Copy
View this email in your browser
EDITO
Avec le meilleurs vœux de l’APFJS

par Marc Gérardy, président APFJS
L'APFJS, l'Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs, vous souhaite une excellente année 2017 ! Surtout la santé et de multiples petits bonheurs au quotidien ainsi que le meilleur pour tous vos proches ! En espérant que 2017 soit l'année de la guérison de notre confrère verviétois, Alain Siemes, en soins intensifs au CHU de Liège depuis plus de 6 mois. En poursuivant aussi notre « tournée » générale en Région Wallonne et à Bruxelles pour aller à la rencontre des consoeurs et confrères et des futurs membres. Après le succès rencontré à Bastogne et à Charleroi, l'APFJS rendra visite aux Provinces de Namur et de Liège après le Brabant wallon et Bruxelles. Objectif : présenter l'APFJS et ses services, faire connaissance avec ses membres et accueillir de nouveaux tout en tentant d'améliorer les conditions de travail sur les terrains. Un combat quotidien ! N'hésitez pas d'ailleurs à nous faire part de vos remarques, commentaires, avis, critiques dans cette Newsletter qui vous est consacrée. Bonne année et bons fous rires en 2017 !


SUR LES TERRAINS
L’Olympic de Charleroi nous accueille avec classe

par Philippe Dewitte
Après Bastogne, c'était au tour de Charleroi d'accueillir, le 14 novembre dernier, une réunion d'information à l'intention des journalistes ou collaborateurs sportifs hennuyers, membres ou non de l'APFJS. La sympathique soirée, organisée par votre serviteur, s'est déroulée dans les magnifiques business seats de l'Olympic, le club carolo, en plein renouveau, nous recevant avec classe. 
Après un exposé du secrétaire de l'APFJS, Michel Salmon, (power point à l'appui), il y eut un long échange en questions-réponses, entre la grosse vingtaine de collaborateurs ayant répondu à l'invitation, du président Marc Gerardy et des membres de son conseil d’administration ainsi que de Pierre Bilic, secrétaire général de Sportspress.be. Une réunion très réussie qui a éclairci pas mal de points, informé tout un chacun à propos des services que peut rendre notre association, et suscité plusieurs inscriptions de nouveaux membres. L'opération sera renouvelée prochainement, dans d'autres régions !
 
Le président de l’APFJS Marc Gérardy souhaite la bienvenue aux participants hennuyers.

Accréditations football : rappel
par Pierre Bilic, secrétaire Sportspress.be
Après les fêtes,  le champagne et les zakouskis, un petit rappel des habitudes n’est pas inutile.   
- Football : D1A, D1B, Coupe de Belgique, Coupes d’Europe, Diables Rouges : les demandes d’accréditations pour les journalistes des médias non détenteurs de droits se font exclusivement via le système d’accréditations en ligne de Sportspress.be.
- Veuillez respecter la date butoir (deadline) pour chaque match. Après ce délai, les retardataires doivent obligatoirement contacter le syndic de Sportspress.be concerné (voir liste des syndics sur le site de Sportspress.be), la seule personne qui examinera les demandes tardives.
- Les membres non-professionnels doivent être accrédités par le média qui leur confie une mission.
- Les demandes des journalistes qui ne sont pas membres de Sportspress.be (= PAS en possession d’une carte Sportspress.be 2017) seront refusées.
- Les syndics doivent signaler au secrétariat de Sportspress.be les journalistes accrédités qui n’excusent pas leur absence.


