Printemps 2017 - Newsletter n° 61


C’est le printemps et l’arrivée d’une saison plus légère. Nous sortons d’un hiver rigoureux qui nous a encore plongés dans des bains de données et d’aventures, dans une évaluation de principes et d’actions et dans les fameux KPIs, ces indicateurs clés de performance dans lesquels certains voient la fin d’une communication créative là où d’autres, dont nous faisons partie, y voient le salut durable d’une discipline à part. 

C’est le printemps et nous sommes heureux de partager avec vous la moisson de l’hiver comme si le froid avait (un peu) oublié de nous saisir : une étude sur le gâchis des talents en France avec Ticket for Change, l’arrivée du datadéontologue un nouveau métier porté par un livre d’Assaël Adary, un programme unique avec des start-ups Survey for Equity, un détour par le sponsoring voilier pour sentir le vent nous pousser vers le large et les classiques études d’impacts et de dispositifs de communication qui viennent nourrir nos benchmarks !

Le tout en concertation avec de nombreux interlocuteurs qui nous font le plaisir de l’intelligence collective. Start-Cities la nouvelle filiale d’Occurrence n’a qu’à bien se tenir. :)

Bonne lecture !

 Agenda : petits-déjeuners Occurrence

28/03 : L’évaluation des marques
Actif immatériel majeur, la marque est reconnue par les acteurs de l’économie comme une valeur sûre. Evaluer leurs marques devient un facteur clé de succès des organisations, pour mieux piloter, ajuster et maîtriser ce capital stratégique.
Cliquez ici pour accéder à plus d'information sur ce petit-déjeuner proposé par Céline Mas... et vous inscrire !
20/04 : Audit du budget communication
Fort d'une longue expérience dans l'évaluation de la communication, Occurrence a développé une méthode inédite d'audit du budget communication, un "IRM" fondé sur quelques indicateurs clés et débouchant sur des recommandations opérationnelles.
Un petit déjeuner proposé par Céline Mas. Plus d'info et s'inscrire en cliquant ici.

 En l'Occurrence

Lancement de Start-Cities
Occurrence crée avec François Chevalier (ex-Stratis) une filiale dédiée à la concertation. Intervenant en conseil stratégique, cette nouvelle équipe apportera une expertise sur la concertation comme moteur des grands projets portés par les entreprises et les territoires à l’heure du numérique.
Découvrir Start-Cities
Big ou Bug Data ? Manuel à l'usage des data-déontologues par Assaël Adary : en librairie !
Face aux 2,5 millions de téraoctets de données produites quotidiennement dans le monde, il y a urgence à sortir des évidences et de la pensée unique. Marketing, RH, sécurité, médecine, élections présidentielles américaines… le Big Data touche désormais tous les domaines de la vie économique, sociale et politique. Dans son nouvel ouvrage aux Editions du Palio, Assaël Adary livre ses réflexions et ses solutions pour une meilleure utilisation et un encadrement plus vigilant des données à l’heure du Big Data.
Accéder à plus d'information (dont le sommaire) et commander l'ouvrage
Occurrence aide à prendre des décisions tranchées !
Faire appel à Occurrence, c’est s’appuyer sur des prestations d’études ou de conseil en communication pour pouvoir prendre des décisions de manière plus sereine. C’est tout le sens de la publicité commandée par Occurrence à l’agence Very Good Choice !
Cliquez ici pour voir notre nouvelle publicité
Survey for Equity, des datas pour développer sa start-up
En janvier, Occurrence a lancé SFE. Le concept est simple : permettre aux start-ups de légitimer leur projet grâce à des études sur-mesure gratuites en échange d’une participation à minima dans leur capital.
Lire l'intégralité de la brève
Chez BrainsWatt, on a hâte que le printemps arrive !
Mais en attendant les beaux jours, on a de quoi faire : nous organisons un petit-déjeuner sur l’avenir des banques traditionnelles face aux GAFA et autres hordes de fintech, on a lancé nos Learning Expedition en Israël, enfin, nous sommes ravis de vous annoncer que Transporteurs d’Image, notre régie de prévention routière, va lancer une campagne d'affichage contre les incendies causés par les mégots de cigarettes.
Toute l'actu de Brainswatt et les liens pour s'inscrire !

