Copy
Nouvelles de la Constellation

Juin 2016
Visualiser le bulletin sur le web


The Constellation
connecting local responses around the world
Sommaire


Les communautés se prennent en main et nous les accompagnons
 
INDE
Transfer réussi de l’accompagnement des communautés
Contrat signé pour le projet d’évaluation de l’impact de l’approche SALT sur la vaccination !
 
BOTSWANA − Relayer à la communauté l'information provenant de la communauté
 
ILE MAURICE
Mokompetens en action
Compétences pour la famille, rêves inspirants et engagement communautaire
Le Conseil mauricien des services sociaux (MACOSS) goûte à SALT
Renforcement de l’organisation du Groupe Renaissance de Mahebourg
Revisiter les éléments essentiels de SALT au Festival d’apprentissage
 
BELGIQUE
Place à l’action à Molenbeek
Rêver la cohésion sociale à Bruxelles - de jeunes aventuriers à la découverte du vivre ensemble
 
RDC
Avec CARITAS Tsumbe, RDCC Sankuru accompagne une communité à Lodja
Clôture du projet d’accompagnement des centres médicaux de Masina, Kinshasa
Renforcement continu des capacités des ressources humaines de RDCCompétence
Premier résultats de la collaboration entre RDCCompétence et Médecins du Monde Belgique pour la promotion de la Santé Sexuelle et Reproductive
 
MADAGASCAR − Dialogue communautaire (DIALCOM) avec l’approche SALT
 

Dans l'acronyme SALT, L signifie apprendre (Learn), connecter (Link) mais aussi écouter (Listen)
Publications sur l'écoute 


Demandes d’aide et de contributions de l’équipe mondiale de soutien (EMS)
Processus de  re-confirmation des coaches de la Constellation
À la recherche de 2 membres pour le Conseil d’administration
Que cela signifie-t-il d'être membre de la Constellation ?
 

Que se passe-t-il d’autre dans la Constellation ?
Pourquoi la Constellation n'a-t-elle pas de bureau ?
Poème en remerciement pour la formation de BelCompetence de juin 2016

 
Événement à venir

Des représentants de CATCH (Communautés agissant ensemble pour contrôler le VIH) du Botswana et John Piermont Montilla de River of Life Initiatives (ROLi) participeront à la 21ième Conférence Internationale sur le sida à Durban les 18-22 juillet 2016
 

 
Les communautés se prennent en main et nous les accompagnons
INDE – Transfer réussi de l’accompagnement des communautés
Photo de Pratibha Lal 
« Notre rôle en tant qu’ONG est en train de changer. Au lieu de faire des choses pour la communauté, nous l’encourageons à faire les choses pour elle-même. Et les membres de la communauté ont été beaucoup plus convaincants que si nous avions essayé de le faire pour eux. »
 
Lire l’histoire du village de Jampali dans blog of Pratibha Lal,
ONG Jan Jagriti Kendra à Chattisgarh, avec le soutien d’Anti-Slavery International
 


« Cela peut être très bénéfique pour les communautés d’utiliser même une partie du processus de la compétence communautaire pour la vie (PCCV). Il n’est pas toujours nécessaire d'accompagner les communautés pour un cycle complet; prendre conscience de ses capacités est parfois suffisant pour libérer l'énergie des gens. Voilà le pouvoir de SALT ! »

 
Luc Barriere-Constantin, Constellation
 
 
« On parle de transfert (réussi) de communauté à communauté lorsqu’une communauté (ou un individu) prend des mesures, encouragée par l'expérience d'une autre communauté (ou d’un individu). » Les dix témoignages partagés par Ashish Upadhyay, Shiny Saha, Subedar Singh et Pratibha Lal illustrent le transfert de l'accompagnement communautaire. Rituu B Nanda a introduit SALT à 4 ONG pour un projet de recherche-action participative systémique sur l'esclavage moderne dans deux états (Bihar et Uttar Pradesh), à 11 syndicats des travailleurs domestiques avec l’Institute of Social Studies Trust et l'Organisation Internationale du Travail à Chennai (Tamil Nadu) et Delhi et à l’ONG Jan Jagriti Kendra (Chattisgarh) soutenue par Anti-Slavery international ; c’est-à-dire dans 5 états en quelques mois !
 

