means NOSM is now well-positioned and ready to leverage the new strategic plan to make bold strides forward.

Did you know that the NOSM Francophone Reference Group…

  • was established to ensure that future physicians will be capable of serving Francophone populations in French;
     
  • works to ensure that Francophones in Northern Ontario have a presence and that their interests are considered at every level of NOSM from recruitment, boards, student support, and are represented and reflected in our staff and faculty;
     
  • makes recommendations to the Dean about current or future Francophone initiatives;
     
  • recommends strategies for implementing Francophone initiatives that address the needs of Northern Ontario Francophone communities; and,
     
  • considers activities that may have an impact on Francophones in Northern Ontario.
What is Active Offer?  How does it work?

Active Offer of French Language Services (FLS) begins when:
  • awareness is created within an organization and health service providers are proactive and supportive of the offer and provision of quality French language services;
     
  • Francophone members of the public are informed about available services in French and have access to these quality services;
     
  • quality French-language services are “actively offered” by knowledgeable and well-trained staff who have a clear understanding of their responsibilities regarding FLS;
     
  • there is a willingness, where necessary, to look at alternative or innovative ways to meet FLS obligations and the needs of the Francophone community; and,
     
  • an organization has taken the time to plan ahead.
NOSM’s New Strategic Plan

Things are coming along nicely. To date, we have visited 11 communities, more than 1,200 participant consultations and more than 500 responses to the public survey. Way to go Northern Ontario. Keep it coming! The open public sessions are coming up next where you can be part of the conversation. Your voice is highly valued.
Location Afternoon Session Evening Session

SUDBURY
Holiday Inn, 1696 Regent Street

February 6, 2020
2:00 – 4:00 p.m.

February 6, 2020
5:30 p.m. – 7:30 p.m.

THUNDER BAY
Victoria Inn, 555 Arthur Street W

February 12, 2020
1:30 p.m. – 3:30 p.m.

February 11, 2020
5:30 p.m. – 7:30 p.m.
 
RSVP at http://bit.ly/NOSMstratplan
Please note that there will also be another Francophone consultation session as follows:
Location

SUDBURY
Centre de santé communautaire du Grand Sudbury,
19 rue Frood
Date and time

February 6, 2020 | 9:00 – 11:00 a.m.

 
RSVP at http://bit.ly/EMNOplanstrategique.

I’d like to remind everyone that the online survey is active until 5:00 p.m. today. If you can’t attend a session in person, you still have time to weigh-in on NOSM’s priorities for our new strategic plan. You can also email your thoughts to us at strategicplan@nosm.ca.

Please continue to follow my journey on Twitter @ddsv3 using #WhereisDrVerma

I welcome input on this blog and other issues you want to bring to my attention by email to dean@nosm.ca.
January 28, 2020

Vive les communautés francophones ici à l’EMNO : On y va avec le bon travail


Bonjour. Hello. Aaniin. Boozhoo.

Nous avons une communauté francophone dynamique à l'EMNO. Le Groupe consultatif francophone (GCF)/Francophone Reference Group (FRG) de l'EMNO s'est réuni à Sudbury le 18 janvier pour une séance de planification stratégique suivie d'une séance de consultation publique des francophones qui a attiré beaucoup de monde à Thunder Bay le 23 janvier. J'ai dépoussiéré mes compétences en français et espère enrichir mon vocabulaire, car j'ai du travail à faire. Merci à Monique Rocheleau, présidente, et au GCF pour votre énergie et votre enthousiasme, ainsi qu'à toutes les personnes qui ont participé à la séance pour les francophones, en particulier Angèle Brunelle, ancienne membre du conseil d'administration. D'excellentes et uniques recommandations ont été formulées au cours des deux rencontres. Bien sûr, un grand merci à notre personnel, dirigé par l'irremplaçable Danielle Barbeau‑Rodrigue, directrice des affaires francophones de l'EMNO, pour avoir organisé et dirigé ces événements.
 
Depuis 2009, l'EMNO a diplômé 135 médecins francophones. Depuis 2009 aussi, 21% en moyenne de la classe de médecine s'est déclarée francophone. L'EMNO a réussi à attirer une forte proportion d'étudiants francophones dans le cadre de son mandat de responsabilité sociale. Les francophones du Nord de l'Ontario vivent principalement à Cochrane, Geraldton, dans le Grand Sudbury, à Hearst, Kapuskasing, Longlac, Marathon, North Bay, Sault Ste. Marie, Sturgeon Falls, Temiskaming Shores, Thunder Bay, Timmins et dans de nombreuses petites villes le long de la route transcanadienne. Après 1910, les Français ont commencé à arriver du Québec et de l'Acadie pour cultiver la terre ou travailler dans les forêts et les mines. Ces communautés franco-ontariennes profondément enracinées mettent leur identité et leur culture en valeur au moyen d'événements, dans des musées, des établissements d'enseignement et des centres culturels et communautaires. Depuis la consultation communautaire de 2009, l'EMNO s'efforce de respecter les stratégies convenues pour s'engager plus profondément auprès de la population francophone du Nord de l'Ontario.
 