 Nouvelles missions

Mesure de la contribution de la communication à la performance globale de l’entreprise
Occurrence et l’agence Little Wing ont assisté Entreprises et Médias sur ce chantier 2016. Cette démarche avait un double objectif : renforcer la culture de la performance des directions de la communication et fournir un référentiel d’indicateurs clés de performance pertinents pour mesurer la contribution effective de la communication à l’activité et au développement de l’entreprise.
Lire l'intégralité de la brève
SMA a le vent en poupe ! La voile, un puissant retour sur investissement.
Des choix judicieux : un bateau vainqueur avec François Gabart, un skipper coaché par Michel Desjoyeaux. Pour un succès médiatique total : volume d’articles multiplié par 10 et audience par plus de … 13 !
Lire l'intégralité de la brève
La Chambre de Commerce et d'Industrie Paris IDF rencontre les porteurs de projets au salon des entrepreneurs
Selon le bilan d’impact réalisé par Occurrence, le stand de la Chambre de Commerce et d’Industrie Paris Ile-de-France au Salon des Entrepreneurs a efficacement joué son rôle en matière d’information et d’accompagnement des futurs entrepreneurs. En effet, l’étude quantitative révèle...
Lire la suite de la brève
Enquête d’opinion interne Alstom : une 4ème vague intégrant un outil online de visualisation des résultats
Occurrence a réalisé la quatrième vague du baromètre d’opinion interne qui intègre un volet dédié aux dispositifs de communication interne. 61% des collaborateurs d'Alstom issus de plus de 40 pays y ont répondu.
Lire l'intégralité de la brève
Télévision, affichage, presse, web... Recylum mesure l’impact de ses investissements publicitaires
L'étude quantitative online sur un échantillon national représentatif de 2000 Français a permis d’obtenir des indicateurs d’efficacité fiables sur l’ensemble des Français, ainsi que sur certaines catégories de la population constituant des cibles prioritaires pour cette action.
Lire l'intégralité de la brève
La Caisse d’Epargne mesure l’impact de sa présence au salon SME
Désireuse de capitaliser sur l'expérience, et de disposer de données objectives sur l’impact de sa participation, la Caisse d’Epargne a retenu un double dispositif d’évaluation, auprès des visiteurs de son stand et des participants à ses conférences.
Lire l'intégralité de la brève
Hygiène et Sécurité au Travail à la rencontre de son lectorat
Via un volet qualitatif et un volet quantitatif, l'INRS a cherché à mieux connaître le profil des lecteurs, identifier les modes de consommations et mettre à jour les attentes de ses lecteurs actuels et potentiels.
Lire l'intégralité de la brève
Occurrence et la Fédération de la Vente Directe travaillent en collaboration afin d'améliorer la communication de cette filière en plein essor
Dans le cadre de son partenariat avec la Fédération de la Vente Directe (FVD), Occurrence a conduit une étude sur la communication du secteur avec en ligne de mire le renforcement de l’efficacité et de la cohérence des prises de parole de la FVD et de ses entreprises.
Lire l'intégralité de la brève

 Open Data

Le gâchis de talents en France
D’après une étude menée en partenariat avec Ticket for Change, 94% des Français ont envie d’agir pour contribuer à résoudre nos grands défis de société. Pourtant, seulement 20% d’entre eux passent à l’action. Un vivier considérable qui ne demande qu’à être activé…
Accéder au site de l'étude
Les DG et la Communication dans les collectivités territoriales
Occurrence et Cap’Com (le réseau de la communication publique et territoriale) ont mené une étude quantitative sur « La fonction communication vue par les directeurs généraux des collectivités locales ».
Lire la suite de la brève et accéder à l'étude
Emotion et politique
Céline Mas signe trois papiers ce mois-ci sur deux de ses sujets de prédilection : un article sur Emotion & littérature (à retrouver dans Influencia) et deux réflexions autour de la communication politique (à lire dans ComPol).
Les sondages, les seuls chiffres comme gouvernail ? et  François Fillon ou le choc de l'ethos communicationnel
La communication managériale : un enjeu clé de la transformation
Dites-nous comment se portent vos managers de proximité nous vous répondrons comment se porte votre transformation ! Cela peut paraître simpliste et pourtant tout concourt aujourd’hui à mettre « la pression » sur ceux qui, au quotidien, peuvent rassurer et embarquer -vaille que vaille- tout le corps social de l’entreprise
Une tribune signée Pierre Chavonnet et Bastien Boisgard
Lire l'intégralité de la tribune (dont les quatre défis clés pour une communication managériale fluide et efficiente)

