Copy
Si vous rencontrez des difficultés pour visualiser ce bulletin, consultez la version en ligne
"Nous devons savoir que le meilleur moyen pour établir la paix dans le monde en général, et la paix dans notre propre esprit en particulier, et d'apprendre à chérir les autres êtres vivants."
Vénérable Guéshé-la nous dit aussi : "il est important de commencer par notre entourage le plus proche, car si nous essayons d'aimer tous les êtres sensibles de manière générale, en négligeant de chérir et de nous préoccuper de ceux que nous fréquentons, notre amour pour les autres restera abstrait, faux. En faisant un sérieux effort pour aimer les personnes de notre entourage, alors, même si celles-ci nous mènent la vie dure, notre préoccupation de soi sera continuellement érodée et nous établirons progressivement dans notre esprit une fondation solide d'amour pour les autres. Sur cette base, il ne sera pas difficile d'étendre notre amour à un nombre croissant d'êtres sensibles jusqu'à faire naitre en nous l'amour et la compassion universelle d'un bodhisattva."
Dès ce mois de janvier nous allons poursuivre avec cet apprentissage de l'esprit qui se préoccupe des autres, dans ses niveaux les plus profonds et les plus protecteurs, de quoi se réjouir...

Nous vous remerc
ions de tout cœur pour les beaux partages de sagesse en 2015 et espérons continuer à cheminer ensemble pour aller toujours plus près du vrai bonheur en 2016.
Bonne année à chacun !
Le centre Vajrasattva
Reprise du PG
Le 11 janvier à Nîmes et 12 à Montpellier
Entraînement à la concentration
Dimanche 17 janvier de 10h à 17h30
Se libérer de ses peurs
Dimanche 24 janvier de 10h à 17h30
Inscription dès janvier !
Initiation du 6 février : La Joie
Retraite et cérémonie du refuge
Mercredi 13 et jeudi 14 janvier
Communiquer avec clarté
Samedi 23 janvier de 10h à 13h
Nouvelle série : "la force de l'éveil"
certains jeudis de 19h30 à 21h
Méditation du mois de janvier
Événements à venir
Ne pas se décourager dans nos projets
Samedi 13 février de 10h à 13h
La pratique de Bouddha Amitayous
Dimanche 14 février 2016 de 10h à 17h30
« l’offrande au guide spirituel »
Samedi 27 février de 10h à 17h30
Désirs, émotions, comment garder l’équilibre
Dimanche 28 février de 10h à 13h

Témoignage de Marie-Claude

Le Dharma est entré dans ma vie petit à petit. Au début je trouvais ces enseignements passionnants, mais cela restait intellectuel, je ne me voyais pas beaucoup changer.
Pourtant, je restais fidèle aux enseignements du mardi soir et je me laissais imprégner. J'ai eu des périodes de doute, de refus, de questionnements, mais une petite voix s'élevait souvent en moi pour me dire de continuer.
Et puis, je me suis aperçue que de plus en plus souvent durant la semaine, j'avais des flashs, une meilleure compréhension de ce qui m'arrivait. Le travail se faisait en sous-terrain.
Aujourd'hui je me sens plus lucide, je peux commencer à nommer mes perturbations mentales, je rejette moins la faute sur l'autre et je prends de plus en plus la responsabilité de mes sautes d'humeur. Quand je "déraille", et que je me sens emporter par une réaction émotive, j'arrive parfois à changer mon état d'esprit et je sens alors ma colère fondre comme neige au soleil. Ce qui m'aide c'est quand je pense que le bonheur de l'autre est plus important que mon propre bonheur, c'est quand je lâche mes attentes et que j'accueille ce qui vient, c'est quand je prend soin de mes intentions. Pour Noël, nous serons nombreux, cela me demande beaucoup de travail, mais je le fais avec joie car tout ce que je fais c'est en pensant à tous ceux qui seront présents.
Aujourd'hui, Emma m'a proposé de guider la méditation pour la paix dans le monde. Au début, j'avais peur de "mal faire" et Emma m'a soufflé que développer la compassion pour les autres éliminerait ce frein. Alors j'ai pensé à toutes ces guerres dans le monde, à ces attentats dans notre pays mais aussi dans tous ces pays où la violence fait tant de dégâts, à la souffrance des enfants, des adultes, de ces familles mutilées. J'ai senti alors en moi une bonne motivation et j'ai accepté de guider régulièrement cette prière pour la paix. Cela me donne une sensation d'utilité, je sais que cette méditation est puissante et prendre ce temps pour la préparer et la guider me remplit de joie.
Marie-Claude.
Copyright © 2015 Centre Kadampa Vajrasattva, tous droits réservés.


Vous souhaitez modifier la façon de recevoir ce bulletin ?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences d'inscription ou se désinscrire de cette liste

Email Marketing Powered by Mailchimp