Copy
Nouvelles de la Constellation
Juillet  2015


The Constellation
connecting local responses around the world
Sommaire

TOGO – Premières autoévaluations sur les Pratiques Familiales Essentielles pour la survie et la croissance de l'enfant dans 20 villages
RD-CONGO – Les équipes de facilitation de RDCC au premier rang pour soutenir les communautés victimes d’un conflit inter clanique
SINGAPOUR – Pour créer un climat réparateur, « Nous avons choisi d’"humaniser" les problèmes  et de les considérer comme des opportunités »
INDE – Un autre aperçu de la vie des travailleurs domestiques dans l’intimité des visites à domicile
INDE – SALT pour le renforcement du leadership de la communauté sur les questions de travail en servitude dans le Chhattisgarh
FRANCE – Le tour de France des leaders du changement
GLOBAL – Comment se préparer à être un bon facilitateur pour les autres? En l’étant pour soi même
ÉQUIPE MONDIALE DE SOUTIEN – Les priorités de travail pour le prochain semestre

Que se passe-t-il d’autre dans la Constellation ?
 
Événements à venir
 
TOGO – Premières autoévaluations sur les Pratiques Familiales Essentielles pour la survie et la croissance de l'enfant dans 20 villages
Le rêve du village de Matougou. Photo: Blaise Sedoh.
Le village d'Afidi auto-évalue ses Pratiques Familiales Essentielles, 19 juin 2015. Photo: Blaise Sedoh.
Dans le cadre de son partenariat avec l'UNICEF, la Croix-Rouge Togolaise met en œuvre depuis  2013 un projet portant sur les Pratiques Familiales Essentielles (PFE) pour la survie et la croissance de l'enfant dans la Région des Savanes et dans la région de Kara. Afin d’impliquer les communautés d'une manière participative non seulement dans la réalisation des activités communautaires mais aussi dans le suivi et l'évaluation du niveau d'application des PFE dans leurs communautés, il été retenu, avec l'accord des différents partenaires, d'y introduire le système d'autoévaluation.
 
L’autoévaluation a beaucoup intéressé les participants car, pour donner le niveau auquel la communauté se situe, les points de vue des participants ont beaucoup divergé avant que ceux-ci ne s'accordent sur le niveau consensuel. La participation active des uns et des autres témoigne de cet intérêt.
   
Pour pallier au problème de compréhension des niveaux de compétence, ils ont été réexpliqués à chaque pratique autoévaluée pour permettre à l’assistance d’apprécier afin de confirmer ou d’infirmer la proposition et surtout de justifier ce niveau par des faits concrets.

Le temps ayant manqué pour détailler les plans d’action communautaires, il a été recommandé aux coaches de repasser dans les localités pour planifier de manière détaillé les Petites Action Faisables avec un chronogramme bien précis.
 
Vingt villages ont fait leur autoévaluation. Treize villages ont choisi comme l’une de leurs deux priorités l'accompagnement des femmes enceintes par leur conjoint, dix villages ont choisi le lavage des mains, huit villages ont choisi l'enregistrement des naissances, quatre villages ont choisi l'allaitement maternel exclusif, quatre villages ont choisi la lutte contre le paludisme grâce à la moustiquaire imprégnée d'insecticide et un village a choisi la vaccination complète.
 
Après 3 mois de mise en œuvre, les communautés procèderont à une seconde évaluation pour tirer les leçons de leur expérience.
Blaise Sedoh,
Coach de la Constellation,
Rapports disponibles à la demande.
 
RD-CONGO – Les équipes de facilitation de RDCC au premier rang pour soutenir les communautés victimes d’un conflit inter clanique
 
En date du 18 avril 2015, une catastrophe due à l’incendie de plus de 90 maisons, a été signalée dans le territoire de LUBEFU, secteur de NDJOVU, groupement LONGONYA DIVE, zone de santé (ZS) de MINGA, aire de santé d’OKOKO DIVE, division provinciale de la santé du Sankuru. Les édifices d’intérêt communautaire tels que les écoles, les centres de formations et de soins ont également été incendiés. Un conflit inter clanique entre  frères pour le poste de chef de groupement a constitué le facteur déclenchant.
 