 
Témoignages et photos d’ONG luttant contre l’esclavage réunies par Ashish Upadhyay, TIP UP (MSEMVS) (extraits traduits en français en commentaire)
 
Témoignage de Subedar Singh, PGS (extrait traduits en français en commentaire)
 
Témoignages et photos de représentants de syndicats des travailleurs domestiques sur WhatsApp réunies par Shiny Saha, Institute of Social Studies Trust (ISST) (extraits traduits en français en commentaire)
 
Intéressés à vous joindre au WhatsApp de la Constellation? Contactez Mohamed Rafique

 
INDE – Contrat signé pour le projet d’évaluation de l’impact de l’approche SALT sur la vaccination !
Photo de Rituu B Nanda
 
En juin, les équipes de la Constellation et de la Fondation pour la santé publique en l'Inde (PHFI) ont rencontré les responsables de la santé au niveau du district de Bongaigaon. Bongaigaon est l'un des trois districts d'Assam dans lesquels s’effectuera l'évaluation de l'impact de l'approche SALT sur la vaccination. Sur cette photo, Bobby (chemise bleue) présente la façon dont nous prévoyons de mettre en œuvre l’approche SALT dans l'état d'Assam.
Après huit mois de discussion, le contrat entre la Fondation pour la santé publique en Inde (PHFI) et la Constellation pour l'évaluation de l'impact de l'approche SALT sur la vaccination est signé !
 
Rituu B Nanda et Bobby Zachariah, avec le soutien de Mohamed Rafique et du Programme d’action contre le sida en Inde du Sud AIDS (SIAAP), de l'équipe mondiale de soutien et de l'équipe internationale des coaches de la Constellation, ont un an pour mettre en œuvre l'approche SALT dans 120 villages de 3 districts d’Assam, état du Nord-Est de l'Inde: Kamrup rural, Udalguri, Bongaigaon ! 120 autres villages seront les villages témoins.
 
Bobby sera en charge de la fonction de partage, Rituu de la gestion et de l’apprentissage et ils transféreront ensemble l'approche. Marlou De Rouw et Ian Campbell apporteront leur soutien à distance et se joindront à eux en Inde pour la première activité d'apprentissage prévue en octobre 2016 (Marlou) et pour l'atelier de recherche-action participative prévu début 2017 (Ian). Phil Forth interviendra pour l'apprentissage et Loli Rey Novoa pour la gestion financière.
 
Bobby et Rituu ont déjà identifié les ONG partenaires pour la mise en œuvre du projet. Les ONG auxquelles Bobby et Rituu ont rendu visite ne seront pas toutes sélectionnés en tant que partenaires officiels. Mais comme toutes les ONG visitées ont été enthousiasmées par SALT, l'équipe a pris l'engagement de partager l'approche avec elles quoi qu’il arrive. Un énorme effort supplémentaire dans un partenariat déjà exigeant − mais cela correspond bien à SALT !
 
L'équipe a pris contact avec le gouvernement local depuis le début du projet. Bobby et Rituu ont réussi à communiquer le potentiel de SALT comme le montre cette déclaration d’un des agents de l'État : « C’est bien que nous fassions cela pour la vaccination mais nous en avons aussi besoin pour la planification familiale ! »
 
La PHFI se charge actuellement d’effectuer l’enquête de référence puis, en Octobre, le PCCV sera lancé et, après un an, la PHFI fera l'évaluation finale de l'impact.

Nous avons besoin de votre soutien car nous avons tout juste un an pour mettre en œuvre notre approche. Nous créons une communauté d'apprentissage en ligne pour toute personne intéressée par la vaccination et SALT. Nous invitons les membres de la Constellation à se joindre à cette communauté pour partager et échanger afin d’apprendre ensemble de cette expérience.
 
Note conceptuelle sur l'évaluation de l'impact de l'approche «SALT» sur la vaccination (en anglais).

