Copy
Nuit & Jour en résumé, chaque jour dans votre courrier.
Ouvrez cette lettre sur votre navigateur
Cliquez ici pour ouvrir le numéro du mercredi 27 janvier

L'HUMEUR DU JOUR

A faire des grimaces.
 

ÉDITORIAL

Peu à peu, nous avançons. 
Les deux “fils rouges” créés dans les rubriques “Zeitgeist” et “Style” nous serviront à mieux jouer notre rôle de quotidien. Vous y trouverez les nouvelles qui nous paraissent infléchir les choses, jouer un rôle, ou qui nous semblent à tort complètement négligées par les journaux institutionnels, comme toutes celles qui concernent les mouvements de citoyens ou alternatifs. La présence de l’agenda de Démosphère a le même but : il existe toute une gauche qui agit, diffuse dans la société, et qui passe complètement sous le radar des média sérieux (comme nous autres d’ailleurs). Nous souhaitons créer un quotidien qui lui donne la parole. Mais vous y trouverez aussi de la musique - beaucoup, et bonne, ou pour le moins intéressante - des vidéos, des films. Tout cela est dans la partie gratuite de Nuit & Jour. Car nous souhaitons faire un journal qui reste ouvert à tous. Même si nous vous répétons tous les jours que nous avons besoin de vos abonnements pour atteindre notre objectif : créer l’autre quotidien. Un média qui existera quelque part sur la carte. Parlera d’autre chose et autrement. Et qui servira de porte-voix à ceux qui veulent une autre société.

Qui ne peut pas être celle de Manuel Valls. Nous sommes désolés de le dire aussi crûment. Mais c’est ainsi. 

Nous ne sommes donc pas mécontents d’apprendre ce matin la démission de Christiane Taubira. C’est officiel : il ne reste donc plus personne de gauche dans ce gouvernement. Impressionnant déni de démocratie pour des millions d’électeurs de François Hollande, non ? 

Nous reprenons les paroles de son tweet : “Parfois résister c’est rester, parfois résister c’est partir. Par fidélité à soi, à nous. Pour le dernier mot à l’éthique et au droit.” Nous ajoutons : “Parfois résister, c’est faire un journal”. Particulièrement sans moyens et quand personne n’ose plus s’y attaquer, alors que c’est une tâche indispensable.

Les rubriques "Actualité", "Culture" et "Style", sur la barre de navigation, ne nous permettent pas de vous proposer le résumé de plus de trente articles, et nous en sommes déjà souvent bien au-delà. Solution pour retrouver tout ce qui est paru sur Nuit & Jour, notre moteur de recherche, réservé aux abonnés. Nous devons en être à plus de 200 articles. Et attaquons notre quatrième semaine.

NAWAAT : REPORTAGE À KASSERINE, TUNISIE. “LA RÉVOLUTION DES JEUNES EST CONFISQUÉE PAR LES VIEUX !”

« La révolution des jeunes est confisquée par les vieux ! » peut-on lire sur une feuille portée par un jeune homme silencieux au milieu des centaines de diplômes brandis par les chômeurs de Kasserine. Nous sommes le mercredi 20 janvier 2016, cinq jours après la mort de Ridha Yahyaoui, « martyr du chômage ». Près de 1500 personnes scandent d’une même voix « Travail ! Liberté et dignité ! » dans les jardins du gouvernorat. Une ambiance qui a des airs de décembre 2010, quand les jeunes de Kasserine ont rallumé, par leur détermination et courage, la flamme de la rébellion.

LES DOWNTOWN BOYS : PUNKS, AMÉRICAINS, COMMUNISTES ET TRÈS ÉNERVÉS

Vous aviez oublié le son de Washington avec Minor Threat ou les Bad brains, celui de San Francisco avec les Dead Kennedys ?  Voici un excellent retour de flamme avec les Downtowns Boys de Providence. On vous raconte tout.

NABIL MOULINE : "IL FAUT LUTTER CONTRE DAECH SUR LE PLAN DES IDÉES"

En instaurant le califat, l'EI a semblé créer un précédent pour une organisation terroriste. Or, ce n'est pas la première fois que l'on tente d'imiter cette institution qui remonte aux premiers siècles de l'Islam. Éclairage : En regardant de plus près, on remarque qu’un mouvement comme Daech est en réalité issu de la modernité. C’est une sorte de bricolage intellectuel, un détournement d’idées et d’images diverses venues du monde musulman et de l’Occident. Ainsi, le nom même que s’est donné le mouvement, État islamique, rappelle l'influence occidentale : l’État est une institution importée dans le monde musulman au XIXè siècle. Le qualificatif islamique, lui, est une forme de reconnaissance identitaire inspirée des nationalismes du XIXe siècle.