Une mission humanitaire a été dépêchée sur place pour évaluer la situation afin d’y apporter une riposte. Celle-ci était composée de : l'OMS, l'Unicef, CARITAS TSHUMBE, RDC Compétence SALT et la Division Provinciale de la Santé du SANKURU. Parmi les structures humanitaires en mission à LONGONYA DIVE, RDCCompétence a été la première à soutenir la communauté pendant que les autres cherchaient des accords de fonds pour intervenir.
 
Cela fait huit mois que nous, la RDCC Sankuru, avons apporté l’approche SALT dans la ZS de MINGA auprès de six communautés : l’Eglise catholique, l’Eglise méthodiste, l’Eglise kimbanguiste, l’association des jeunes, l’association des notables et le groupe maman LONGONYA. Cette approche ne demande pas de moyens financiers ou matériels à la communauté pour  résoudre ses problèmes. Il suffit de s’approprier des pratiques, de respecter les étapes de l’approche SALT et de la mettre en pratique. Avec le soutien à distance de RDCC Sankuru et celui de l’équipe de facilitation locale de trois personnes, la communauté du groupement de LONGONYA DIVE s’approprie peu à peu des Pratiques Familiales Essentielles (PFE) additionnées de la résolution des conflits. Parmi les 6 pratiques facilitées, 4 sont beaucoup plus prise en compte : le lavage des mains, l’utilisation correcte des moustiquaires imprégnées d’insecticide, la vaccination complète de l’enfant de 0 à 11mois et la résolution de conflit. Pour ces pratiques, plusieurs communautés ont déjà effectué une deuxième autoévaluation.
 
Une autre victoire est que les membres de la communauté de LONGONYA DIVE commencent à construire d’eux même les écoles brulées et un poste de santé, ils ont été récupérer les déplacés et construisent pour eux des maisons  avec une méthode de ristourne village par village, et ils ont constaté que le conflit tue mais ne permet pas de progresser.
Paul Lokoto,
Facilitateur de RDCCompétence à Sankuru,
Rapport d’activité de l’approche SALT à Longonya Dive
disponible à la demande.
 

SINGAPOUR – Pour créer un climat réparateur, « Nous avons choisi d’"humaniser" les problèmes  et de les considérer comme des opportunités »
 
Gerard Ee Huck LIan des services sociaux Beyond a publié en cinq parties un exercice que l'équipe a préparé pour des étudiants en service social à l'Université de Lund, Suède.
 
Partie 1, Le défi: la délinquance chez les enfants et les jeunes provenant de milieux défavorisés (traduction du contexte disponible en commentaire du blog)

Partie 2, La voie que Beyond a choisi pour relever le défi :
Nous avons utilisé l'approche de développement communautaire qui repose sur l’hypothèse que tout changement sérieux et durable se produit avec l'aide des membres de la communauté (individus, famille et communautés plus larges). En effet, une communauté active est plus en contact avec la complexité des situations familiales et des cultures, et peut faire plus que prescrire des traitements standardisés basés sur des diagnostics types.
Dans la situation présentée, nous avons recadré les griefs de la communauté en sollicitude pour les enfants concernés et canalisé la bonne volonté dans les efforts qui transforment la communauté dans son ensemble pour inclure les enfants/jeunes qui ont été marginalisés.

Partie 3, Les approches desquelles Beyond s’est inspiré

Partie 4, Les résultats attendus et le processus pour les atteindre

Partie 5, Conclusion
Beaucoup de services "médicalisent" les problèmes; ils posent un diagnostic et proposent un traitement. Nous avons choisi d’"humaniser" les problèmes et de les considérer comme des opportunités pour rallier les gens à la construction d’une société socialement intégrée. Construire une société socialement intégrée, ce n’est pas amener les gens à changer, mais amener les gens à être plus tolérants et à travailler vers un bien commun. "Humaniser" un problème, c’est améliorer la qualité de nos vies en améliorant la qualité de nos relations.
Blogs de Gerard Ee Huck LIan,
Beyond Social Services.
 

