Copy
 

Numéro 29 | avril 2016

Dans ce numéro:

Le personnel à long terme est le moteur du succès d’un restaurant

Snow Queen Dairy Bar
21 rue James
Antigonish, Nouvelle-Écosse
Canada

www.snowqueenrestaurant.ca

Membre depuis : 1999
 


Lorsque John MacPherson n’avait que 13 ans, il a commencé à aider au bar laitier de ses parents, le « Snow Queen ». Depuis, il n’a jamais quitté le secteur de la restauration.
 
Quelque 35 ans plus tard, John et Cynthia, sa femme, ont racheté l’entreprise aux parents de John, Marie et Lauchie MacPherson, et ils poursuivent aujourd’hui la tradition familiale d’offrir des repas de qualité à un bon prix.


John et Cynthia MacPherson
 
Leur récompense : un flux constant de clients critiques qui recherchent leurs plats favoris dans le menu élaboré de plats et de desserts du Snow Queen.
 
Lorsque les parents de John ont acheté le bar laitier « Snow Queen », 43 ans plus tôt, celui-ci était à l’origine situé à South River. Aujourd’hui, l’établissement original est appelé le centre de loisirs « Snow Queen » et il offre de nombreuses activités de plein air. Le restaurant « Snow Queen » se trouve présentement au 21 rue James, dans un centre commercial du centre-ville à Antigonish, en Nouvelle-Écosse.
 
En 1973, Marie et Lauchie ont acheté la propriété du 21 rue James où se trouve aujourd’hui le restaurant « Snow Queen ». John et Cynthia ont racheté la propriété et l’emplacement du restaurant « Snow Queen » en 1986. Le couple d’affaires, dont l’horaire est chargé, a poursuivi l’expansion du centre commercial de la rue James ainsi que celle du restaurant « Snow Queen ».

 

Le restaurant « Snow Queen » dispose de 100 places, a été rénové en décembre 2010 et propose depuis un nouveau menu. Le restaurant est ouvert sept jours par semaine de 6 heures à 20 heures l’hiver et à 22 heures pendant la saison estivale.
 
John explique que ses ventes quotidiennes commencent par un bon volume de petits déjeuners chaque matin. Le « Snow Queen » est un restaurant de style familial avec un menu de petits déjeuners. Nous annonçons le restaurant comme « la maison du petit-déjeuner toute la journée ». Notre menu de petits déjeuners est populaire auprès de tous nos clients.
 
« Nous sommes particulièrement fiers de notre chaudrée de poisson, qui est également populaire auprès de nos clients. Un autre plat populaire est le poisson frit à la poêle au souper. Nous servons de nombreuses soupes, de même que des chaudrées, qui sont des choix de menu quotidiens », déclare John.

 
« Nous offrons un menu varié à nos clients et la majeure partie de ce que nous vendons est préparé “maison”. Les clients mentionnent qu’ils aiment notre menu et tout particulièrement nos desserts faits “maison”. Une autre décision populaire auprès de nos clients est que nous achetons et servons du bœuf de la région, ainsi que des bleuets locaux. »
 
Nous déployons des efforts gigantesques pour soutenir les entreprises locales en ce qui a trait aux achats du restaurant. Par exemple, nous nous procurons notre miel auprès d’apiculteurs locaux. Ainsi, en achetant « local », nous avons un impact plus important sur notre économie locale. Je suis toujours heureux lorsque nos clients mentionnent à quel point ils apprécient le goût et la qualité de nos produits locaux.
 
« Tout ce que nous préparons, de la cuisine à partir de recettes complètes ou de l’achat d’ingrédients locaux, prend énormément de temps. Et cela inclut d’écouter les préférences de nos clients. Je suis convaincu que nos efforts en valent la peine à long terme, » explique John.


