Copy
Share
Share
Forward

#4 - La question ouverte

Poser des questions fait partie intégrante d’une véritable conversation. C’est la première étape démontrant votre intérêt pour la participation active des membres de votre équipe et pour ouvrir la porte à une communication bidirectionnelle vraiment indispensable entre le gestionnaire et l’employé. Et vous avez à votre disposition deux types de questions: la question ouverte et la question fermée.

Le type de question que vous choisissez et la manière dont vous l’utilisez influera sur l’efficacité de votre séance.  Répondez aux questions suivantes:

Question ouverte: Comment allez-vous vous reposer cet été?
Question fermée: Allez-vous vous reposer cet été?
 
Question ouverte: Qu’est-ce que vous aimez le plus ou le moins dans votre travail?
Question fermée:  Aimez-vous votre travail?

En répondant aux questions ci-dessus, vous remarquez deux choses:

La question ouverte laisse de la place à de nouvelles idées et à un dialogue plus vaste. De plus, vous avez utilisé vos propres mots pour décrire votre expérience. En posant une question ouverte, en tant que coach, vous apprenez à mieux connaître votre employé, et, du même coup, vous gagnez en efficacité. La meilleure manière de poser une question ouverte est de commencer par l’interrogation «qu’est-ce que» ou «comment». Ces termes réclament une réponse plus approfondie et c’est pour cette raison que l’on se doit de privilégier la question ouverte.

Comme vous pouvez le remarquer dans les exemples figurant ci-dessus, une question fermée conduit à une réponse en un seul mot qui est le plus souvent «oui» ou «non». Vous pouvez utiliser ce type de question pour établir un fait bref. Toutefois, je vous invite à utiliser le moins possible ce genre de question: Trop de questions fermées fermeront inévitablement la porte à l’instauration d’un véritable dialogue.
 
LinkedIn
LinkedIn
Google Plus
Google Plus
Website
Website