INDE – Un autre aperçu de la vie des travailleurs domestiques dans l’intimité des visites à domicile
 
Au cours de l'atelier, les travailleurs domestiques ont déclaré avoir parfois le soutien de leur famille et de leur communauté; ils se sont évalués au niveau 3. Cependant, l’intimité du domicile a permis une discussion plus approfondie et plus ouverte. Je suis certaine que, si nous avions demandé à ces femmes de faire leur auto-évaluation à la maison, le niveau pour cette pratique n’aurait pas été supérieur à 1 (c’est-à-dire être conscients du problème, mais ne pas savoir comment l'aborder).
 
Les visites à domicile nous ont aussi donné un aperçu de ce qui se passe dans la communauté. L'alcool est disponible gratuitement et nous avons vu, en début de soirée, des hommes déambuler à moitié ivres avec des bouteilles d'alcool. Lors de notre visite à domicile, les trois femmes ont souligné que c’est l'un des plus grands problèmes de la région. Les hommes dépensent la majorité de leurs gains pour acheter de l'alcool et obligent souvent leurs épouses à prendre des emplois de travail domestique mal payés.
Blog de Rituu B Nanda,
Facilitatrice de la Constellation.
INDE – SALT pour le renforcement du leadership de la communauté sur les questions de travail en servitude dans le Chhattisgarh
 
Rituu B Nanda a animé au nom de l'organisation Anti-Slavery International un atelier à Pithora (Chattisgarh) avec l’ONG Jan Jagriti Kendra.  Environ 40 membres du personnel d’ONG, bénévoles et membres de la communauté ont réfléchi sur la façon de construire le leadership communautaire. Ils ont tous convenu du pouvoir de l’appréciation et de SALT pour encourager les membres de la communauté à prendre en main leur vie, et en particulier la lutte contre le travail en servitude. « Les membres de la communauté n’engagent pas la discussion avec nous. SALT nous aidera énormément », a fait remarquer un participant. L'atelier a inclus des visites à domicile dans un village voisin.
Rituu B Nanda,
Facilitatrice de la Constellation.

Manju Gardia de JJK partage ses réflexions à propos de la visite SALT. Photo : Pratibha Lal. 
 
FRANCE – Le tour de France des leaders du changement

Jean-Louis Lamboray a participé au plateau d’innovation IDEAs Laboratory le 9 juillet 2015 à Grenoble. Une des présentations qui l’ont impressionné est celle de Mathieu Dardaillon. Inspiré par son expérience du Jagriti Yatra en Inde, ce jeune homme de 25 ans organise entre autres le Tour de France Ticket for Change, « un programme de leadership activateur de talents ». Il emmène à la rencontre de pionniers du changement en France 50 personnes qui ont la détermination passer à l’action et apporter « des solutions innovantes et durables aux problèmes de société ». L’année dernière, ce tour de 12 jours suivi d’un accompagnement a conduit à la création de 12 entreprises sociales et 31 emplois.

Voici ce que que Jean-Louis retient de la journée à IDEAs Laboratory :
« • Toutes fascinantes qu'elles soient, les innovations ne sont en soi ni bonnes ni mauvaises. Tout dépend du sens qu'on leur donne, et donc de leur utilisation, car elles peuvent aussi bien mener à la libération de l'Homme qu'à son asservissement
• IDEAS Lab choisit de mettre l'innovation au service de l'homme-acteur, et c'est ce qui nous unit.
• La lecture silencieuse de la Déclaration du Droit au Rêve, qui a clôturé la journée m'a paru être bien reçue.
Nous devons nous rencontrer à nouveau à la rentrée afin de formuler une proposition commune. »
 
 
 
GLOBAL – Comment se préparer à être un bon facilitateur pour les autres? En l’étant pour soi même

Hervé Guidou se réjouit « d'accompagner des individus et des communautés dans leur processus de création ou de transformation vers leurs rêves et leurs aspirations communes » au mois de septembre à Mayotte. En attendant, il nous livre les questions génératrices à se poser à soi-même avant de les poser aux autres.
Blog de Hervé Guidou 
(disponible en français),

Facilitateur de la Constellation.
ÉQUIPE MONDIALE DE SOUTIEN – Les priorités de travail pour le prochain semestre
Les facilitateurs de l'équipe mondiale de soutien (EMS), Laurie Khorchi, Loli Rey, Phil Forth, Rituu B. Nanda et moi nous sommes réunis deux jours fin juin dans la belle ville d’Edimbourg (nous n’avons pas vraiment pris le temps de découvrir la ville, mais les aperçus que nous en avons eus étaient magnifiques).