 
BOTSWANA − Relayer à la communauté l'information provenant de la communauté
L'une des recommandations du rapport final du projet Soutenir les communautés agissant ensemble pour contrôler le VIH (CATCH) au Botswana par le transfert du processus de la compétence communautaire pour la vie, juin 2015 - mai 2016, est de relayer les informations aux communautés sur un "tableau de bord communautaire".
 
« L'information sur les progrès est utile non seulement pour encourager les membres de la communauté à continuer à agir, fiers de leurs résultats, mais aussi pour inspirer d’autres personnes qui, constatant les améliorations, veulent transférer la vision pour agir face à leur propre préoccupation concernant le VIH/sida ».
 
« L'équipe nationale de facilitation, les équipes de facilitation communautaire, les Dikgosi [chefs] et les communautés locales doivent rapidement commencer à déterminer, à partir des informations déjà générées, ce qu'ils estiment être utiles et qu'ils aimeraient voir figurer sur le tableau de bord communautaire installé à la Kgotla [lieu où les réunions publiques sont organisées]. De plus, ils devront étudier comment cette information s’échange au sein de la communauté et avec d’autres communautés. »
 
« La Constellation est redevable à l'ONUSIDA de lui avoir donné la possibilité de prendre contact au Botswana et d'apprendre de la richesse des expériences de la lutte contre le VIH si bien menée par l’Agence nationale de coordination face au sida (NACA) et par les Dikgosi du district du Sud-Est. »
 

Pour lire le rapport final « Soutenir CATCH au Botswana par le transfert du processus de la compétence communautaire pour la vie, juin 2015 - mai 2016 » (en anglais), contacter Onesmus Mutuku (Kenya) ou Marlou De Rouw (France).

 
 ILE MAURICE − Mokompetens en action
Photo d'Autry Haynes
 Le rêve de la nouvelle équipe, Mokompetens [Ile Maurice Compétence], est: « À Maurice, ensemble, nous créons des liens et nous partageons des rêves communs par le biais de la facilitation de SALT pour être compétents. » L'une des pratiques définies pour contribuer à la réalisation de ce rêve est : « Nous restons ensemble malgré notre différents engagements dans la vie. » Pour soutenir cette pratique, les membres de l'équipe sont connectés via WhatsApp et ils se sont engagés à faciliter SALT une fois par mois.
 
Ce mois-ci, le 23 juin 2016, l'équipe Mokompetens a rencontré celle de Poste Lafayette. La conversation a porté sur "ce que signifie vraiment SALT pour nous" et sur l'expérience de SALT des membres des équipes. Les membres de l'équipe Poste Lafayette ont partagé par exemple qu’ils rencontrent de nouveaux amis et interagissent aussi avec les voisins ; ils développent une activité économique, leur bazar ; les jeunes commencent à envisager leur avenir plus sérieusement quand ils participent à une activité SALT.
 
Mokompetens est invitée à participer à la "journée d’amusement en famille" de Poste Lafayette le 3 juillet 2016.
 
Rapport disponible auprès d’Autry Haynes

 
 ILE MAURICE − Compétences pour la famille, rêves inspirants et engagement communautaire
Présentation des tremplins vers le rêve de la famille, photo d'Autry Haynes
 Les visites à domicile font partie intégrante de la pratique de l'ONG Le Pont du Tamarinier consistant à renforcer les familles dans les communautés de Bougainvillier, Tamarinier et Carré d'As, à la poursuite de son rêve : « Les gens bénéficient de l’égalité des chances pour réaliser leur rêve et, en retour, s’investissent positivement dans la société. » Le but de la visite familiale individuelle est de resserrer les liens entre les membres des familles, de les aider à construire un rêve commun, mais aussi à s’engager plus au niveau de la communauté.

À Carré d'As, une famille composée d’un frère, d’une sœur et de leur grand-mère s’est engagée dans le PCCV. Jean Noel et Autry ont facilité la construction du rêve, le 10 juin 2016, et, avec Pouba Esso, la définition des pratiques, le 21 juin 2016. Le rêve de la famille est : « Nous avons chacun notre maison, nous pouvons prendre soin de grand-mère, nous avons un mode de vie sain et nos enfants ont la possibilité de recevoir une bonne éducation ».

