Copy
English version will follow
INFOLETTRE 18 - OCTOBRE 2015
ÉDITORIAL

En devenant maman, j’avais secrètement le désir de devenir quelqu’un d’autre. J’ai dû espérer que cet événement révèle quelque chose de moi. Une forme de génie qui n’aurait pas eu encore le loisir de s’exprimer.

Quelques jours avant de retourner en studio pour la résidence de création avec les Good Women en août, je m’étais imaginée calme et sereine devant la création, toute en douceur, pleine d’une délicatesse insoupçonnée, auréolée d’une bienveillance nouvelle.

Le fantasme était légitime mais il ne s’est pas avéré. Je suis retournée en studio avec la pêche d’antan, pire qu’avant. Presque avec une énergie du désespoir. Il y avait en moi une urgence, une ardeur, une impatience qui ne cadraient pas avec le cliché maternel.

Moi qui avais le désir souterrain de me réinventer en donnant naissance, je n’ai fait que constater que j’étais devenue une version extrême de moi-même. Alors bonjour l’intensité. Bonjour la sensibilité. Je vibre plus qu’avant et j’en attends autant du reste du monde. Je m’époumone. Je braille pour rien. Je me surprends à parler toute seule. Je chante des chansons kétaines à tue-tête. Et la même fibre créatrice m’anime. Celle qui se nourrit des beautés du monde et des enfants échoués. Je ne suis devenue que celle que j’étais déjà. Tout bonnement !

Lisez le compte rendu écrit par les danseurs de Good Women pendant la résidence à Montréal. Si vous avez déjà eu envie de travailler avec moi…, vous changerez peut-être d’idée !

 
 
M.D.
Deuxième étape de création avec les Good Women

Mi-novembre, Mélanie Demers, Anne-Marie Jourdenais et la compositrice Mykalle Bielinski s’envolent rejoindre les Good Women à Edmonton pour poursuivre la création de We’ll Be Fine, dont la première a lieu le 26 novembre à L’UniThéâtre à Edmonton.
Cette résidence fait suite à trois semaines de création amorcées au mois d’août, à Montréal.
La pièce créée par MAYDAY pour les Good Women est présentée du 26 au 28 novembre lors de la soirée Convergence, aux côtés de The Dead Amuse de Kayla Henry.
 
Atelier Through Inner Borders

Suite à la collaboration entre MAYDAY et Good Women, la compagnie albertaine accueille Anne-Marie Jourdenais, répétitrice de MAYDAY, qui donnera un atelier du 16 au 20 novembre au Sugarfoot Ballroom.  Elle enseignera un atelier intitulé Through Inner Borders qui permettra aux danseurs d'Edmonton de se familiariser avec les outils que la compagnie utilise en répétition pour pousser plus loin le travail d'interprétation. Action Theater, travail de voix et Qi Gong seront au menu.
 
Premiers pas en Suède

Du 9 au 16 octobre, Mélanie a été reçue à Malmö, en Suède, par Skånes Dansteater, la plus grande compagnie de danse indépendante de Suède, afin de réfléchir à une future cocréation avec la chorégraphe Laïla Diallo. Cette collaboration verra le jour au printemps 2017 où les deux chorégraphes présenteront un travail sur le thème de l’éphémère. 
 
Ateliers MAYDAY à l’École nationale de théâtre du Canada

Durant tout l’automne et pour la première fois, Mélanie Demers donne un atelier par semaine à l’École nationale de théâtre du Canada où elle laisse la part belle à la discussion, à l’improvisation pour, in fine, inciter les étudiants à développer leur propre potentiel créateur.

 
Nouvelle pièce au répertoire

2016 débutera avec les premières répétitions d’une nouvelle création pour laquelle MAYDAY s’est entourée d’un quatuor à la distribution toute canadienne, composé de James Gnam (Vancouver), Riley Sims (Toronto), Brianna Lombardo et Marc Boivin (Montréal).
Première œuvre originale pour groupe depuis Goodbye en 2012, cette coproduction avec le Festival Danse Canada sera diffusée en juin 2016 à Ottawa.
 

WOULD à Parcours Danse

WOULD sera présentée en version intégrale à Parcours Danse 2015 en décembre prochain. Rappelons que WOULD a tenu l’affiche à guichets fermés à l’Usine C le printemps dernier, après avoir remporté à Toronto un Prix Dora décerné à Marc Boivin pour ses qualités d’interprète. On pourra revoir WOULD en tournée en 2016-2017.
Un peu de renfort
 
MAYDAY a le plaisir d’accueillir comme stagiaire Julie Sarrazin durant tout l’automne. Aux côtés de notre agente, Suzie Larivée, elle travaille au développement et au réseautage de la compagnie.
Le Koï chante toujours

En septembre, Brianna Lombardo travaillait auprès du Théâtre Le Clou pour remonter la pièce de théâtre Le Chant du Koï (mise en mouvement par Mélanie Demers), qui continue sur sa lancée avec plusieurs dates au Québec et en France.
Contact :
Suzie Larivée, La Tribu
T. : 514.845.0149 poste 227
diffusion@maydaydanse.ca


MAYDAY est membre de Circuit-Est centre chorégraphique
.
 
