Copy
Facebook
Site internet
Contact
Programme de la journée

Nouvelle procédure de mise en candidature pour la présidence

 
Les personnes qui désirent poser leur candidature au poste de PRÉSIDENT(E) de la Fédération de l'UPA du Saguenay-Lac-St-Jean doivent compléter le Formulaire d'intention de mise en nomination et le remettre en main propre au secrétaire (ou à un employé) de la Fédération  au plus tard le mercredi 10 octobre 2018 à 16 h.
Le formulaire est disponible au :
 http://upasaglac.ca/articles/nouvelles/
L'ALENA  devient l'AEUMC - Entente conclue au détriment de l'industrie laitière
 
Le 30 septembre au soir, le gouvernement du Canada a annoncé qu'il y avait eu entente avec les États-Unis et le Mexique, dans le cadre de la renégociation de l'ALÉNA (Accord de libre échange Nord-Américain), devenu aujourd'hui AEUMC (Accord États-Unis, Mexique, Canada) . 

L’accord prévoit une ouverture des marchés des produits sous gestion de l'offre canadiens aux Américains, malgré que le gouvernement Trudeau ait promis à plusieurs reprises qu’il ne concéderait rien dans la gestion de l’offre. " Le Canada a cédé aux pressions américaines et sacrifié les producteurs de lait. La gestion de l’offre est maintenue, mais elle est une fois de plus affaiblie par d’importantes concessions de marché. Comment ne pas se sentir trahi? ", s’est insurgé M. Bruno Letendre.


Quelques détails de l'entente

Accès supplémentaire pour les États-Unis sur nos marchés de produits laitiers de 3,6 à 3,9 %
L’entrée des divers produits américains sur nos marchés se fera graduellement au cours des six premières années. À la 7e année, ces contingents (tableau ci-dessous) pourront augmenter de 1 % par année pour les 13 années subséquentes.
 

Élimination des classes laitières 6 et 7
La fin de la classe 7 ne met pas fin à la possibilité d’avoir une classe pour les ingrédients : le prix devra être basé sur le prix américain de la poudre de lait, ce qui est actuellement la norme dans plus de 70 % des cas. Les producteurs laitiers entendent travailler avec l’industrie afin d’assurer une pleine transformation des ingrédients laitiers canadiens.

Restriction des exportations canadiennes totales de solides non gras
 

Dans les autres secteurs sous gestion de l’offre
  • POULET: les États-Unis continuent de bénéficier de l’accès offert à l’OMC soit 39,9 millions de kilos. À cela s'ajoute une ouverture au marché de 57 000 tonnes au bout de six ans (par la suite cet accès augmente de 1 % par an)
  • DINDON: les quantités déjà accordées à l’OMC demeurent et des formules ajustées en lien avec la production canadienne pourraient mener à l’ouverture de 17 % du marché intérieur
  • ŒUFS DE CONSOMMATION : accès de 10 M dz la première année de l’entente qui augmente de 1 % par an par la suite
  • ŒUFS D’INCUBATION : maintien des accès déjà concédés, soit 21,1 % de la production intérieure
Les prochaines étapes
  • Rédaction finale des textes et traduction en français et en espagnol
  • Signature de l’entente d’ici le 30 novembre 2018 par les trois pays et ratification légale
  • Entrée en vigueur de l’AEUMC trois mois après la ratification légale (probablement pas avant le milieu de l’année 2019)

Des indemnités ont été promises par le gouvernement fédéral pour compenser les concessions sur la gestion de l'offre. Reste à voir si les producteurs y auront vraiment droit. Plusieurs attendent encore l'aide promise lors de la signature de l'accord avec l'Europe.