Nous avons renoué avec notre inspiration en racontant des moments importants de notre histoire avec l’EMS. Nous avions tous les yeux brillants au souvenir de l’expérience que nous relations, et nous avons certainement fait circuler l’énergie à travers la pièce. Nous avons identifié nos forces et construit notre rêve commun pour l’EMS en 2020: la vision de fondations stables et solides sur lesquelles, dans un espace ouvert et accueillant, les membres de l’EMS jonglent avec les fonctions de gestion, de partage, d'apprentissage et de transfert à travers le globe afin de mettre en contact les communautés et les individus, et être un porte-parole des réponses locales.
 
Nous avons exploré plus en profondeur les progrès, les possibilités et les prochaines étapes de certains modules de travail prioritaires :

1) Théorie de l’appropriation (du changement) de la Constellation (Voir le blog Théorie du changement de la Constellation en français).
 
2) Nouveau site web: grâce au travail d'un groupe de l’EMS et des membres du conseil d'administration, nous avons désormais la structure du nouveau site Web, une charte graphique, et un premier jet de textes. Cependant, nous pensons qu'il est urgent que nous trouvions une solution pour permettre à tous les "propriétaires" de pages de gérer le contenu des pages lorsque la réflexion évolue, et qui nous permette de rendre l’identité visuelle de la Constellation en conformité avec la charte graphique.
 
3) Triades de la formation intégrée à la facilitation ou Blended Learning (anglais, français et espagnol): Phil Forth et d’autres membres de l’EMS ainsi qu’Autry Haynes, en tant que membre du conseil d'administration, adaptent les modules actuels à la demande de nombreux facilitateurs. Laurie Khorchi peaufine l’offre concernant la formation intégrée.
 
4) Plate-forme SALT: Tel est le nom de travail d’une plate-forme très prometteuse que notre partenaire Popay développe suite à la réunion sur la fonction Partage à Barcelone et le processus « SALT sous baobab » que des coaches de la Constellation ont facilité avec l’équipe de Popay. Pour les équipes de facilitation, la plateforme sera un outil d’enregistrement des progrès de leur communauté, et pour l’EMS elle servira  de support dans le suivi, la saisie des informations et la mise en contact. Pierre Lamboray nous a montré la version bêta de la plate-forme. Les prochaines étapes consistent à encoder les informations dans la plate-forme et à l'améliorer.
 
5) Modèle d'affaires: Nous avons eu le grand plaisir d'être rejoints mardi par Geoff Parcell. Il fait équipe avec Gaston Schmitz et E. Mohamed Rafique pour faciliter des conversations sur le nouveau modèle d'affaires de la Constellation. Il nous a invités à nous mettre à la place des communautés (comme clients de l’EMS) puis à la place des donateurs potentiels de l’EMS. Nous avons exploré, d’une part, leurs besoins, leurs difficultés et leurs plus-values et, d’autre part, ce que nous pouvions leur proposer comme offre, surprise et soulagement. Un exercice très efficace qui a confirmé que le modèle d’Alex Osterwalder est applicable dans notre recherche de nouvelles possibilités. L'équipe est au début de ce processus, nous vous tiendrons au courant.
Marlou de Rouw,
Facilitatrice Gestion de l'EMS de la Constellation.
Que se passe-t-il d’autre dans la Constellation ?

Une collaboration entre Unicef Madagascar et la Constellation se dessine pour faciliter un processus d’harmonisation et d’apprentissage des expériences de mobilisation communautaire à Madagascar. L’équipe sera composée de Blaise Sedoh (Togo), Célicia Theys (Belgique), Jean-baby Fulama (RDC), Laurie Khorchi (Belgique), Loli Rey Novoa (France) et Marlou De Rouw (France).
Laurie Khorchi,
Facilitatrice Transfer de l’EMS de la Constellation.
 
Le premier bulletin trimestriel sur la Compétence pour la santé à Mayotte sera publié en août. Contactez Laurie Khorchi si vous souhaitez recevoir.
 
