Copy
Facebook
Site internet
Contact
Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, c’est près de 150 entreprises qui œuvrent dans le domaine de l’horticulture soit près de 15 % de nos entreprises. C’est un secteur de production florissant, qui présente un bon potentiel, mais limité par certains défis de taille dont principalement la mise en marché et la main-d’œuvre. Les productions horticoles régionales sont très diversifiées et représentées par un petit nombre de producteurs pour chaque production. Elles se sentent souvent isolées ou négligées par notre organisation puisqu’elles n’ont pas de regroupement régional pour échanger sur leurs problématiques et leur développement. La fédération régionale tente actuellement de mieux réseauter ces producteurs par la mise en place d’une table horticole régionale. Une concertation régionale est nécessaire pour contribuer au développement de ce secteur en région.
Ensemble, on ira plus loin.     
L'APMQ (Association des producteurs maraîchers du Québec) souhaite mettre en place un fonds de recherche dédié aux légumes de champ. Ce fonds serait financé via une cotisation obligatoire équivalant à 0,1 % des ventes nettes admissibles de toutes les fermes déclarant des légumes de champ à Agri-Québec. 

Pour plus d'information consultez : www.apmquebec.com/innovation
Du grand changement à la direction de la Fédération 
 
En avril dernier, Mme Lise Tremblay a accepté de prendre le relais de la direction régionale à la suite du départ de M. Éric Rousseau. Mme Tremblay occupait déjà le poste de directrice du Service de formation et vie syndicale au sein de la Fédération.


Ce changement de chaise a permis à Mme Joanie V. Tremblay d'être nommée pour reprendre la direction du Service formation et vie syndicale.


C'est donc de nouveaux défis qui s'annoncent pour celles-ci.

ASSEMBLÉES GÉNÉRALES ANNUELLES DES SYNDICATS LOCAUX 

La prochaine AGA aura lieu au mois d'octobre prochain

 

19 avril 2018 à 9 h 30

À Alma - 50 producteurs

Résolution pour demander une façon d’aider financièrement les producteurs  qui désirent mettre en cultures des terres boisées ou en friche;

Présentation de M. Denis Larouche du GMA Saguenay-Lac-Saint-Jean;

Présentation de M. Christian Dallaire, aménagiste à la MRC Lac-Saint-Jean-Est, responsabilités liées à la MRC en matière de gestion des cours d’eau.

26 mars à 9 h 

À Jonquière - 28 producteurs

Changement à la présidence du Syndicat, M. Gilles Brassard a pris la relève de M. Paul-Eugène Grenon.

Les producteurs présents ont adopté des résolutions concernant: 
- Milieux humides en zone agricole et forestière;
- Taxation foncière;
- Programme d'assurance collective foin 2017;
- Travailleurs étrangers temporaires.

Les trois postes en élection ont été renouvelés ou pourvus.

 

11 avril à 19 h 30

À Saint-Prime - 30 producteurs

Changement à la présidence du Syndicat, M. Christian Taillon a pris la relève de M. Pierre Murray.

Les trois postes en élection ont été pourvus avec le renouvellement de deux administrateurs et de l'élection de M. Laval Laroche au poste "Autres productions végétales".

M. Danny Bouchard de la MRC a présenté les grandes orientations du PDZA. Le lancement officiel aura lieu prochainement.
N'oubliez pas que l'assemblée générale annuelle est l'occasion pour les productrices et les producteurs d'orienter leur organisation. 
Enquêtes sur les mécanismes de rétributions monétaires pour les biens et services écologiques produits par l'agriculture.
Vous avez manqué le brunch du Syndicat local de l'UPA Domaine-du-Roy ou celui du Syndicat local de l'UPA Fjord-du-Saguenay? 

Voici quelques photos: 

MERCI À TOUS LES PARTICIPANTS ET À L'AN PROCHAIN!
Le 24 avril dernier se tenait le premier rendez-vous printanier de la Fédération. Une cinquantaine de productrices, producteurs et intervenants étaient rassemblés pour cette journée. Dans l'avant-midi, nous avons eu la chance d'avoir M. Marcel Groleau, président de l'Union des producteurs agricoles, qui s'est exprimé sur tous les dossiers de l'heure qui touchent le secteur agricole. 

Par la suite, nous avons commencé notre après-midi main-d'oeuvre. En cours d'atelier, nous avons invité les participants à cibler les principaux problèmes reliés à la main-d'oeuvre sur leurs entreprises. Ces informations seront ensuite reprises dans la planification de nos services offerts aux producteurs.