 Questions sur mesure

Participants : Sylvie Delassus (Servier - Directrice de la Communication Externe - ses réponses complètes ici), François Chevalier (Start-Cities - Directeur Général - ses réponses complètes iciet Emma Lambré (Occurrence - Chargée de missions d'études et de conseil - ses réponses complètes ici)

Peut-on tout mesurer ?
SD : Oui mais il ne faut surtout pas. Il faut garder la part de subjectif, c’est ce qui nous rend humain. 
FC : Dans mon métier qui est de faire avancer de grands projets sensibles, je constate que les mesures d’opinion et la veille sont précieuses mais ne suffisent pas. Quand on lance une concertation, on évalue d’abord l’acceptabilité. Mais, ensuite, le conseil stratégique se fonde aussi sur l’analyse purement qualitative d’une galaxie de signaux faibles.
EL : C’est une demande de connaissance et de ré-assurance qui suscite cette recherche constante. Même les notions les plus abstraites comme l’intelligence, les sentiments et les humeurs font l’objet de recherches pour quantifier, comparer et maîtriser son environnement. D'ailleurs, Platon affirmait que « l’homme est la mesure de toute chose : de celles qui sont, du fait qu’elles sont ; de celles qui ne sont pas, du fait qu’elles ne sont pas. »

Quel est votre instrument de mesure préféré ?
SD : La baguette du chef d’orchestre. Elle a un pouvoir magique, celle de procurer du plaisir.
FC : Le cadran solaire, car il rappelle l’importance de l’angle de vue, un détail souvent oublié par certains storytellers. Il a aussi l’avantage d’être assez silencieux dans sa manière de faire défiler le temps, de rester plutôt économe en énergie et de savoir raisonnablement s’arrêter la nuit !
EL : Je dirais la montre parce qu’aujourd’hui nous vivons dans une société « de l’urgence » où nous contrôlons sans arrêt nos faits et gestes par rapport au temps. On voit ainsi se développer des notions de productivité, d’efficacité, de performance… Je ne pense pas que ce soit mon instrument préféré mais il m’est indispensable au quotidien.

Pouvez-vous donner un chiffre qui vous caractérise (et l’expliquer) ?
SD : 3, toujours pour la musique je préfère les rythmes ternaires. Et pour mes 3 enfants.
FC : Le 5 qui, dit-on, est le symbole de la liberté, du changement, de la mobilité, du dynamisme, de l’aventure, du mouvement. Il symbolise aussi le mois de Mai. Et il y a pire comme saison
EL : Le 2 parce que je pense que l’homme seul n’est rien et que c’est à partir de sa relation avec un autre être vivant (homme ou animal) ou un objet (cf mon mémoire de Master 2) qu’il se construit et fait de grandes choses.

 Humeur

Chômage : chiffres et catégories
 
Début 2017, François Hollande s’est félicité d’une baisse de plus de 100 000 chômeurs sur l’année 2016. Mensonge ou vérité ? Les deux, pourrait-on dire. Il avait « juste » omis de préciser qu’il parlait des chômeurs de catégorie A. Il s’agit des personnes sans emploi qui mènent des démarches actives pour en trouver un. Il existe quatre autres catégories, qui rassemblent les chômeurs ayant exercé une activité réduite, suivent une formation ou bénéficient de contrats aidés. Le nombre de chômeurs de catégorie A a donc effectivement diminué pendant l’année, mais le nombre de chômeurs toutes catégories confondues a augmenté de 0,5%.

C’est un classique dans les discours des responsables politiques de toutes tendances : on ne commente que le chômage de catégorie A, mais bien sûr, sans le préciser ! C’est toute la magie des DATA utilisées à des fins politiques !



Lire l'article complet sur le blog du Datadéontologue

 Le chiffre

64%
Près de 2 Français sur 3 sont préoccupés par la santé. Devant la sécurité et l'emploi. C'est un des enseignements de l'étude sur le gâchis de talents en France menée en partenariat avec Ticket for Change.
Accéder à l'étude complète
Ce message vous est adressé par Occurrence
41 rue du Sentier - 75002 Paris - +33 (0)1 48 24 69 00 - info@occurrence.fr

Me désinscrire de cette liste Mettre à jour mon profil