SCRUTINS
Gala du sport : un succès
par Maurice Loiseau (vice-président Sportspress.be)
Le traditionnel Gala des Sportifs de l’Année avait cette fois trouvé asile à Forest, le samedi 17 décembre. Dans une ancienne...usine, transformée en havre de spectacle avec salles adjacentes pour la réception des invités, la presse, le maquillage TV. Un décor à dominante blanche, contemporain, dépouillé. Une réussite en ce qui concerne le buffet offert aux convives; moins d’enthousiasme à propos de la configuration de la salle où se déroulait le Gala, tout le public ne voyant pas le podium et les lauréats dans le même confort. Bob Verbeeck, patron de Golazo, en était le premier bien conscient; il a déjà une petite idée de nette amélioration pour l’édition prochaine...
Au palmarès, deux superbes champions olympiques, comme on s’y attendait. Sans discussion, l’heptathlonienne namuroise Nafissatou Thiam émergeait chez les dames et le cycliste Greg Van Avermaet chez les hommes. Deux interlocuteurs éminemment sympathiques et diserts que les présentateurs Karl Van Nieuwkerk et Christine Schreider (une révélation dans l’exercice) n’eurent aucune peine à interviewer à souhait. Comme de coutume, notre président David Naert accueillit chaleureusement tout ce beau monde.
Initiative judicieuse: comme l’on fêtait le 50e anniversaire de la remise du trophée de Sportif de l’année chez les hommes, c’est à Ferdinand Bracke que l’on confia la remise du prix 2016 à Greg Van Avermaet. Ferdi était en effet le premier vainqueur de cette distinction, en 1967. Et son palmarès, pour ceux qui l’ont peut-être oublié, est impressionnant, avec notamment un Tour d’Espagne, le record de l’heure sur piste, le Trophée Baracchi avec Merckx, deux championnats du monde de poursuite. Entre autres succès de choix. Ferdinand était d’autant plus heureux que l’on ait pensé à lui qu’il a couru avec le grand-père de Greg et a eu son père sous sa direction lorsqu’il était responsable des amateurs pour la LVB!
Une belle soirée marquée encore par les victoires de Roger Lespagnard (coach de l’année), des hockeyeurs médaillés d’argent à Rio (équipe), de Louise Carton (espoir) et de Laurens Devos (handisport). 
Le sacre de Greg et Nafi a par ailleurs été évoqué dans la newsletter de l’AIPS. http://www.aipsmedia.com/index.php?page=news&cod=20055
Maurice Loiseau et Pierre Bilic (vice-président et secrétaire général Sportspress.be) chez Ferdinand Bracke qui exhibe le 1er trophée de « Sportif de l’année » reçu en 1967.

ÇA VA SE SAVOIR
Rappel : renouvellement des cotisations
par Pierre Bilic, secrétaire Sportspress.be
Chaque année, certains d’entre nous oublient de renouveler leur cotisation à heure et à temps. Nous rappelons que notre carte de presse sportive est un instrument de travail indispensable. Grâce à cette carte, vous avez accès à la tribune de presse, à la salle de presse, à la zone mixte, au football, cyclisme, sports en salle, etc. Sans une carte de Sportspress.be, vous ne pouvez pas obtenir d’accréditation pour les matches de football de D 1A, D 1B, Coupe de Belgique, Champions League, Europa League, Diables Rouges, etc.
Au cours de cette année, nous avons encore amélioré les services rendus à nos membres grâce entre autres à la présence de nos syndics aux Jeux Olympiques de Rio et à l’Euro 2016 de football.  Notre système d’accréditation en ligne (qui ouvre l’accès au parking presse de nombreux clubs sans autres documents) facilite la tâche des journalistes et des clubs, permet de refuser les demandes des faux journalistes. Sportspress.be est plus que jamais le premier interlocuteur de la Pro League, de l’URBSFA et du COIB, ce qui facilite la résolution des problèmes rencontrés par nos journalistes sportifs, photographes et collaborateurs dans l’exercice de leur métier. Ainsi, nous avons récemment organisé une action de sensibilisation dans les stades afin que les spectateurs respectent plus les photographes et cameramen le long de la ligne.
Le montant des cotisations reste le même (carte valable jusqu’au 31 décembre 2017) : membres professionnels : 85,00 euros ; collaborateurs : 75.00 euros ; membres pensionnés actifs ou honoraires : 40 euros. Le montant doit être versé au numéro de compte BE73 3631 5454 2460 de Sportspress.be asbl, avec la mention de votre nom. Si vos données d'adresse et de contact ont changé depuis l'an dernier, veuillez nous communiquer les nouvelles coordonnées via mail : info@sportspress.be.

Des nouvelles d’Alain Siemes
par Patrick Godard
Une nouvelle année qui… commence bien avec de très bonnes nouvelles pour notre ami. En effet, depuis 3 semaines (après mon dernier mail en quelque sorte), les choses évoluent positivement pour Alain ! L’infection aux poumons se résorbe, diminue. Certes, les poumons restent problématiques, mais ça va beaucoup mieux de ce côté-là. Il reçoit quelques visites et cela lui fait extrêmement du bien au moral. Je « vous invite » en quelque sorte à aller lui faire un petit coucou car Alain respire de mieux en mieux. Il lui arrive de respirer tout seul,  parfois, de tenir entre 12 et 20 h ! D’ailleurs, on lui a apposé une canule pour dialoguer et on l’entendrait quasiment parfaitement ! Son moral est bon, on lui parle (évoque un peu) de sortie, mais celle-ci ne pourra avoir lieu qu’à partir du moment où il parviendra à respirer seul durant 48 heures. On n’y est pas encore, mais on s’y dirige .Le jour où il quittera les soins intensifs (pas encore à l’ordre du jour), il partira dans un centre de revalidation du côté d’Esneux. Pour rappel éventuel, il est au CHU Sart Tilman, soins intensifs, route 120, chambre 42, au -2.