 
« À titre d’exemple, nous offrons gratuitement la technologie WIFI aux clients du Snow Queen. Ce n’est peut-être pas grand-chose, mais nos clients en avaient fait la demande, alors nous l’avons ajoutée. Toutes ces petites choses que vous faites, ainsi que l’attention à la qualité de la nourriture et à la propreté, font la différence dans notre succès. »
 
« Notre succès est dû aux nombreuses choses que nous faisons, mais la contribution la plus importante à notre succès durable provient de notre personnel. Notre gérante de restaurant se nomme Karen Delorey. Avec le personnel de service et celui de la cuisine, elle a formé une équipe exceptionnelle. Ma femme Cynthia, qui est également mon associée, s’occupe du bureau, soit la partie administrative de l’entreprise. »
 
John et Cynthia sont les parents de deux enfants, aujourd’hui devenus adultes, qui mènent des carrières actives en dehors du Snow Queen.
 
« Certains des membres de notre personnel ont été avec nous pendant plus de 30 ans. Dans une petite communauté comme Antigonish, cela a beaucoup d’importance pour nos clients », explique John.
 
Nous sommes toujours à la recherche de façons d’améliorer notre restaurant pour nos clients. Il y a quelques années, nous avons consulté le chef Alain Bosse (lien : http://kiltedchef.ca) pour mettre à jour nos menus.
 
« En même temps, nous avons également réalisé des rénovations matérielles majeures en plus du renouvellement de notre menu de restaurant. Les mises à niveau et les changements ont apporté une différence pour nos clients. Une fois par année, nous examinons tous les éléments de notre menu et, si nécessaire, apportons des modifications selon les commentaires que nous obtenons de nos clients. »



« À un moment, j’avais l’habitude de faire beaucoup de publicité. Aujourd’hui, nous dépendons du bouche-à-oreille pour attirer plus de clients. J’ai été très actif dans la communauté au cours des 30 dernières années, y compris auprès de la Chambre de commerce, mais je participe moins maintenant. »
 
« La décision de nous joindre au groupe d’achats pour restaurants UNIPCO a été un autre facteur important qui a contribué au succès du Snow Queen. Je suis très heureux de faire partie d’une véritable organisation des Maritimes, avec de bonnes valeurs commerciales. »
 
« UNIPCO est un formidable atout pour notre entreprise, mais il serait formidable pour tout restaurateur. Cela nous aide énormément de savoir que le personnel administratif d’UNIPCO garde un œil vigilant sur le prix de nos produits. Il est clair pour moi que le prix des produits que nous utilisons tous les jours est très crucial à la poursuite des activités d’un restaurant aujourd’hui. »
 
« En plus du rôle de chien de garde des prix, le chèque de rabais que nous recevons régulièrement de la part d’UNIPCO fait une différence énorme pour notre réussite commerciale. Nous travaillons de longues heures et nous sacrifions notre vie familiale pour garder nos clients heureux. Chaque fois que nous recevons un chèque de rabais pour les achats effectués, de la part d’UNIPCO, cela me rappelle à quel point ce montant d’argent gagné affecte directement notre résultat net afin de nous récompenser du travail que nous faisons pour nos clients. » 
 
« Je ne peux dire que du bien d’UNIPCO, et de leur contribution au succès du restaurant Snow Queen », déclare John.
 

Profil du succès d’un fournisseur : Ardent Mills

Recette de produit Ardent Mills :
Biscuits à la cannelle faits avec des grains entiers  

 

Mélange pour petits pains avec grains entiers de Wheat Wise
Produit Robin Hood® : 13228 Mélange pour petits pains avec grains entiers de Wheat Wise

RENDEMENT : donne environ 265 biscuits (sans la garniture) de 56 g (2 oz)
 
Équipement :
Mélangeur à 4 vitesses, muni d’une spatule.

Préparation :
1. Verser l’eau, puis le mélange dans le bol du mélangeur. Mélanger pendant une minute à la 1re vitesse, puis 1 autre minute à la 2e vitesse.
2. Peser la pâte à 3750 g (8 lb et 12 oz) et former des boules.
Réfrigérer la pâte pendant au moins 2 heures.
3. Sur une surface enfarinée, étaler la pâte sur une épaisseur d’un quart de pouce.
4. Étaler de la margarine ramollie sur la surface en laissant un espace d’un pouce (2,5 cm) au bas.
5. Saupoudrer du sucre à la cannelle sur la margarine, puis retirer l’excès de sucre à l’aide d’un grattoir en plastique.
6. Rouler la pâte de haut en bas en s’assurant d’obtenir un rouleau bien serré. Badigeonner de l’œuf sur la section exposée sur un pouce pour sceller le rouleau.
7. Couper en morceaux de 2 oz (56 grammes) et les placer en 4 rangées de 5 colonnes sur une tôle à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Badigeonner avec l’œuf, si désiré. Laisser reposer 15 minutes avant la cuisson.