 
Rapport disponible auprès d’Autry Haynes
 
Vous souhaitez rejoindre un petit groupe de travail sur la «famille et SALT» ?
Contactez Marlou De Rouw

 
 ILE MAURICE – Le Conseil mauricien des services sociaux (MACOSS) goûte à SALT
La conversation sur la fenêtre de Johari nous a aidés à comprendre les différents points de vue. » 
Photo d'Autry Haynes
 Anièle Ducray, Jonathan Ravat et Autry Haynes ont présenté SALT aux membres de la direction et au personnel du Conseil mauricien des services sociaux (MACOSS), le 18 juin 2016. MACOSS a été le point focal du Festival d'apprentissage sur la réponse locale à l'Ile Maurice qui s’est tenu récemment et un participant actif.
 
L'un des éléments qui ont contribué à construire le rêve a été le moment d'appréciation : les participants ont écrit un commentaire appréciatif sur des feuilles placées sur le dos de chaque participant. Chacun a ensuite commenté ce qu'il ou elle a appris des commentaires. Cela a entraîné une conversation franche sur la fenêtre de Johari, animée par Jonathan Ravat.
« Nous avons partagé nos différentes perspectives en tant que personnel et membres de la direction, mais nous nous comprenons mieux après l'exercice d'aujourd'hui. La conversation sur la fenêtre de Johari nous a aidés à comprendre les différents points de vue. », a déclaré un participant.
 
Rapport disponible auprès d’Autry Haynes

 
ILE MAURICE − Renforcement de l’organisation du Groupe Renaissance de Mahebourg
« Mahebourg complètement libérée des drogues et problèmes associés, tous vivent heureux et en sécurité »
Photo de Laurie Khorchi
Sur le chemin de son rêve: « Mahebourg complètement libérée des drogues et problèmes associés, tous vivent heureux et en sécurité », les membres de l’ONG Renaissance continuent leur conversation sur le renforcement de l’organisation pour être capables de répondre aux exigences des autres pratiques.

Par groupes de quatre, ils ont discuté des "grandes choses" qu'ils devaient réaliser en équipe pour parvenir au niveau 5 pour le renforcement de l’organisation. Ils ont défini quatre pratiques: « Nous avons un système de communication efficace et efficient; Nous nous formons continuellement; Nous structurons notre organisation; Nous sommes financièrement indépendants et stables. ».
 
Les membres ont fait leur auto-évaluation, le 27 juin 2016.
 
Rapport disponible auprès d’Autry Haynes et d’Aurélie Blanc (en français).


 
ILE MAURICE − Revisiter les éléments essentiels de SALT au Festival d’apprentissage
 
Les visites à domicile sont importantes; apprécier les forces renforce la confiance; tout le monde a des rêves, mais parfois c’est la venue d’une personne extérieure au groupe qui incite les gens à prendre le chemin vers leur rêve; les ONG ne devraient pas décider pour la communauté:
 
Lisez les expériences derrière ces éléments essentiels dans le blog d’Aurelie Blanc
 

 
BELGIQUE − Place à l’action à Molenbeek
Photo de Célicia Theys
Un groupe de résidents du quartier Maritime de Molenbeek a entamé le processus de la compétence pour la vie. 
 
L’énergie du groupe était dans l’action. Jean-Louis Lamboray a demandé aux participants qui voulaient se lancer tout de suite dans l’action de faire confiance aux facilitateurs : « Avant de passer à l’action et de s’attaquer aux préoccupations premières,  l’expérience nous a montré qu’il est utile de faire un détour. Nous vous demandons de nous faire  confiance : la semaine prochaine, vous nous quitterez avec un plan d’action ! » Place à l’action et rendez-vous le 12 septembre à 18h pour partager les expériences et faire le point.
 
Les premières activités seront : l’inventaire des initiatives locales pour créer des liens intergénérationnels et,  en novembre, une foire d’échanges avec tous les services et organismes concernés ; la réhabilitation d’un bateau pour en faire un lieu de rencontre et y placer un tableau d’affichage où se concentre l’annonce de tous les évènements et activités du quartier ; activité de nettoyage du quartier ; rencontre des représentants communaux et autres partenaires potentiels.
 