Afin de terminer en beauté cette journée, M. Denis Roy de la Confédération a fait un exposé sur le choix de faire appel aux travailleurs étrangers temporaires. Afin d'avoir une bonne idée de l'implication réelle, M. Roy était accompagné des deux entreprises régionales qui ont fait le choix, il y a quelques années, de se tourner vers la main-d'oeuvre étrangère. 
EFFAROUCHEMENT SAISON 2018
 
La Fédération de l’UPA du Saguenay‒Lac-St-Jean vient de lancer son opération d’effarouchement de la Grande Oie des neiges sur les terres agricoles de la région.
 
La Grande Oie des neiges, en quête de nourriture lors de sa migration, utilise les terres agricoles comme prairie. Cet usage cause chaque année des pertes de récoltes très importantes pour l’agriculture et les producteurs doivent faire preuve d’imagination et utiliser les moyens nécessaires pour limiter les dégâts.
 
Le moyen qui s’est avéré le plus efficace et le plus économique est l’effarouchement. L’effarouchement consiste à faire peur aux oies et à les faire se déplacer sur un site où le broutage ne cause pas de dommages. En tout, dix effaroucheurs répondront aux demandes des producteurs aux prises avec des oies sur tout le territoire agricole du Saguenay‒Lac-Saint-Jean.
 
L’opération est déjà débutée depuis le 1er mai dans la plupart des secteurs et se terminera à la fin mai 2018. Les effaroucheurs seront en fonction du dimanche au samedi. Nous espérons que les chasseurs nous aideront dans cette opération par la chasse printanière.
DEUXIÈME GRAND RENDEZ-VOUS EN AGROTOURISME ET TOURISME GOURMAND
 
Cette deuxième édition s’est tenue les 17, 18 et 19 avril dernier en Estrie où conférences, réseautage, ateliers, dégustations et visites d’entreprises étaient au menu. La Confédération de l’UPA, en collaboration avec la fédération régionale et la Table agroalimentaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean a coordonné une initiative visant à augmenter le nombre d’entreprises agricoles participantes à cette activité d’une richesse incalculable. Résultat, sept producteurs de la région se sont coordonnés pour diminuer les frais de transport pour une participation totale de dix producteurs. Les participants reviennent gonflés à bloc de ce rendez-vous et remplis d’idées et de concepts à instaurer dans leur propre entreprise pour le bénéfice du secteur agrotouristique régional. 
La saison d'impôt 2018 est déjà derrière nous. Votre équipe du Service de comptabilité et fiscalité (SCF Saguenay-Lac-Saint-Jean Inc.) tient à vous remercier pour la confiance que vous leur portez. Encore une fois cette année, c'est une équipe expérimentée et chevronnée qui vous a reçu pour vous offrir un service de qualité.

Pour les particuliers qui sont dans les affaires et qui n'ont pas encore complété leur impôt, nous souhaitons vous rappeler que vous avez jusqu'au 15 juin prochain pour les produire sans pénalité.

Si vous avez besoin d’information, n’hésitez pas à communiquer avec nous au 418 542-5666.
Le 2 mai dernier, de nouvelles mesures pour soutenir l’industrie du bleuet sauvage ont été annoncées. Ce soutien particulier comprend la mise en place d’une aide financière pour appuyer la pollinisation des bleuetières afin d’améliorer les rendements et les revenus des producteurs et une bonification de l’aide financière pour favoriser l’utilisation des services-conseils. Cette initiative s’adresse aux producteurs agricoles de bleuets sauvages des régions couvertes par le plan conjoint des producteurs de bleuets du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui incluent la Côte-Nord, la Mauricie et le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Par l’entremise des Réseaux Agriconseils, les entreprises admissibles auront droit à une aide financière de 85 % pour les services-conseils techniques, en gestion ainsi qu’en valeur ajoutée jusqu’à un maximum de 2 000 $. Cette mesure d’aide financière s’applique rétroactivement à partir du 2 mai 2018 et prend fin le 31 mars 2019. Communiquez avec votre Réseau Agriconseils pour plus d’information au sujet de cette mesure.

Mme Marie Mazerolle, directrice : 418 542-2032, poste 230
Alors que des études tendent à démontrer que le niveau de détresse psychologique et le nombre de suicides est plus élevé en agriculture que pour l’ensemble de la population, l’Union des producteurs agricoles et le Réseau des centres de prévention du suicide du Québec ont décidé d’unir leurs efforts et d’organiser un forum sur la santé psychologique en agriculture qui s'est déroulé le 26 avril dernier. Vingt-sept personnes ont participé en région au forum provincial. 