RENDEMENT : donne environ 265 biscuits (sans la garniture) de 56 g (2 oz)
 
Durée et température de cuisson : 193 °C (380 °F) dans un four à chariots pendant 10 à 12 minutes. 
 
Pour de plus amples renseignements sur les recettes d’Ardent Mills :




Le nom Ardent Mills a été choisi car il évoque la force, la passion et l’engagement pour le client, des attributs qui sont au cœur de la nouvelle entreprise. La forme du logo d’Ardent Mills s’inspire de la silhouette d’un grain de blé. Une « flèche » verticale a été insérée en son centre pour représenter la progressivité de la nouvelle entreprise.


 
L’entreprise Ardent Mills a été fondée pour mieux servir les clients d’entreprises d’alimentation et de boulangerie. Les clients sont à la recherche d’un partenaire qui peut les aider à développer des aliments qui conviennent aux goûts changeants et aux préférences de texture des consommateurs, tout en répondant également à leurs besoins nutritionnels. Ils ont également besoin d’un partenaire pouvant créer des chaînes d’approvisionnement à prix compétitifs, déterminer les efficiences opérationnelles et offrir des services spécialisés comme la gestion du risque.
 
Pour en savoir plus
 

 

Réussite marketing de restaurant :
Racontez-nous votre meilleure anecdote

 
Qu’est-ce qui différencie votre restaurant des autres? 
 
Comment avez-vous surmonté les défis et obtenu du succès à court ainsi qu’à long terme? 
 
Alors, comment évitez-vous la classification « commodité »? À part l’emplacement, le contrôle des coûts, le personnel, les prix et un produit constant, les restaurants qui perdurent sont ceux qui ont une histoire et qui la racontent en faisant référence au lieu, au produit, au niveau de service et aux efforts de marketing utilisés. Alors… quelle est votre histoire?
 
Gardez à l’esprit que l’exploitation d’un restaurant est semblable à celle d’un théâtre. En ce sens, quelles sont les composantes de l’histoire? Voici une liste de contrôle qui peut être précieuse pour ceux étant intéressés par ce format :

Pour en savoir plus
 

 

Comment raconter l’histoire locale unique de votre restaurant

 
Cet article et ce graphique provenant d’un cours de formation sur la vente en immobilier présentent la formule parfaite pour un propriétaire de restaurant qui cherche à savoir ce qu’il doit publier sur les médias sociaux, ou la façon de rendre son site Internet plus intéressant pour de nouveaux clients ou pour les visiteurs de la région, et ce, au-delà du menu et des critiques. Vous publiez vos critiques, n’est-ce pas? 
 
Cet article offre des conseils précieux sur les étapes à suivre pour créer un récit sur votre restaurant et sur la façon d’utiliser les attraits de la communauté dans laquelle vous avez choisi de vivre et de mettre sur pied votre entreprise de restauration. Racontez votre version quant aux raisons pour lesquelles votre communauté est un excellent endroit à visiter et pour y vivre. Avec vos propres mots, ou en recourant aux services d’un écrivain pigiste local, créez une histoire passionnante. Voici d’autres idées plus en détail.

LES GENS : Qui sont vos voisins? Des familles qui recherchent la sécurité ou de jeunes professionnels prospères?
 
HÉRITAGE : Pourquoi votre quartier est-il connu au-delà même des limites de la ville?
 
DÎNER : La nourriture rassemble les gens. Qu’est-ce qui attire les résidents dans votre établissement? Sur quoi se basent votre réputation et l’appréciation de vos clients? Une excellente opportunité de promouvoir les spécialités et les options de menu uniques de votre établissement.
 
HISTOIRE : Quelles sont les raisons ayant permis à votre communauté d’en arriver là aujourd’hui?
 
ATTRACTIONS : Qu’est-ce qui vaut la peine d’être visité dans votre région?
 