Les réunions du 23 mai (blog de Célicia Theys), du 14 juin et du 20 juin 2016 ont été consacrées à apprendre à se connaître, au rêve et à la définition des pratiques. De nouveaux participants s’ajoutant à chaque réunion, certains éléments ont été répétés et, pour l’auto-évaluation, les facilitateurs se sont contentés d'un "état des lieux" de ce qui existe déjà pour chaque pratique.

Pour lire les rapports des réunions, contacter Laurie Khorchi
Vidéo : Delphine raconte le rêve
(en français)
 

 
BELGIQUE − Rêver la cohésion sociale à Bruxelles - de jeunes aventuriers à la découverte du vivre ensemble
Photo de Célicia Theys
« Les jeunes y ont exploré leur regard : celui qu’ils portent sur eux-mêmes, sur leur vie, et celui qu’ils portent sur les autres, et sur le monde en général. Ils se sont essayés à la présence et au silence grâce aux exercices de pleine conscience (« mindfulness ») proposés par Isabelle, ont découvert le changement que provoquait le fait de percevoir nos propres forces/talents et ceux des autres. Ils se sont racontés leurs chemins de vie, et ont petit à petit discuté de leurs groupes d’appartenance, de leur perception d’autres personnes et groupes de personnes. Ils ont identifiés et nommés leurs propres préjugés, les ont reconnus. »
 
Célicia Theys raconte le rêve, les personnes, les ateliers, les réflexions après expérience du projet : Les Ateliers de la Lettre à l’Humanité. Les jeunes qui ont participé à cette aventure ont un rêve commun, des « axes prioritaires pour leur action durant les mois à venir », et « des idées d’activités qu’ils souhaitent mettre en place pour « faire bouger les choses » ».
 
 

 
RDC − Avec CARITAS Tsumbe, RDCC Sankuru accompagne une communité à Lodja
Lors d’une réunion du Comité Provincial Inter Agences (CPIA) de Sankuru en juin 2016,  des représentants de Caritas ont été intéressés par l’expérience de l’équipe RDCC Sankuru en ce qui concerne la mobilisation des ressources. Caritas Tshumbe a répondu à l’invitation de RDCC Sankuru de participer à une visite SALT dans la communauté ‘centre commercial’ dans le quartier Lokenye à Lodja.

Lors de la visite, la communauté a décidé de travailler aux visions ‘zéro cas des paludismes’ et ‘zéro cas de maladies des mains sales’. Les représentants de Caritas ont été étonnés de la liberté avec laquelle les membres de la communauté ont participé à la discussion et ont décidé de continuer à accompagner le processus avec RDCC Sankuru. L’auto-évaluation aura lieu samedi 2 juillet 2015.

 
Paul Lokoto, RDCC Sankuru


 
RDC − Clôture du projet d’accompagnement des centres médicaux de Masina, Kinshasa
 
Le 23 Juin 2016, un festival d’échange a clôturé l’accompagnement de 6 mois des centres médicaux de Masina, Kinshasa, par les facilitateurs de RDCCompétence. Le projet visait l’amélioration de la qualité de soins de santé par l’observation du circuit de prise en charge des malades et des regards croisés entre les prestataires de soins du nord (les maisons médicales Bruxelloises) et du sud (les centres médicaux Kinois) en collaboration avec l’ONG belge LIBOSO.

Jean Baby Fulama, RDCCompétence
 
 
 

RDC − Renforcement continu des capacités des ressources humaines de RDCCompétence
 
Coaches et points focaux présents à Kinshasa se sont réunis pour 2 jours (11 et 18 juin 2016) d’échange d’expériences, d’apprentissage mutuel et de mise à jour par rapport au PCCV. Ils ont effectué une analyse profonde des expériences de terrain a en petits groupes et les réflexions ont produit des pistes des solutions pour l’amélioration des interventions à venir. Les termes Coach, Point Focal et Facilitateur ont été définis. Cette remise à niveau sera relayée pour les membres se trouvant en provinces entre les mois de juin et décembre 2016.

