Copy

Retrouvez dans cette Newsletter un condensé des dernières activités  de l'Eurodéputé  Ecolo Philippe LAMBERTS ainsi que l'annonce des prochains débats auxquels il participera. Pour plus de contenu, rejoignez-le sur www.philippelamberts.eu

La dernière session du mandat 2009-2014!

Nous voici arrivés à la dernière session plénière  de cette législature. Elle a vu hier l’adoption du second pilier de l’union bancaire, à savoir le mécanisme commun de résolution des crises bancaires. Les Belges n’ont pas oublié comment il a fallu improviser à plusieurs Etats une réponse à la quasi-faillite de banques trans-nationales comme Fortis ou Dexia. L’objectif est ici de jeter les bases d’un traitement « fédéral » de pareilles crises. En cette fin de législature, des dossiers importants ont encore été traités ces dernières semaines, comme celui de la neutralité de l’Internet (ou comment empêcher la constitution d’un net à plusieurs vitesses, selon ce que l’usager est prêt à payer), ou celui de la marchandisation des semences. Sur ces deux dossiers, l’intérêt général semble avoir pour l’instant prévalu (campagne oblige ?), mais n’en doutons pas, la prochaine législature sera sans aucun doute l’occasion de nouveaux combats sur ces sujets. Tout comme sur le projet de traité commercial transatlantique, lequel se profile de manière de plus en plus évidente comme la principale menace pesant sur les normes sociales, environnementales et de santé en vigueur en Europe et au-delà, sur le fonctionnement même de nos démocraties. Autant d’enjeux que nous aurons à cœur de mettre en avant au cours de la campagne électorale à venir, au cours de laquelle j’espère pouvoir vous rencontrer nombreux.

Philippe


Neutralité du net : bataille gagnée!


Le 3 avril dernier, nous avons voté le texte législatif qui réorganise le marché des télécommunications en Europe.

A cette occasion, certains voulaient permettre aux fournisseurs d’accès de trier le trafic d’Internet afin de prioriser certains flux. Les parlementaires ont fermement refusé de rompre l’égalité de diffusion et d’accès à l’information, à la libre expression et à l’innovation que cherchaient à imposer quelques grands lobbies industriels. C’est là non seulement une victoire pour les citoyens mais également pour les valeurs de l’Union
.

Pour la version complète de l'article, cliquez ici
 

 

Les Etats-Unis et l’Union européenne négocient pour l’instant un traité commercial (TTIP ou TAFTA) pour créer la plus grande zone de de libre échange au monde. Le 26 mars 2014, le Président des Etats-Unis Barack Obama était en visite officielle à Bruxelles; une occasion pour nous de lui faire part de notre opposition ferme à ce projet. Taillé sur mesure pour servir les intérêts du big business, il s’attaque à nos normes sociales, environnementales et de santé, à notre modèle de concertation sociale, à notre financement public de la culture, de la santé, de la recherche et de l’enseignement. Retrouvez ici la lettre que nous avons adressée au Président Obama et rejoignez-nous le 7 mai pour en débattre.

L'Europe, un frein ou un atout?

Soirée-débat à Chimay
Salle du Casino, Place des Ormeaux 27
le 22 avril à 20h, avec Paul Colson (ancien Bourgmestre de Chimay) et Jean-Marc Monnin (conseiller communal). Pour tout renseignement: nino.manzini@ecolo.be

Clichés d'Europe

Soirée-débat à Nivelles
Foyer du Waux-Hall, Place Alber 1er
le 24 avril à 20h
avec Corentin Roulin (2e effectif à la région), Marcel Cheron (député wallon et tête de liste fédéral), Bernard Snoy (Professeur à l'UCL).
Pour tout renseignement: Thérèse Snoy (député fédéral) therese.snoy@ecolo.be

De l'Europe à la Région: quelle alternative à l'austérité?

Soirée-Débat à Ans

Place des anciens combattants, 1B 
4432 Ans-Alleur

le 30 avril à 20h

avec Véronica Cremasco (2e effective à la Région).

Pour tout renseignement:
Nicole Maréchale nicole.marechale@ecolo.be
Vous recevez ce mail parce que vous avez manifesté un intérêt pour mon travail ou que vous vous étiez déjà préalablement inscrits à ma Newsletter. Vous trouverez en bas de page l'option "unsuscribe from this list" pour vous dés-inscrire, si vous le souhaitez.