 
Jean-Louis Lamboray propose une vidéo: Première personne à suivre le mouvement: les leçons de leadership d’un homme qui danse. Quand un nombre critique de partisans est atteint, tout le monde danse.
Blog de Jean-Louis Lamboray,
Coach de la Constellation.
 
Michelle Dunscombe partagé vidéos d’intervenants au Festival ABCD au Royaume-Uni, les 15-19 juin 2015, et des vidéos d'exemples de pratique d’ Asset-Based Communauty Développement en Australie. « Une communauté avec une culture est celle où vous pourriez dire : « Notre façon de faire suscite la gentillesse de tout le monde, et la participation » » − John McKnight, co-directeur d’ABCD.
Blogs de Michelle Dunscombe,
MAD Consulting.
Laurie Khorchi et Rituu B Nanda de l'équipe mondial de soutien de la Constellation ont assisté à la conférence "Pourquoi le développement communautaire? Continuité et innovation" organisée à l’occasion du 50e anniversaire du Community Development Journal (CDJ), du 1 au 3 juillet 2015 à l'Université d'Edimbourg. Elles ont donné deux présentations. Le premier exposé a porté sur l'application du Processus de la compétence communautaire pour la vie et de SALT à l'engagement auprès des réfugiés en Belgique ainsi qu'auprès des migrants transfrontaliers en Inde. Le deuxième exposé a porté sur la communauté en ligne de la Constellation, qui compte plus de 2000 membres aujourd'hui. La conférence a été l'occasion de partager et d'apprendre d'un grand nombre de participants représentant les milieux universitaires, les associations à but non lucratif et le secteur privé. Des blogs sur la conférence suivront...

Pour plus d'informations sur la conférence, voir ce lien:
http://www.oxfordjournals.org/cdjc/resources/50th-anniversary-conference/
Événements à venir

La prochaine formation de BelCompétence se déroulera à Kraainem du 28 au 30 août 2015. Contacter Anne Brouha pour plus d’information.
 
La plateforme de lutte contre la drogue à Maurice organise un festival d’échange en août 2015
 
Jeudi, 25 août 2015, l'équipe de coaching de la Constellation, Boris Alberda et Marlou de Rouw, facilitera le premier jour de l'introduction de la semaine des études de développement mineures à l’Hogeschool Amsterdam. L'objectif de la journée est de créer un état d'esprit SALT avec les étudiants qui vont passer une grande partie de leur année à l'étranger. Le mardi 29 septembre à 2015 aura lieu un suivi de cette journée d’introduction. Boris Alberda et Marlou de Rouw proposeront aux étudiants des outils qui pourront leur être utiles au cours de leur mission à l'étranger.
 
Du 15 au 17 septembre 2015 et du 21 à 23 septembre 2015, Laurie Khorchi et Hervé Guidou faciliteront à Mayotte un événement d'apprentissage pour l'accompagnement des acteurs de la promotion de la santé.
 
Ce bulletin mensuel est  publié grâce à la participation des membres, des facilitateurs et des coaches de la Constellation.

Vous trouverez les blogs cités ci-dessus sur le réseau en ligne de la Constellation à l’adresse : http://aidscompetence.ning.com.

Les newsletters précédentes sont disponibles sur le site de la Constellation:
 http://www.communitylifecompetence.org.

Certains articles de la Newsletter ont été traduits avec l’aide de Google Traduction et Linguee.
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Website
Website
Inscrivez-vous à une formation à la facilitation de SALT
et du processus de la Compétence Communautaire pour la Vie
en anglais, français ou espagnol!
To subscribe to the monthly Constellation newsletter in English, please click here: 
http://eepurl.com/-xLWj.

Pour recevoir le bulletin mensuel de la Constellation en Français, rendez-vous ici: 
http://eepurl.com/-x1Fb.

Para recibir las noticias mensuales de la Constelación en Español, regístrese aquí: 
http://eepurl.com/41DP5.
Communauté en ligne de la compétence communautaire pour la vie
                                               
Copyright © 
2014 The Constellation, All rights reserved.                 
Pour ne plus recevoir la newsletter       
Pour recevoir la newsletter dans une autre langue (anglais ou espagnol)