Copy
La newsletter Intelligence Stratégique de la CCI Hainaut
Lire dans mon navigateur
N°4 - Juin 2014

Google se plie aux directives européennes en matière d'oubli numérique

Le 13 mai dernier, la Cour européenne de Justice a statué en faveur du droit à l'oubli numérique, auquel les géants du web étaient farouchement opposés depuis bien des années. Concrètement, les Internautes particuliers ont désormais le droit de faire supprimer des résultats de recherche les liens vers des pages contenant des informations erronées ou obsolètes à leur sujet. Cette décision ne s'appliquent qu'à l'Union européenne, ces liens resteront indexés tout de même, pour apparaître sur les versions hors «Europe des 28» des moteurs de recherche.

Google, incontestable et incontesté n°1 du genre, n'a pas traîné pour offrir aux Internautes la possibilité d'être «oubliés» par ses soins. Le mastodonte américain a publié un formulaire de demande jeudi dernier. Vendredi, c'était déjà quelques 12.000 Européens qui avaient effectué leur requête d'amnésie numérique partielle... Au casse-tête d'organisation d'une telle démarche s'ajoute donc le nombre importants de demandes... Google n'est pas en mesure, pour l'heure, d'estimer le temps qu'il faudra pour que les liens incriminés ne soient plus répertoriés. Quant aux autres moteurs comme Yahoo! ou Bing, nul doute qu'ils emboîteront bientôt le pas à Google...
 

Vente en ligne
Votre plateforme est-elle aux normes?

Une directive européenne qui harmonise la protection des e-consommateurs vient d'être transposée en droit belge. Selon Le Soir (et Métro, qui relaie l'information), très peu de sites sont en conformité, même si les arrêtés d'application de la directive sont entrés en vigueur.
La nouvelle loi prévoit notamment l'obligation de la présence d'un bouton de confirmation pour chaque transaction en ligne, ainsi qu'un renforcement des règles de rétractation. Ainsi, si vous omettez de mettre ce formulaire à disposition de vos clients, le délai de rétractation passera automatiquement de 14 jours à 12 mois!
Autre changement notable: la technique des cases précochées pour les options de transaction devient désormais illégale.
La nouvelle réglementation est à découvrir plus en détail sur ce lien vers le site Droit & Technologie.

Pas à pas
Demander à Google de vous «oublier»


Voici la marche à suivre si vous souhaitez, vous aussi, demander à Google de vous effacer de certains résultats de recherche:

1. Rendez-vous sur le formulaire de demande mis en ligne par Google. Comme la démarche pour y arriver est, comme bien souvent dans ce genre de cas, fastidieuse, nous vous avons simplifié la tâche. Vous n'avez plus qu'à cliquer ici.

2. Identifiez-vous en complétant les champs «Nom», «Nom associé aux résultats de recherche à supprimer» et «Mail de contact».

3. Indiquez les URL que vous souhaitez voir disparaître des résultats de recherche. Attention, il vous faudra fournir une justification recevable pour chacune des URL.

4. Afin d'éviter les demandes frauduleuses, prouvez votre identité en uploadant un document qui en atteste.

5. Il ne vous reste plus qu'à attendre que Google examine votre requête...
 

Documentation
Du bouche à oreille à l'E-réputation


ReHGIS a organisé un évènement de sensibilisation à l'Intelligence Stratégique sur le thème «Du bouche à oreille à l'E-réputation» en mars 2013. Au cours de cette conférence, le Département d'Intelligence Stratégique de la CCI Hainaut a partagé quelques démarches et astuces pour veiller au mieux sur son E-réputation.

Vous n'avez pas eu l'occasion d'assister à cette conférence ou vous ne possédez pas/plus les documents pratiques envoyés par mail à nos participants? Si vous souhaitez les recevoir par courrier électronique, cliquez simplement sur le bouton ci-dessous!
Recevoir les documents
Share
Tweet
Share
+1
Forward to Friend
Copyright © 2014 CCI Hainaut, Tous droits réservés.



Se désinscrire    Mettre à jour vos préférences



Email Marketing Powered by Mailchimp
LinkedIn
Twitter
Blog