Copy

Retrouvez dans cette Newsletter un condensé des dernières activités  de l'Eurodéputé  Ecolo Philippe LAMBERTS. Pour plus de contenu, rejoignez-le sur www.philippelamberts.eu

Faudra-t-il choisir entre l'Europe et la démocratie?


Au moment où je vous envoie la dernière livraison de ma newsletter, l'idée d'intégration politique de notre continent vient de subir un coup violent, porté par rien moins que les chefs d'Etat ou de gouvernement de la zone Euro. Au nom de la cohésion de l'union monétaire, ceux-ci ont foulé aux pieds la démocratie grecque, soumettant ce pays-membre à un régime quasi-colonial.
 
L'intégration européenne a démarré voici plus de soixante ans comme un projet visant à garantir la paix sur le continent, en y répandant la démocratie et en assurant à tous ses citoyens une prospérité à la fois partagée et durable. Ce qui s'est joué le week-end dernier est une négation des fondations mêmes de l'UE. Les ramifications de ce coup de force seront incalculables et ce n'est qu'au fil du temps qu'elles apparaîtront clairement. Une chose est sûre, le régime infligé à la Grèce n'a aucune chance de fonctionner économiquement parlant; le spectre du Grexit reviendra donc hanter les murs du Juste Lipse à Bruxelles. Plus profondément, les dirigeants européens ont accrédité comme jamais auparavant qu'entre l'Union Européenne et la démocratie, il faut choisir; il ne faut pas être grand clerc pour deviner à qui ceci profitera.

Avant d'être écologiste, avant d'être un Européen convaincu, je suis un démocrate; c'est d'abord pour revivifier notre démocratie que je me suis engagé en politique. Sur le plan personnel, ces derniers jours ont été très difficiles à encaisser; soyez certain(e)s que mon engagement pour une société plus juste, plus durable et plus démocratique n'ont en rien été entamés; mais le rapport de forces nous a été brutalement rappelé et il n'est pas favorable à ce projet de société. A nous de le faire basculer.

Je vous souhaite à chacune et à chacun un été ressourçant et reposant.

Bonne lecture,

Philippe

Grèce: quel avenir pour la zone euro?

Étrange coïncidence : au moment où les ministres des Finances négociaient le dossier grec, les présidents des institutions européennes déposaient une contribution commune reflétant leur manière de faire évoluer la zone euro. Tout le monde reconnaît que la zone euro est loin d'être un projet abouti. Mais, tant les idées que les ambitions de chacun pour le futur diffèrent (cf. notre programme électoral Europe de 2014). La famille verte européenne travaillera dès la rentrée sur la réforme l'Union Économique et Monétaire dans la perspective de voter une résolution lors du Congrès du Parti Vert Européen en novembre.

TTIP: la mobilisation continue

Le Parlement Européen a voté à une large majorité (436 pour, 241 contre, 32 abstentions) sa résolution sur le projet de traité transatlantique. Si l'on peut légitimement s'indigner qu'une majorité du Parlement continue de soutenir le TTIP, tout n'est pas encore gagné pour la grande coalition des conservateurs, socialistes et libéraux. Celle-ci rencontre de plus en plus de difficultés à trouver une majorité de soutien au TTIP, notamment grâce à une mobilisation croissante de la société civile. Depuis deux ans citoyens, consommateurs, syndicats, PME, villes et régions critiquent fortement ce projet qui menace les droits et l'espace de souveraineté démocratique. Ces efforts de mobilisation ne sont pas vains: la grande coalition commence à se fissurer. La mobilisation doit continuer !

Victoire pour la transparence fiscale

Le rapport Cofferati sur l'engagement à long terme des actionnaires a été adopté par le Parlement en juillet. Après d'âpres négociations, les amendements des écologistes demandant la transparence comptable des entreprises ont été adoptés à une large majorité. Les parlementaires envoient ainsi un signal très clair à la Commission européenne et au Conseil. C'est sans conteste une grande victoire!

Migration: le Conseil s'enlise, le Parlement avance

Dans le dossier de l'accueil des personnes réfugiées dans l'Union européenne, le Conseil européen s'est tristement illustré fin juin par le refus scandaleux des Etats-membres de répondre de façon responsable aux défis des migrations. Heureusement, les eurodéputés ont donné un signal fort de solidarité en votant ce 16 juillet des recommandations au Conseil en faveur d'une clé de répartition obligatoire - reste à voir s'ils seront entendus...

Invitation à une soirée citoyenne

Notez dès à présent la date du 25 septembre: j'ai le plaisir de vous convier à une soirée-débat citoyenne qui nous permettra de discuter de l'actualité politique européenne de ces derniers mois et des perspectives pour l'avenir. Elle aura lieu à Bruxelles, dans les environs du Parlement européen. Plus de détails suivront en temps utile. Je vous y attends nombreux!
Vous recevez ce mail parce que vous avez manifesté un intérêt pour mon travail ou que vous vous étiez déjà préalablement inscrits à ma Newsletter. Vous trouverez en bas de page l'option "unsuscribe from this list" pour vous dés-inscrire, si vous le souhaitez.
Email Marketing Powered by Mailchimp