 
Jean Baby Fulama, RDCCompétence
 
 
 

RDC − Premier résultats de la collaboration entre RDCCompétence et Médecins du Monde Belgique pour la promotion de la Santé Sexuelle et Reproductive
 

Après 3 mois (mars à juin 2016), le rapport des activités effectuées dans le cadre de la deuxième phase de la collaboration entre RDCCompétence et Médecins du Monde Belgique dans la province du Tanganyika (22 aires de santé en tout, dans les zones de santé de Moba et Kansimba) annonce les points forts suivants : Engagement et enthousiasme des chefs ; Après l’installation des concertations [équipes de facilitations], les infirmiers titulaires sont débordés de malades ; 70% de facilitateurs formés sont très actifs sur terrain ; 8 personnes ont rejoint les équipes de facilitation grâce au transfert sur le tas ; 15 des 22 aires de santé ont déjà des concertations fonctionnelles ; Une tendance de 25% d’augmentation du nombre des femmes qui accouchent aux centres de santé (données de terrain non validées jusqu’ici à tous les niveaux).
 
Jean Baby Fulama, RDCCompétence


Pour lire le BREF ECHO DE RDCCOMPETENCE EN JUIN 2016, contacter Jean Baby Fulama
 

 
MADAGASCAR − Dialogue communautaire (DIALCOM) avec l’approche SALT
 
SALT et Madagascar tissent le lien de plus en plus dans les  ateliers, la formation, les réunions, le dialogue ; SALT est devenu notre approche pour la conduite de ces différentes activités.
Il y a deux semaines, nous avons formé des formateurs en Dialogue communautaires, environ 50 participants ont été présent, ceci dans le cadre de la préparation de la campagne nationale de lutte contre la Poliomyélite prévu se tenir d'ici quelques mois: les gens du Ministères de la Santé (majorité), des ONG, de l'UNICEF, des différents  ministères ont suivi la formation. Une nouvelle expérience pour moi qui avais l'habitude de former les jeunes, les facilitateurs, et mes pairs. Modeste, Sammy et moi-même ont assuré la facilitation durant les séances. Une formation est prévue se tenir dans 10 régions de Madagascar durant le mois de juillet.
 
Par ailleurs, les différents secteurs utilisent déjà le DIALCOM avec l'approche SALT, la semaine dernière (semaine du 20 juin), l'ONG SAF/FJKM a mené des DIALCOM dans plusieurs régions de Madagascar, les facilitateurs ont été formés suivant l'approche SALT. Nous attendons le feed-back très prochainement. 
 
L'expérience de l'île Maurice et de quelques pays qui ont participé au festival d'apprentissage international ainsi que la plateforme Ning, le site, la page Facebook de Constellation nous ont beaucoup aidés sur la réflexion concernant ce challenge malgache. 
 
Iharisoa Santatra, Gouvernement de Madagascar, 25 juin 2016
 


Entre juillet et novembre 2015, le Gouvernement de Madagascar, l'UNICEF et la Constellation ont travaillé sur l'harmonisation des pratiques de développement communautaire. L’équipe de la Constellation a effectué des visites SALT dans 10 organisations partenaires de l'UNICEF pour apprendre de leurs pratiques communautaires de développement. Festival d’échange et définition d’un rêve commun ont permis de stimuler le partage et l'apprentissage de l'expérience et d'harmoniser et de renforcer les pratiques. Sur cette base, un guide de facilitation du dialogue communautaire adressée aux mobilisateurs communautaires a été développé.
 

 
Dans l'acronyme SALT, L signifie apprendre (Learn), connecter (Link) mais aussi écouter (Listen)
Photo de Célicia Theys
Donc, je reviens à la ville après avoir passé deux nuits avec M. Eli et sa famille. Avec une leçon: parfois par l'écoute, vous ouvrez la porte à quelqu'un qui vous aidera à découvrir votre propre force.
 
