Copy

Le trou de mémoire est la hantise des présentateurs. Comment réagir ? 

Visionnez dans votre navigateur

PRÉSENTabilité

L'infolettre pour développer vos habiletés de présentation

LinkedIn
Twitter
Facebook
Website
Bonjour <<Prénom>>, vous recevez ce courriel, car vous avez choisi de développer vos habiletés de présentation en vous abonnant à l'infolettre PRÉSENTabilité.

Mise en contexte

Le trou de mémoire est la hantise des présentateurs. Que vais-je faire seul et désemparé devant le groupe ? Comment réagir ? Voici la situation qui s’est déroulée sous mes yeux hier encore.


Nous recevions une quinzaine de candidats pour des auditions. Ils présentaient leur proposition de conférence pour TEDxQuébec (je suis impliqué dans l’organisation de l’événement). Ils disposaient de 3 minutes pour convaincre le comité de sélection.

Le sérieux des candidats et leur niveau de préparation étaient impressionnants. Malgré cela, il est inévitable de rencontrer des écueils : un des participants a eu un trou de mémoire.

« Pardon, je suis perdu. Puis-je recommencer du début ? »

Reprise du début. Nouveau trou de mémoire. Panique, stress.
« Je ne serai pas capable ». Toute la gamme des réactions y passe.


L’expérience de coaching des membres du comité est mise à contribution. Ma collègue Lyne Marie Germain pose quelques questions au candidat et l’emmène à raconter ce qu’il voulait nous dire.

Subitement, la personne s’enflamme, s’illumine et nous parle avec un enthousiasme contagieux de son sujet. La différence était flagrante. Comme on s’en doutait, la maitrise du sujet était totale. Le candidat nous a confié avoir appris son texte par cœur et l’avoir oublié sous le stress du moment. 

Comment réagir au trou de mémoire ?

Il existe plusieurs astuces pour contrer les trous de mémoire.


En amont de la présentation :

  • Maitriser son sujet à fond (cas vécu : ce n’est pas drôle de parler de quelque chose qu’on ne connaît pas bien. C’est hyper stressant — je vous le raconterai une autre fois) ;
  • Connaître par cœur « la structure » de sa présentation ;
  • Résister à la tentation d’apprendre son texte par cœur. Ça cause plus de problèmes que ça n’en évite. Nous ne serons jamais naturelles. À moins de mettre des heures et des heures de répétition comme les acteurs pour réussir à transcender le texte. En fin de compte, notre prestation sera de moins bonne qualité et nous multiplions le risque de trou de mémoire au fur et à mesure que le niveau de stress augmente.

En aval du trou de mémoire :

  • Rester calme. Les trous de mémoire sont un phénomène normal du cerveau humain. Personne ne sera offusqué si nous réagissons avec calme et maitrise de soi.
  • Changer notre perspective. Prendre 5 secondes pour retrouver nos esprits nous semble une éternité. Pour le groupe, c’est simplement une pause leur permettant d’absorber ce que nous venons de dire (d’ailleurs, il est souhaitable de faire des pauses durant nos présentations).
  • Consulter nos notes ou jeter un œil au moniteur pour retrouver le fil de nos idées.
  • Admettre sans gêne que nous avons manqué un tournant dans les méandres de notre cerveau et demander à l’auditoire de nous rappeler ce que nous venons de dire.
  • Persévérer pour livrer notre message plutôt que d’abandonner (un bel exemple d’abandon : Michael Bay le réalisateur de film Transformer, qui quitte la scène, malgré le soutien du maitre de cérémonie qui tente de lui donner un coup de main).

Conclusion

Les trous de mémoire sont inévitables. Avec une bonne préparation et la bonne attitude, vous diminuerez leur nombre et réagirez adéquatement pour que votre présentation se déroule tout en douceur.

Bonnes présentations!

Denis François Gravel
dfgravel@PRESENTabilite.com
(418) 571-4984 

 
Faites profiter votre réseau à l’aide des boutons ci-dessous.
Share
Tweet
Share
Forward
+1
Copyright © 2014 PRESENTabilite.com, Tous droits réservés.


Se désabonner • Mettre à jour vos préférences • S'abonner

Email Marketing Powered by Mailchimp