Copy
Share
Share
Forward
Pour recevoir ces conseils directement dans vos courriels, inscrivez-vous ici.

#8 - Pourquoi a-t-elle convoqué une réunion??


Je suis quelque peu surprise par le nombre de fois où un leader convoque des réunions alors qu’il ou elle a déjà décidé de la voie à suivre. Mais, un leader digne de ce nom, n’est-il pas censé convoquer des réunions pour discuter de problèmes et trouver des solutions?

Les leaders font parfois appel à moi pour faciliter le dialogue avec leur équipe, lorsque, au fil des questions et réponses il devient apparent que les jeux sont faits et qu’il sera difficile de les faire changer d’avis. Cela peut ne pas être évident pour un leader dans un premier temps. Après tout, il ou elle doit établir une vision et être en mesure de prendre en compte d’autres points de vue tout en déterminant l’orientation future de la division.

Les choses se compliquent quand les leaders n’ont pas de position claire: doivent-ils prendre une décision unilatérale, prendre une décision -après avoir consulté les membres de l’équipe- ou entamer un dialogue avec l’équipe conduisant à une décision de la majorité ou à un consensus.
  • Consultation = Je vous demande. Je pèse le pour et le contre et je décide.
  • Majorité = Je vous demande. L’option de la majorité l’emporte.
  • Consensus: J’ouvre le débat. Nous dialoguons, prenons une décision ensemble avec laquelle le groupe peut vivre.
Chacun de ces types de décisions s’avère efficace dans diverses situations. Toutefois, un manque de clarté du leader conduit à l’instauration d’un dialogue au sein de l’équipe qui ne mène nulle part.

En tant que chef d’équipe ou de gestionnaire, il peut s’avérer utile de retenir les points suivants:
  •  Le fait de consulter votre équipe avant de prendre une décision vous aidera à choisir la meilleure solution et à accroître l’adhésion au processus décisionnel ouvrant ainsi la voie à une mise en œuvre réussie.
  • Cependant, il n’est pas nécessaire de consulter avant chaque prise de décision et il n’y a rien de mal à prendre seul(e) des décisions.  Attention à ne pas faire pencher le balancier dans l’autre sens là où il n’y a pas de place pour le dialogue.
  • Quand, à titre de leader, nombre d’options s’offrent à vous, un remue-méninges ou une séance de planification passant en revue tous les scénarios est une stratégie valable pour parvenir à une prise de décision de groupe. Mise en garde: Assurez-vous d’être prêt(e) à considérer toutes les options mises sur la table.
Je vous propose d’avoir le tableau suivant en tête avant de convoquer une réunion:

Ai-je déjà pris une décision à ce sujet?  OUI ou NON
DANS L’AFFIRMATIVE, il n’est pas nécessaire que je convoque une réunion de remue-méninges.              
DANS LA NÉGATIVE, suis-je ouvert à toutes les idées permettant de résoudre ce problème?  OUI ou NON
DANS L’AFFIRMATIVE, quelle est la meilleure approche: mettre sur pied une séance de remue-méninges ou consulter l’équipe?
DANS LA NÉGATIVE, je prendrai moi-même la décision ou j’exclurai certaines solutions de la discussion.
 
Une équipe s’attend à des orientations claires de son leader. Mettre en place un plan d’action clair pour la prise de décision contribue grandement à établir une relation de confiance avec l’équipe.

 
~ Dominique
 
LinkedIn
LinkedIn
Google Plus
Google Plus
Website
Website
S'abonner