Blog de Glenn Huib Wattimury (en anglais), Moluccan Backpacker, Indonésie
Voir aussi l'album photo de Glenn, Nettoyage de forêt de mangrove,
une activité facilitée par une communauté appelée Green Moluccas qui met l’accent sur la question des déchets à Ambon, Iles Moluques, Indonésie.
 


Écoutez sans attacher aucune étiquette et, neutre, laissez-vous vous immerger dans le processus, dans le voyage avec la communauté.

 
Commentaire d’Indumathi Ravishankar, Inde, sur le blog de Glenn Huib Wattimury (en anglais)
 


Depuis que je connais SALT, je n’aime plus enseigner. Je veux apprendre des expériences. Les gens doivent comprendre ce qui fera le succès de leurs activités et identifier les préoccupations qui les empêchent de se rapprocher de leurs rêves. À partir de là, je peux les aider en apportant de nouvelles informations et en créant des ponts vers des expériences et des informations pertinentes. Afin d'avoir cette capacité de comprendre, la clé est l’écoute totale.

 
Blog d’Eric Uwintwaza, Roots of Hope, Burundi (en français)
 
 
 
L’écoute-pour-apprendre humanise et dignifie à la fois l'orateur et l'auditeur.
La personne qui a la volonté et l'habileté d’écouter a le pouvoir de transformer la relation et de réorienter l'histoire.

 
Un recueil de citations sur des outils de communication par l’écoute dans le blog de Libby et Len Traubman, Jewish-Palestinian Living Room Dialogue, États-Unis (en anglais)


 
Le «L» de SALT est intrinsèquement interdépendant des autres lettres. Donc, «écouter» de SALT participe à la valeur cumulative de SALT. (^_^) Dans nos efforts pour stimuler les réponses locales durables, nous encourageons une «conversation communautaire». Cette conversation ne peut être significative lorsque les membres ont commencé à s’écouter les uns les autres.
 
Blog d’Autry Haynes, Constellation, Guyana et Maurice (en anglais)
 


À quoi écoutons-nous ? Il y a 3 choses que nous pourrions écouter: les sentiments; les besoins; les capacités humaines.
Blog de Bobby Zachariah, Constellation, Inde (en anglais)
 
 

D’autres blogs sur l’écoute (en anglais) :

Listening with filters, Philip Forth, 31 juillet 2013
Time to listen? Time to address our personal barriers, Jennifer Lentfer, 26 juillet 2013
FROM THE INSIDE – OUT, Maria Padman, 21 Mars 2012
The little effects of sharing, Chandra Nurhasz, 6 septembre 2010
With more listening time care will deepen, Ian Campbell, 18 août 2010
Learning to listen more carefully, Philip Forth, 7 août 2009

 

 
Demandes d’aide et de contributions de l’équipe mondiale de soutien (EMS)
 

Processus de  re-confirmation des coaches de la Constellation
 
Afin de répondre continuellement à nos partenaires et aux communautés de façon appropriée et d’être ainsi capable de leur fournir un soutien et un accompagnement efficace, la Constellation entreprend une revue de son listing actuel de Coaches certifiés.
 
Pour plus d’information, voir la publication de Luc Barrère-Constantin pour l’EMS ou le contacter
 



À la recherche de 2 membres pour le Conseil d’administration
 
Philip Forth, président de la Constellation, a écrit une lettre aux membres de la Constellation pour les informer que l'organisation est à la recherche de deux nouveaux membres du Conseil d'Administration pour remplacer April Foster et Nathalie Legros jusqu’à la fin de leur mandat (le 30/10 / 2017). Les membres votants ont créé un petit groupe de travail chargé de diriger le processus de sélection des candidats. Ils feront bientôt un appel à candidatures. Tous les membres intéressés à se joindre au groupe de travail sont également invités à manifester leur intérêt.

 
Cliquez ici pour lire la lettre de Phil (en anglais),
et restez à l'écoute pour plus d'informations en provenance du groupe de travail!
 
   
                                  


Que cela signifie-t-il d'être membre de la Constellation?
 
Qu'est-ce que cela implique ? Si je suis un facilitateur, suis-je automatiquement un membre ? Quel est mon rôle en tant que membre ? Ma responsabilité ? Quels sont mes avantages et mes engagements ?