Partagez l’histoire de votre communauté dans vos médias sociaux
 
MÉDIAS SOCIAUX : Soulignez vos personnalités et lieux favoris en ligne. Écrivez moins sur vous et faites plutôt la promotion de toutes les activités intéressantes qui se passent dans votre communauté. Soyez la voix des éloges et de la reconnaissance des groupes de bénévoles et des premiers intervenants de votre communauté.
 
ÉVÈNEMENTS : Parrainez les rassemblements locaux. On doit pouvoir compter sur vous pour décupler la participation locale. 
 
SERVICE : Participez pour faire de votre communauté un endroit où il fait encore mieux vivre. L’argent que vous pouvez investir judicieusement et celui qui sert à souligner la communauté desservie par votre restaurant. 

Pour en savoir plus

La soupe et la salade vont être confrontées à une concurrence plus féroce, car la définition de « santé » évolue

« Plus de la moitié des clients (52 %) disent qu’ils commandent parfois de la soupe dans des restaurants et 79 % commandent de la salade à la même fréquence. Pour encourager les achats et pour justifier la gamme de prix, les offres de soupe et de salade doivent trouver un équilibre entre l’envie et le côté santé, et l’innovation et la familiarité. »

L’étude menée par Technomic révèle les dernières tendances et données.  


CHICAGO, 18 avril 2016 /CNW/ -- La consommation de soupe et de salade est demeurée stable au cours des deux dernières années, car les consommateurs estiment qu’il s’agit de repas et de compléments traditionnels bons pour la santé, selon le Rapport de tendance sur la consommation de soupe et de salade de Technomic. Cependant, le nombre d’articles classés « santé » sur les menus principaux a augmenté de 162,8 % lors des cinq dernières années, car d’autres catégories cherchent à s’emparer d’une part des achats des clients consciencieux, alors que la définition de « santé » s’est élargie.
Pour en savoir plus


En savoir plus:

Bulletin de nouvelles du rapport D’UNIPCO


Message clé à retenir : Les établissements de services alimentaires de l’Ontario disposant d’au moins 20 emplacements devront indiquer la quantité de calories sur les menus ou sur les tableaux d’affichage des menus en 2017.
Les plus petits établissements en sont exempts en raison des coûts pour satisfaire aux exigences. 
 

Les chaînes de restaurants de l’Ontario devront indiquer la quantité de calories sur les menus d’ici 2017


« Ça m’a choqué » : pourquoi les partisans de la santé souhaitent-ils voir les quantités de calories sur votre menu et de manière si directe?
 
Lors d’un récent voyage à New York, Sarah Kosmack a été étonnée de ce qu’elle a lu sur le menu d’un établissement de restauration, Shake Shack. Elle prévoyait commander un lait frappé, jusqu’à ce qu’elle constate les dommages.
 
La ville de New York exige que les grandes chaînes de restaurants indiquent les quantités de calories sur leurs menus. 
 
« Ça m’a choqué », se souvient Sarah Kosmack, qui vit à Toronto. « C’était tellement brutal. Le nombre de calories était tellement élevé, que je n’ai pas été en mesure de poursuivre. »
 
Les résidents de l’Ontario vont peut-être subir le même choc sous peu. À partir de 2017, la province exigera que les établissements de services alimentaires disposant d’au moins 20 emplacements indiquent la quantité de calories sur les menus ou sur les tableaux d’affichage des menus.

Les plus petits restaurants en Ontario en sont exemptés, compte tenu des coûts pour satisfaire aux exigences.
 

En savoir plus:

La réalisation de l’outil canadien bilingue d’étiquetage des valeurs nutritives  

Publié par : Mathilde
 
Depuis que j’ai créé un outil en ligne pour créer des tableaux de valeurs nutritives pour les États-Unis, j’ai reçu de nombreuses demandes pour en créer un autre similaire pour le Canada. J’ai finalement pris le temps d’en créer un au cours des deux dernières semaines.
 
La première étape pour la réalisation d’un outil d’étiquetage des valeurs nutritives fut de trouver des renseignements à jour et fiables dans ce format. Après quelques recherches, j’ai trouvé les 1021 pages du Règlement sur les aliments et les drogues et je me suis mis à le lire.