Certains diplômés francophones de l'EMNO sont devenus de grands chefs de file et agents de changement. Ainsi, à Timmins, le Dr Paul Miron (classe de 2011), médecin de famille actif, chef de file dans le domaine des soins aux victimes de traumatismes et d'accidents vasculaires cérébraux, et directeur de notre plus important programme de formation en résidence, la médecine familiale, est un modèle et un mentor pour beaucoup de nos étudiants. La Dre Nicole Ranger (classe de 2016) est aussi une force majeure, tant à l'intérieur qu’à l’extérieur de l'EMNO. Récemment, elle a été conférencière invitée à la Journée Ambassadocteur dans le cadre du projet Franco Doc, une initiative nationale visant à développer les ressources francophones en matière de soins de santé et à défendre les intérêts du Nord de l'Ontario. L'étonnante Dre Meghan Cusack, diplômée du programme de résidence et chef clinique francophone de l'EMNO au premier cycle, est un médecin de famille dévoué qui a pour mission de guider l'École dans l’amélioration du programme d'études en santé des francophones et de fournir des expériences d'apprentissage pratiques et précieuses aux étudiants en médecine francophones et francophiles.
 
La réduction des obstacles linguistiques et l'amélioration de l'accès aux services de santé en français dans le Nord sont des priorités clés qui font progresser notre responsabilité sociale;  c'est un excellent exemple de la façon dont on peut aller au-delà des chiffres et faire une différence dans la santé de la population. La Dre Crystal Boulianne, une ancienne de l'EMNO qui exerce à Kapuskasing et a récemment fait l'objet d'un article dans Passages du Nord de l'EMNO, résume bien la situation :
 
« J’ai entendu des histoires d’horreur de personnes âgées, ayant été redirigées pour des soins dans des villes comme Sudbury, qui y arrivent par ambulance et ne reçoivent pas de services en français. Ils reviennent à Kapuskasing sans avoir compris les instructions qu’ils ont reçues. »
Elle explique que lorsque des patients sont orientés vers de grands centres urbains comme Sudbury, Timmins ou Thunder Bay, rien ne garantit qu’ils recevront des services en français, ce qui se traduit par une mauvaise expérience du patient et, plus gravement, par le risque d’erreur et de soins dangereux.
En songeant aux expériences des patients francophones, j'ai interrogé Monique Rocheleau sur la façon dont l'EMNO peut faire avancer l'enseignement médical de manière à préparer au mieux nos étudiants à servir les communautés francophones du Nord.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour entendre ses réponses.

Les consultations sur la planification stratégique ont fait ressortir d'autres préoccupations. L'une est d’intégrer le français dans le programme d'études sans imposer de travail supplémentaire aux étudiants tel que : les compétences cliniques en français, la terminologie médicale en français et des cours de français langue seconde améliorés. D'autres stratégies ont également été suggérées pour mobiliser et encourager la communauté anglophone à faire partie de la solution, notamment l'offre active dans l'enseignement médical. Le Réseau du mieux-être francophone du Nord de l'Ontario a établi un partenariat dynamique avec l'EMNO pour soutenir les outils et les ressources pour la planification et l'offre active et pour éduquer nos étudiants afin que l'offre active devienne une seconde nature.

Selon le Commissariat aux services en français (qui fait maintenant partie du Bureau de l’Ombudsman de l’Ontario), « L’offre active est un gage de qualité des services gouvernementaux offerts aux citoyens. Pour les utilisateurs du système de santé, l’offre active devient synonyme de sécurité. » 

Diane Quintas, directrice générale du Réseau du mieux-être francophone du Nord de l’Ontario à Thunder Bay, dit que les patients sont parfois intimidés, incertains ou incapables de défendre leur cause et ne demandent pas si des services sont disponibles en français. Pour relever ce défi permanent, l'EMNO offre les modules en ligne du Réseau qui apportent des crédits d’éducation médicale continue (EMC) aux médecins. Une stratégie sur laquelle nous travaillons est de nous allier au Réseau pour promouvoir les modules et encourager tous les étudiants, le corps professoral et le personnel à les effectuer.