Manifestation de la relève agricole
 
Le 6 septembre dernier, 500 jeunes de la relève agricole ont manifesté à Montréal devant le bureau de M. Justin Trudeau pour défendre la gestion de l'offre. Il y avait des jeunes de partout au Québec, mais également du Nouveau-Brunswick, du Manitoba et de l’Alberta. Leur message au premier ministre était clair: « Monsieur Trudeau, notre avenir est entre vos mains, ne le cédez pas aux Américains! »

Tour à tour, des représentants des groupes de relève ont livré des témoignages faisant état de la menace qui plane sur leur avenir. Un stagiaire venu de France pour travailler dans une ferme au Bas-Saint-Laurent a décrit ce que vivent les producteurs de son pays depuis le démantèlement des quotas laitiers « En France, un agriculteur se suicide tous les deux jours et parmi eux il y a beaucoup de producteurs laitiers qui n’arrivent plus à faire vivre leur ferme. C’est une catastrophe! Gardez la gestion de l’offre! Vous êtes un exemple pour le monde entier et on vous envie tous! »

La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean n’était pas en reste puisqu’une douzaine de producteurs s’y sont rendus dont le président de la relève régionale, M. Alexandre Bernier de Normandin et M. Nicolas Tremblay, producteur d’œufs de consommation à Saint-Ambroise et membre du conseil d’administration provincial de sa spécialité.
Bilan Portes ouvertes 2018
 
Le 9 septembre dernier, plus de 1 700 personnes (150 000 au Québec) ont participé à la seizième édition de la journée Portes ouvertes sur les fermes du Québec, dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean. C’est encore une fois une réponse extrêmement positive des citadins à cette invitation traditionnelle des agriculteurs du Saguenay–Lac-Saint-Jean, qui sont fiers de leur métier et de leurs réalisations. Bravo à l’entreprise participante : « Aux jardins d’Alex et Jennie » propriété de la Ferme H.-P. Gagnon et fils et aux nombreux bénévoles qui ont mis l’épaule à la roue, afin de permettre aux visiteurs d’en savoir plus sur l’agriculture et les aliments de chez nous. 

Devenue au fil des ans la plus importante vitrine sur le savoir-faire des agriculteurs et des agricultrices, l’activité permettait, pour une seizième année consécutive, de visiter gratuitement des installations agricoles dans toutes les régions du Québec.
Assemblée générale annuelle dans Maria-Chapdelaine
 
Le Syndicat local de l’UPA Maria-Chapdelaine a tenu son assemblée générale annuelle le 25 septembre dernier à la salle communautaire d’Albanel. Pour l’occasion, nous avons eu le plaisir d’accueillir M. Yves Lefebvre, directeur régional de la FADQ, pour nous entretenir sur le dossier de la sécheresse qui a frappé la région durant l’été 2018. Ensuite, M. Mario Théberge, président de la Fédération de l'UPA du Saguenay-Lac-St-Jean, nous a informé des dossiers d’actualité de l’UPA. Plusieurs producteurs nous ont fait part de leur inquiétude en lien avec l’augmentation de la détresse psychologique et ont souhaité que l’UPA s’investisse dans des démarches pour aider ceux qui en souffrent.
                                 FORMATIONS À VENIR!
 
Pour toute information sur les formations offertes par le Collectif : http://uplus.upa.qc.ca/formations-en-region/ 
Inscrivez-vous à notre infolettre mensuelle pour avoir toute l’information : http://uplus.upa.qc.ca/infolettre/
Le premier forum agroalimentaire dans la région! Objectifs : favoriser l'innovation, supporter les entrepreneurs et la relève, relever les défis de la main-d'oeuvre et favoriser une meilleure commercialisation! https://www.facebook.com/events/238375373526394/
Suivez-nous sur Facebook

1) Connectez-vous sur votre compte Facebook
2) Rendez-vous sur :
www.facebook.com/UPASaguenayLacStJean/
3) Cliquez sur le bouton « J’aime » sous notre photo de couverture

Pour avoir plus de chance de voir nos publications, cliquez sur « S'abonner ». N’hésitez pas à cliquer « J’aime », à commenter ou à partager celles que vous aimez! 
NOUS JOINDRE: 

3635 rue Panet                                                                
Jonquière (QC)
G7X 8T7
 

Tél.: 418 542-5666
Fax: 418 542-3011

saglac@upa.qc.ca



Copyright © Fédération de l'UPA du Sagueny-Lac-St-Jean


Vous pouvez vous désabonner en cliquant ici

 






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Fédération de l'UPA Saguenay-Lac-St-Jean · 3635 Panet Street, Quebec City, QC, Canada · Québec, QC G1N · Canada

Email Marketing Powered by Mailchimp