Le Rapport d’UNIPCO a effectué une courte entrevue avec la créatrice de ce programme d’étiquetage des valeurs nutritives. Elle explique que son intention future est d’automatiser davantage l’outil et de l’incorporer à un programme logiciel de base de données de gestion de recettes appelé ShopNCook (acheter et cuisiner).
 
Le processus est le suivant : lorsqu’un exploitant de cuisine place sa recette de plat ou de fournée pour le menu dans la base de données ShopNCook, un clic sur un bouton permet de créer le profil nutritionnel de la recette et de l’enregistrer avec la recette du compte. Il s’agit d’un service payant sur abonnement. L’élément important qu’elle révèle est que si la demande pour davantage d’automatisation provenant du Canada reste importante, alors l’option d’étiquetage sera plus facile à réaliser pour les clients. Actuellement, le processus est assisté par un opérateur.



 

Créez vos propres étiquettes bilingues de valeurs nutritives pour des aliments pour le Canada (version bêta)!


Vous pouvez créer ici des étiquettes bilingues, en anglais et en français, de valeurs nutritives pour des aliments. Vous n’avez qu’à indiquer vos données nutritives et à cliquer sur le bouton au bas de la page. 
 
Le Rapport d’UNIPCO vous y donne accès en raison des commentaires de plus en plus nombreux des clients et de la possibilité d’un programme législatif du gouvernement visant à créer des règles de conformité, tout comme cela va se produire pour l’Ontario en 2017 pour les importants fournisseurs de services alimentaires. Les membres doivent s’attendre à une augmentation des demandes de clients similaires à celles des préoccupations liées à l’intolérance au lactose, de même qu’à une adoption rapide des menus offrant des options de choix de menu sans gluten.
 
Les clients des restaurants participent à l’adoption de nouvelles options de menu populaires, et pour cette raison, voici un exemple d’approche économique pour la préparation de l’étiquetage nutritionnel dans votre entreprise de services alimentaires.
 
Si vous disposez d’autres programmes de remplacement, comme une application de coût des aliments intégrée à des renseignements nutritionnels et le calcul de la quantité de calories pour des recettes de cuisine de services alimentaires, veuillez nous les transmettre avant de les inclure dans un prochain bulletin de nouvelles.  

Ce qui suit est un lien vers

Les tendances en matière de marketing de menu des membres :

 

La fabrication de vos propres en-cas est-elle la prochaine grande tendance en alimentation?


Les en-cas sont devenus une partie propre des repas au cours des dernières années, du fait de l’explosion des petits plats et des bouchées de bar sur les menus de restaurants et d’une pléthore de nouvelles entreprises axées sur les en-cas qui entrent sur le marché de la vente de détail.
 
Selon les données MenuMonitor de Technomic, les mentions « en-cas » sur les menus de restaurant ont augmenté de 97 % sur une période de deux ans. Le terme « en-cas » peut largement varier, d’articles de boulangerie à emporter en passant à des boissons et des entrées à partager entre plusieurs personnes. Cette approche du repas en évolution a entraîné certains restaurants à retravailler leur menu afin de satisfaire une large gamme de préférences en matière de grignotage.

En savoir plus:

Le débrouillard : 5 façons faciles d’améliorer votre extérieur


L’extérieur de tout établissement est souvent la première impression qu’en ont les gens lorsqu’ils passent devant, que ce soit à pied ou en voiture. 
 
En un sens, votre extérieur sert de panneau publicitaire de substitution communiquant de nombreux messages, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Et c’est par cela que doit commencer le processus d’amélioration de votre message : 

' 

Que voulez-vous que les gens pensent, ressentent et supposent lorsqu’ils voient votre établissement depuis l’extérieur?

Pour en savoir plus

 

Célébrez la fête de Victoria 2016 : occasion de promotion de menu


Le lundi 23 mai 2016 (sauf pour la Nouvelle-Écosse, le Nunavut et le Québec)

La fête de Victoria, également connue sous le nom de Jour de Victoria, de fête de la Reine ou de longue fin de semaine de mai, est une fête canadienne qui a lieu le lundi précédant le 25 mai.
 
Copyright © 2016 UNIPCO, All rights reserved.


unsubscribe from this list    update subscription preferences 

Email Marketing Powered by Mailchimp