Afin de faire le point sur les activités réalisées au cours des dernières années et de poursuivre la mobilisation et le partenariat, notamment entre le milieu agricole, le réseau de la santé et des services sociaux et divers intervenants du secteur, nous avons invité des intervenants concernés par la problématique à participer au Forum multirégional sur la santé psychologique en agriculture. Nos principaux partenaires étaient présents, c'est-à-dire le CIUSSS, le CPS 02, Santé mentale Québec, Le Cran, Tel-Aide, GMA, Banque Nationale et Nutrinor.  
Pour suivre la formation de Sentinelle en milieu agricole "cliquez"
Prévention concernant les pesticides
Sujet très actuel, les pesticides en milieu agricole font beaucoup parler. C’est sous l’angle de la prévention que le sujet a été abordé le 23 mars dans les secteurs Lac-Saint-Jean et Fjord-du-Saguenay et le 5 avril dans Domaine-du-Roy et Maria-Chapdelaine. Les producteurs présents ont eu l’occasion de parler avec des intervenants de la réglementation sur les pesticides et des effets sur la santé. Ils ont pu également discuter avec un représentant d’équipement de protection individuelle de chez Hazmaster. Pour plusieurs, ce fut l’occasion de constater que la protection qu’ils ont l’habitude d’utiliser n’est pas adéquate. Également, il y a des services plus qu’intéressants pour les aider à mieux prendre en charge l’utilisation des pesticides tels que ‘’Sage Pesticides’’ ou encore l’application ‘’étiquettes de pesticides’’ de santé Canada.
La haute saison approche et, de plus en plus, les véhicules agricoles vont commencer à voyager sur les routes de notre région. Le tracteur ou encore la batteuse sont considérés comme des véhicules lourds, ils doivent satisfaire à plusieurs exigences et réglementations. Cette formation est l’occasion de se mettre à jour avec ce dédale et d’éviter les amendes, ou encore, les accidents. Bonne saison!

FORMATION RÈGLEMENTS EN TRANSPORT - MILIEU AGRICOLE
Pourquoi certains producteurs parviennent-ils à mieux vendre ou acheter leurs grains que d’autres? Quel est leur secret? Comment savoir si l'on vend ou l'on achète à bon prix? Inscrivez-vous à la formation ‘’dix commandements’’ donnée par M. Jean-Philippe Boucher, agr. MBA.

Pour en apprendre plus ou pour vous inscrire : nmaltais@upa.qc.ca, au 418 542-5666, poste 232.
Bonification du Programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT)
 
Connaissez-vous le PAMT?  Ce dernier est conçu pour miser sur votre main-d’œuvre. C’est une formule d’apprentissage par laquelle vous ou un travailleur d’expérience de votre entreprise transmettez vos connaissances et votre savoir-faire à un employé. Ce programme est avantageux des deux côtés. Pour l’employeur, il est adapté aux réalités de la ferme, il s’effectue tout en travaillant et donne accès à un crédit d’impôt qui vient tout juste d’être augmenté (maximum de 168 $ par semaine pour une société par action et 84 $ pour un particulier). Pour l’employé, il permet de développer ses compétences et d’obtenir un certificat de qualification professionnelle ou une attestation de compétence à la fin du parcours.
Par le passé, trois métiers étaient admissibles. Il y en a maintenant cinq (ouvrier en production laitière, porcine, serricole, avicole et opérateur de machinerie agricole). 
Les travailleurs admissibles doivent être des salariés de l’entreprise et être âgés d’au moins 16 ans. Il peut s’agir d’un actionnaire de l’entreprise, du fils ou de la fille d’un producteur, pourvu qu’ils soient des salariés de l’entreprise.

Au Centre d’emploi agricole, nous pouvons vous faciliter l’adhésion au programme. 
Contactez M. Gilles Lajoie au 418 542-2032, poste 225.
SAVIEZ-VOUS QU’AU 1er AVRIL 2018 :
 - On comptait 295 producteurs laitiers actifs;
- 43 de ces producteurs détenaient un quota de   100 kg de m.g. et plus;
- La MRC Lac-Saint-Jean-Est comptait le plus grand nombre de producteurs, soit 120;
- Saguenay était la municipalité où il se détenait le plus de quota soit 4 150 kg;
- La moyenne de quota par producteur dans la MRC Maria-Chapdelaine était de 76 kg.
Pour consulter le plan d'action des Agricultrices
NOUS JOINDRE: 

3635 rue Panet                                                                
Jonquière (QC)
G7X 8T7
 

Tél.: 418 542-5666
Fax: 418 542-3011

saglac@upa.qc.ca



Copyright © Fédération de l'UPA du Sagueny-Lac-St-Jean


Vous pouvez vous désabonner en cliquant ici

 






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Fédération de l'UPA Saguenay-Lac-St-Jean · 3635 Panet Street, Quebec City, QC, Canada · Québec, QC G1N · Canada

Email Marketing Powered by Mailchimp