NEWSLETTER 18 - OCTOBER 2015
EDITORIAL

In becoming a mother, I had the secret wish of becoming someone else. I hoped this major event would reveal something about myself. A sort of genius that hadn’t yet been given the chance to emerge.

A few days before returning to the studio in August for the residency with the Good Women Dance Collective, I imagined myself being calm, serene, smooth as silk, with an unexpected gentleness, an aura of new-found benevolence.

The fantasy was justifiable, but it didn’t come to pass. I returned to the studio with the same mad fervency, worse than before. Almost an energy of despair. Inside me was a sense of urgency, a zeal, an impatience that did not fit with the stereotype of motherhood.

Despite my hidden desire to reinvent myself, I realized that I had only become an extreme version of myself. Say hello to intensity. To sensitivity. I was now fired up and expected the same from everyone else. I was shouting at the top of my lungs. Crying over nothing. Talking to myself. Belting out cornball songs. Driven by the same creative energy, which stems from the beauties of the world and troubled children. I became only what I was already. As simple as that!

Read the account written by the dancers of the Good Women Dance Collective during their residency in Montreal. If you’ve ever felt like working with me, you may now change your mind!



M.D.
Second creation stage with the Good Women
 
In mid-November, Mélanie Demers, Anne-Marie Jourdenais and composer Mykallle Bielinski will fly to Edmonton to continue working with the Good Women on We’ll Be Fine, which will premiere on November 26 at L'UniThéâtre in Edmonton.
This residency follows a three-week creation period began in Montreal in August.
The work created by MAYDAY for the Good Women will be presented from November 26 to 28 at the Convergence event, alongside Kayla Henry’s The Dead Amuse
Workshop: Through Inner Borders

Following the collaboration between MAYDAY and the Good Women, the Alberta company will welcome MAYDAY’s rehearsal mistress Anne-Marie Jourdenais. She will give a workshop from November 16 to 20 at the Sugarfoot Ballroom entitled Through Inner Borders, allowing dancers from Edmonton to familiarize themselves with the rehearsal tools used by the company to develop the interpretative work. On the agenda: Action Theatre, voice work and Qi Gong.
Preliminary steps in Sweden
 
From October 9 to 16, Mélanie was in Malmö, Sweden, at the invitation of Skånes Dansteater, the country’s largest independent dance company. There she will reflect upon an upcoming co-creation with choreographer Laïla Diallo. The collaborative project, in which the two choreographers will present a work based on the theme of ephemerality, will premiere in the spring of 2017. 
MAYDAY workshops at the National Theatre School of Canada

For the first time, throughout the entire fall season, Mélanie Demers will be giving one class per week at the National Theatre School of Canada. They will largely involve discussions and improvisations designed to encourage the students to develop their own creative potential.
New repertoire work

The year 2016 will begin with the first rehearsals for a new piece for which MAYDAY has assembled an all-Canadian quartet composed of James Gnam (Vancouver), Riley Sims (Toronto), Brianna Lombardo and Marc Boivin (Montreal).
The first original work for group since Goodbye in 2012, this co-production with the Canada Dance Festival will be performed in Ottawa in June 2016.

WOULD at Parcours Danse

WOULD will be presented in its full length version, next December, at Parcours Danse 2015. Presented to a sold out audience at Usine C last spring, after winning a Dora Award in Toronto for Marc Boivin’s performance, WOULD will go on tour in 2016-2017.
Some reinforcement

MAYDAY is pleased to welcome Julie Sarrazin as a trainee throughout the fall. Alongside our agent Suzie Larivée, she will work in company development and networking.
The Koï continues to sing

In September, Brianna Lombardo collaborated with Théâtre Le Clou in restaging the dramatic production Le Chant du Koï (choreographed by Mélanie Demers), which will continue its run with several dates in Quebec and France.
Contact:
Suzie Larivée, La Tribu
T.: 514.845.0149, ext. 227

diffusion@maydaydanse.ca


MAYDAY is member of Circuit-Est centre chorégraphique.
 
We'll Be Fine
26 au 28 novembre 2015,
20 h
L'UniThéâtre
Edmonton, CA
 

WOULD 
1er décembre 2015,
13 h 15
Parcours Danse 
MAI
Montréal, QC

Photos: Marc J Chalifoux
Interprètes: Alison Kause et Alida Nyquist-Schultz de Good Women Dance Collective
We'll Be Fine
November 26 to 28, 2015
8 p.m.
L'UniThéâtre
Edmonton, CA

WOULD
December 1st, 2015,
1:15 p.m.
Parcours Danse
MAI
Montreal, QC

Photos: Marc J Chalifoux
Interpreters: Alison Kause and  Alida Nyquist-Schultz of Good Women Dance Collective
Mayday - Mélanie Demers
Website
Copyright ©  2015 MAYDAY, All rights reserved.

unsubscribe from this list    update subscription preferences