L’EMNO offre aux étudiants en sciences de la santé des outils pour améliorer leurs connaissances sur la santé des francophones :

Consultez : Travailler avec les francophones : Guide d’apprentissage de l’EMNO en sciences de la santé/Working with Francophones: NOSM's Health Sciences Learning Guide afin d’effectuer le module en ligne et de recevoir un certificat de perfectionnement professionnel.

Pionniers et champions francophones de l'EMNO
Nos anciens étudiants francophones, nos chefs de file et le GCF comptent parmi les nombreux champions et chefs de file francophones que l'EMNO doit remercier pour les progrès accomplis jusqu'à présent. Le succès des programmes et des services francophones de l'École est en grande partie attribuable aux efforts que toutes ces personnes déploient pour attirer, recruter et aider les étudiants et les médecins francophones. Grâce à votre travail acharné et à votre défense continue des intérêts, l'EMNO est maintenant bien placée et prête à tirer parti du nouveau plan stratégique pour faire des progrès audacieux.

Savez-vous que le Groupe consultatif francophone…
  • a été établi pour apporter l’assurance que les futurs médecins soient en mesure de servir les populations francophones en français?
     
  • travaille pour que les francophones du Nord de l'Ontario et leurs intérêts soient pris en compte à tous les niveaux de l’École, depuis le recrutement jusqu’à l’aide aux étudiants en passant par le conseil, et qu’ils soient représentés dans les rangs du personnel et du corps professoral?
     
  • transmet des recommandations à la doyenne concernant des initiatives actuelles ou futures touchant les francophones?
     
  • recommande des stratégies de mise en œuvre d’initiatives pour les francophones qui répondent aux besoins des communautés francophones du Nord de l'Ontario?
     
  • envisage des activités qui peuvent avoir un effet sur les francophones du Nord de l'Ontario?
 Qu’est-ce que l’offre active? Comment fonctionne-t-elle?

L’offre active de services en français commence quand :
  • Un organisme en prend conscience et que les fournisseurs de services de santé sont proactifs et appuient l’offre et la prestation de services en français de qualité;
  • Les membres francophones du public sont informés des services disponibles en français et ont accès à des services de qualité;
  • Des services en français de qualité sont « activement offerts » par du personnel renseigné et qualifié qui comprend clairement ses responsabilités en matière de services en français;●    Il existe une volonté d’examiner au besoin des solutions de rechange ou novatrices pour honorer les obligations en matière de services en français et répondre aux besoins de la communauté francophone;
  • Un organisme a pris le temps de la planifier à l’avance.
Le nouveau plan stratégique de l'EMNO

Les choses avancent bien. À ce jour, nous avons visité 11 communautés, consulté plus de 1 200 personnes et reçu plus de 500 réponses au sondage public. Bravo Nord de l'Ontario. Continuez comme ça! Les prochaines séances publiques vous permettront de participer à la conversation. Nous apprécions beaucoup vos perspectives.
Lieu Séance en après-midi Séance en soirée

SUDBURY
Holiday Inn, 1696 rue Regent

6 février 2020
14 h – 16 h

6 février 2020
17 h 30 – 19 h 30

THUNDER BAY
Victoria Inn, 555 rue Arthur Ouest

12 février 2020
13 h 30 – 15 h 30.

11 février 2020
17 h 30 – 19 h 30
 
R.S.V.P. à http://bit.ly/NOSMstratplan.
Une autre séance de consultation des francophones est également prévue :
Lieu

SUDBURY
Centre de santé communautaire du Grand Sudbury,
19 rue Frood
Date et heure

6 février 2020
9 h – 11 h

 
R.S.V.P. à http://bit.ly/EMNOplanstrategique.


Je rappelle que le sondage en ligne est actif jusqu’à 17 h aujourd’hui. Si vous ne pouvez pas assister en personne à une séance, vous avez encore le temps de réfléchir aux priorités de l'EMNO pour son nouveau plan stratégique. Vous pouvez aussi nous envoyer vos réflexions à strategicplan@nosm.ca.

Je vous invite à continuer de suivre mon voyage sur Twitter @ddsv3 en utilisant #OùestDreVerma
Je recevrai volontiers les commentaires sur ce blogue et d’autres sujets que vous désirez porter à mon attention à dean@nosm.ca.
The NOSM Francophone Reference Group (FRG)/Groupe consultatif francophone (GCF) with Dr. Verma
28, janvier, 2020
The NOSM — Facebook
The NOSM — Twitter
The NOSM — Instagram
NOSM Website
Copyright © 2020 Northern Ontario School of Medicine, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.