Copy
Si vous rencontrez des difficultés pour visualiser ce bulletin, consultez la version en ligne
Quelle chance d’avoir accès à des solutions si élevées du bouddhisme moderne, si efficaces, si profondes et simples pour résoudre tous nos problèmes humains. C’est parfois tellement incroyable que l’on a du mal à s’approprier cette opportunité pour en profiter pleinement.
Une question essentielle que Guèn-la Dekyong a posée en début de Festival : « Qu’avez-vous prévu pour que votre souffrance cesse ? ». Nous avons besoin de regarder la réalité de la souffrance, nous avons besoin de courage pour alors décider : «Une libération temporaire de ma souffrance ne suffit pas, je vais me libérer définitivement de mes souffrances futures». Ce désir est un esprit joyeux et positif, constamment positif.
Quand ce désir de cessation définitive de la souffrance se rapporte à nous-mêmes c’est le renoncement, quand il s’adresse aux autres c’est la compassion universelle. Nous construisons alors la sagesse et la compassion ensemble, qui sont comme les deux ailes d’un oiseau, et qui nous permettent de nous envoler de notre état de souffrance. « Samsara, bye bye, souffrance, bye bye ». Tout le monde espère un monde libéré de toute souffrance, mais pour la plupart cela semble sans espoir. Pour les bouddhistes, c’est plus qu’un espoir, c’est un but. Parce que Bouddha a enseigné la méthode pour y parvenir et ainsi pouvoir venir en aide chaque jour à chaque être vivant, ce but devient la source d’un travail intérieur continuel, et tellement libérateur. A nous d’en profiter pleinement, dès maintenant.
Bon mois d'avril !
Le karma, ou avoir prise sur sa destinée
Samedi 9 avril de 10h à 13h
Retraite de purification de Nyoungné
Jeudi 14 et Vendredi 15 avril
Vivre en accord avec la réalité
Dimanche 24 avril de 10h à 13h
Recevoir l’aide de la Tara Blanche
Dimanche 10 avril de 10h à 17h30
Aimer sans souffrir, c’est possible ? Dimanche 17 avril de 10h à 13h
Méditation du mois d'avril
Événements à venir
Le pouvoir de l’imagination à créer le monde
Dimanche 15 mai de 10h à 13h
Retraite d’offrandes de mandalas
Dimanche 15 mai de 14h à 17h30 et lundi 16 mai de 10h à 17h30
Vivre dans la légèreté de l’instant présent
Samedi 21 mai de 10h à 13h
La magie incomparable du Tantra
Dimanche 22 mai de 10h à 17h30
Retraite à Barcelone avec Kadam Morten
Du 2 au 8 juin
Inscription le mercredi 6 avril à 14h

Témoignage de Thierry

Venir, revenir et devenir
Nous avons tous des raisons très personnelles pour aller à la découverte de plus de spiritualité. La méditation ainsi que le Bouddhisme sont des termes qui viennent ensuite naturellement se greffer. Cela fait environ deux ans que je me « nourris » avec de plus en plus d’assiduité aux enseignements de Bouddha dispensés par Emma. Cette pratique du Dharma couplée à des méditations guidées permet, entre autre, une meilleure connaissance et maîtrise de notre Esprit.

J’ai passé plusieurs années de ma vie à ne percevoir que le monde extérieur à mon corps. Je me donne maintenant du temps pour explorer mon monde intérieur. La finalité n’est pas égoïste mais orientée par le désir, comme tout humain, d’augmenter ma plénitude et mon bonheur afin de rayonner et d’agir pour partager cette expérience et « guider » les autres sur cette Voie. La compassion pour les autres ne peut être pure que si elle est sincère, sans ambiguïté et initiée par une bonne connaissance et maîtrise de ses émotions ainsi que de ses perturbations mentales.

Tout cela prend donc du temps, mais chaque pas est essentiel et notre vision du monde et des autres change positivement. J’avais d’ailleurs refusé de faire un premier témoignage de mon ressenti, il y a sept mois, je n’étais pas prêt.

J’ai été agréablement surpris (et rassuré) de voir qu’également des personnes assez jeunes suivent les mêmes enseignements. Cette quête de libération par cette voie n’est donc pas liée uniquement à nos questions existentialistes basées sur nos retours d’expériences de notre vie actuelle. L’existence du Karma semble se manifester (être une vérité).

Ces enseignements rares sont essentiels dans notre vie et c’est la seule fois où l’on est content de redoubler, même si certains thèmes abordés sont quelquefois semblables. Nos états d’esprit, le monde qui nous entoure, notre perception de ce dernier, tout cela évolue et nous n’écoutons jamais une séance avec la même curiosité, le même contentement, la même profondeur. Cependant la joie finale est sans cesse grandissante car la meilleure des récompenses et de s’entendre dire de la part de nos proches que progressivement on semble plus heureux.
Copyright © 2016 Centre Kadampa Vajrasattva, tous droits réservés.


Vous souhaitez modifier la façon de recevoir ce bulletin ?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences d'inscription ou se désinscrire de cette liste

Email Marketing Powered by Mailchimp