 
Si vous souhaitez prendre à ce groupe de travail sur ces questions ou pour plus d’information voir la publication de Célicia Theys pour l’EMS
 

 
Que se passe-t-il d’autre dans la Constellation ?
 

Pourquoi la Constellation n'a-t-elle pas de bureau ?

 
« Je me suis toujours demandé pourquoi la Constellation n'a pas de bureau », a déclaré Nabaraj après sa visite chez moi pour rencontrer mes collègues de l’EMS, Luc et Loli, et discuter des possibilités de stage et de Népal Compétence. « Maintenant, je comprends ! Assis avec vous tous à table, je me suis senti vraiment à l'aise. J’ai pu partager tout ce que je voulais et je me suis senti le bienvenu. Une telle conversation dans le bureau aurait un tout autre effet. Nous faisons tous partie de la famille. »

 
Marlou De Rouw

Nabaraj Adhikari est un facilitateur de la Constellationformé au cours de notre partenariat avec l'ONUSIDA au Népal. Il étudie actuellement aux Pays-Bas.
 
 
 

Poème en remerciement pour la formation de BelCompetence de juin 2016
 

A chacun de vous MERCI 
D'avoir livré sans a priori
Vos rêves et pensées
Pour notre Monde améliorer
 

 
Événement à venir
 

Seront présent à la 21ième Conférence internationale sur le sida à Durban les 18-22 juillet 2016 :
 
Les représentants de CATCH (Communautés Agissant ensemble dans la lutte contre le VIH) du Botswana

 
Ils proposent un symposium satellite: Suivi de la riposte face au VIH au Botswana, lundi 18 juillet, 10h15 à 12h15, Salle 10. Le chef traditionnel le plus haut gradé du district du Sud-Est présentera CATCH dans sa phase pilote avec le CLCP lors d'une des tables rondes. Ricardo Walters (coach de la Constellation pour CATCH), Nadine Schuepp (ONUSIDA), Moses (Humana People to People, partenaire de mise en œuvre pour CATCH) et Batshani (facilitateur communautaire de CATCH qui présentera une vidéo lors du symposium) seront également présents.
 
Album photo d’Onesmus Mutuku, coach de la Constellation pour CATCH, Kenya
 
 
 

John Piermont Montilla de l’ONG River of Life Initiatives (ROLi)
 
Depuis 2007 et le partenariat Initiatives des ONG visant à prévenir le VIH/sida en Asie et dans le Pacifique avec la Banque asiatique de développement, John et son équipe proposent « des auto-évaluations amusantes, des ateliers créatifs, et un travail collaboratif intégré avec des éléments de jeu dans le contexte de la réduction des risques »: River of Life aura un stand au Global Village Program.
 
Blogs de John Piermont Montilla, ROLi, Indonésie
 
Ce bulletin mensuel est  publié grâce à la participation des membres, des facilitateurs et des coaches de la Constellation.

Vous trouverez les blogs cités ci-dessus sur le réseau en ligne de la Constellation à l’adresse : http://aidscompetence.ning.com.

Les newsletters précédentes sont disponibles sur le site de la Constellation:
 http://www.communitylifecompetence.org.

Certains articles de la Newsletter ont été traduits avec l’aide de Google Traduction et Linguee.
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Website
Website
Inscrivez-vous à une formation à la facilitation de SALT
et du processus de la Compétence Communautaire pour la Vie
en anglais, français ou espagnol!
To subscribe to the monthly Constellation newsletter in English, please click here: 
http://eepurl.com/-xLWj.

Pour recevoir le bulletin mensuel de la Constellation en Français, rendez-vous ici: 
http://eepurl.com/-x1Fb.

Para recibir las noticias mensuales de la Constelación en Español, regístrese aquí: 
http://eepurl.com/41DP5.
Communauté en ligne de la compétence communautaire pour la vie
                                               
Copyright © 
2014 The Constellation, All rights reserved.                 
Pour ne plus recevoir la newsletter       
Pour recevoir la newsletter dans une autre langue (anglais ou espagnol)