 

"LA CULTURE DU NARCISSISME", CHRISTOPHER LASCH

Cet essai passionnant de l’historien et sociologue américain Christopher Lasch (1932-1994) n’est pas une analyse de plus de l’égocentrisme ou de l’égoïsme, mais une étude de la façon dont l’évolution de la société et de la culture américaine, en particulier depuis les années soixante avec le règne des sociétés multinationales et le culte de la consommation, ont contribué à transformer la structure de la personnalité de l’homme américain – et par extension occidental -, avec des traits de caractère narcissiques de plus en plus développés (narcissique devant être compris au sens psychanalytique du terme).

CE DONT LE SOUFISME N’EST PAS LE NOM - DÉFENDRE LE SOUFISME CONTRE LES SALAFISTES ET RÉCUSER SA MANIPULATION PAR LA BOURGEOISIE TUNISIENNE

Si l’on veut préserver l’authenticité et la popularité du soufisme, et ainsi en faire un véritable bouclier spiritual protégeant la Tunisie de ses tentations et frustrations totalitaires, il nous semble nécessaire de l’arracher des mains de la classe bourgeoise dominante afin de le rendre au peuple. Récusation de quelques idées fausses répandues en occident sur ce qu'est vraiment le soufisme, et qui ne se conçoit pas sans, et hors de l'islam.

Leur nom explique tout : Slow Life à entendre comme slow food. Ce collectif berlinois à l'identité marquée n'aime rien moins que de construire lentement une base de followers, sans jamais s'en tenir aux diktats des boîtes et labels techno contemporains pour lesquels accélération reste le maître-mot, avec comme corollaire, dépréciation rapide des titres et des nouveaux venus qui brillent un instant avant de retrouver l'anonymat.

 

Se considérant comme « un intermédiaire entre les auteurs classiques et les metteurs en scène contemporains », le maître du kabuki Yuichi Kinoshita fait appel pour chaque projet à un jeune metteur en scène et tient le rôle de superviseur. La création commence par une étude minutieuse de la pièce d’origine, puis les acteurs apprennent à jouer fidèlement cette version classique. Les paroles et les gestes sont ensuite recréés avec un regard contemporain. A priori, des moines taillant la route et s'arrêtant dans une auberge tenue par une ogresse qui veut les dévorer, ça mérite la comparaison avec le Petit Poucet. Si en plus c'est adapté pour faire parler l'actualité, on a même hâte… Retenez que c'est à la Maison de la Culture du Japon, Paris, en présence de Yuichi Kinoshita, qui introduira la pièce, et qu'il n'y aura que trois représentations, du 28 au 30 janvier.

iggy sort d'une post Pop Depression REVIVIFIÉ. Avec Josh Homme, et dans une nouvelle dimension.

Du XIXe siècle qui voyait le gothique dans la littérature comme une vision des monstres si proche qu'elle filtrait la modernité, au XXIe qui en révèle quotidiennement, le monstre n'est jamais loin. Le 6B de St-Denis avec ses "Procédures sauvages" fait dialoguer 11 artistes contemporains autour des notions d’ordre et de chaos, de même que celle de monstre. Plus que deux jours pour aller à l'exposition voir vos monstres en face !

Projeté ce mois-ci au MOMA de New York, et bientôt en salles au Maroc,"Starve Your Dog" (affame ton chien) de Hicham Lasri raconte l'histoire de Driss Basri, l'ancien ministre de l'intérieur de Hassan II tombé en disgrâce. L'homme fort devenu faible. Le chien. Coup sur coup, ses films controversés et d'une esthétique ultra-moderne (“C'est eux les chiens”, sur le printemps arabe, ou "The Sea is Behind", sur l'homosexualité) ont réveillé l'envie de cinéma et de liberté au Maroc. Très fort.

"La maison au bout du monde" : un polar du bout de l'hiver qui souffle chaud et froid jusqu'au subtil dénouement.

LE PONT INFINI : AARHUS, DANEMARK

A l'occasion du festival "Sculpture by the sea", le studio d'architecture gjøde & povlsgaard arkitekter a construit ‘the infinite bridge’, une promenade circulaire de soixante mètres de diamètre au-dessus de la mer. Simplement magique.

Comme vous avez pu le constater, nous avons dû simplifier cette newsletter. Son but n'a jamais été d'être un pâle doublon du véritable numéro, qui est de toute façon impossible à reproduire ici. Mais juste d'informer sur l'essentiel ce qu'il y a dedans. A demain jeudi ! début d'après-midi.
S'abonner à Nuit & Jour est devenu plus simple. Vous pouvez payer avec votre compte Paypal, votre carte de crédit ou par chèque. Depuis 8 euros par mois à 60 euros par an. Et vous ne raterez plus rien.
Forward
Tweet
+1
Copyright © *|2015|ASSOCIATION 1901 NUIT & JOUR

Notre site :
http://www.nuitetjour.xyz
Notre adresse mail est :
nuitetjour.contact@gmail.com
Pour les abonnements : 
nuitetjour.abonnements@gmail.com

Voulez-vous changer la manière dont vous recevez ces mails?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences ou vous désabonner de cette liste