Quand Francis Rion rencontre le Roi et la Reine
par Marc Gérardy, président APFJS
Francis Rion, ancien cameraman de RTL-TVi aujourd'hui pensionné, a rencontré, par hasard, lors de ses vacances avec son épouse, le Roi Philippe et la Reine Mathilde, qui roulaient sur un vélo de location à Quiberon en France en juin dernier. Nos Majestés étaient accompagnées de deux gardes du corps. Et Madame Rion d'entamer la conversation avec la Reine Mathilde, le plus naturellement du monde ! Notre confrère Francis se dirige lui aussi vers le Roi Philippe : « Sire, je suppose qu'à Quiberon on peut oublier le protocole pour vous dire bonjour ? ». « Oui bien sûr », répond le Roi. Francis Rion se présente donc et rappelle à Sa Majesté qu'il l'a déjà filmé à de nombreuses reprises et lors de nombreux voyages pour RTL-TVi et pour l'émission « Place Royale ». « Oui je me souviens », répond le Roi « mais vous ne nous filmez pas ici ? ». « Non pas du tout! Ma carrière est terminée », rassure Francis Rion qui, quelques années auparavant à Quiberon, avait déjà rencontré Johnny Hallyday, son épouse Laeticia et leurs enfants dans un salon de thé huppé sur la plage. Alors, jamais 2 sans 3 ? Rendez-vous l'an prochain à Quiberon avec Francis Rion !

Roger Laboureur a bon cœur
par Maurice Loiseau, vice-président Sportspress.be
Il a fêté en juillet dernier ses 81 ans. Roger Laboureur, le plus populaire des reporters sportifs francophones depuis Luc Varenne, vient de passer un mauvais moment. Non pas sur un terrain de football ou dans une tribune de presse, mais sur le billard, celui d’un hôpital namurois où il a subi un triple pontage. Mais le citoyen d’Andenne a le cœur solide et, après une période de revalidation en clinique à Wavre, il a regagné le foyer familial où son épouse Jacqueline, sa fille France et son fils Hugues se coupent en quatre pour le requinquer. S’il lui faut du temps pour récupérer des forces, il n’a rien perdu, je vous l’assure, de son humour, de son enthousiasme et de sa gentillesse, vertus qu’il a toujours manifestées vis-à-vis de ses copains. Les infirmières ont regretté son départ, au Bois de la Pierre de Wavre, c’est tout dire ! On souhaite bon vent, à ce bon vivant.

Pour devenir membre du Belgian Press Golf Club (BPGC)
par Philippe Lacourt
Les exploits signés par Thomas Pieters en Ryder Cup ont éveillé votre envie de fouler des fairways rasés de près ? La longueur de balle, au drive, de Nicolas Colsaerts vous incite à vous mesurer à lui ? La fulgurante percée de Thomas Detry sur la scène mondiale vous pousse à améliorer votre jeu ? Si vous êtes tenté de répondre par la positive à ces trois questions, alors le BPGC est votre clef pour ouvrir les portes de votre paradis golfique. Créé en 1989, le "Belgian Press Golf Club" réunit effectivement des professionnels des médias et de la communication qui partagent la même passion pour le sport de St.Andrews. La cotisation annuelle du BPGC est fixée à 60 euros et donne accès ? Toutes les activités golfiques qui figurent au menu sportif du club.
Chaque année, le BPGC organise à l'attention de ses membres affiliés une vingtaine de rencontres amicales sur des parcours nationaux, tout en organisant, de manière traditionnelle, au mois de juin, son championnat sur le légendaire parcours du Zoute.
En dehors de ces différents rendez-vous sur nombre de parcours belges, le BPGC participe aussi à quelques rencontres internationales avec des équipes de journalistes venues de France, d'Allemagne ou des Pays-Bas. Le BPGC représente également la Belgique aux championnats d'Europe des journalistes qui, en octobre 2017 seront organisés sur les terres hennuyères au Royal Golf Club du Hainaut.
En marge de ces différents événements, le BPGC s'efforce de participer à la promotion et à la médiatisation du golf en Belgique grâce à  une couverture la plus large possible dans les médias. Il compte actuellement une cinquantaine de membres francophones et néerlandophones. Contact: huguesferon@hotmailcom

Sacré Milou
par Pierre Bilic, secrétaire Sportspress.be
A près de 92 ans, Milou Blavier a gardé son regard pétillant et sa curiosité légendaire. Ancien du « Peuple » et surtout de sa chère « Dernière Heure/Les Sports », il offre sa bonne humeur à tous les pensionnaires de l’Aurore, une belle seigneurie située à deux pas de la gare de La Hulpe. Il s’est remis d’une vilaine fracture de la jambe, lit beaucoup, des livres historiques, deux quotidiens et le périodique Zatopek, se rend encore à des meetings d’athlétisme. A 20 ans, en 1945, il fait son entrée au « Peuple ». « Mon père gérait un grand café Place Flagey, à Ixelles », se souvient-ii. « Jeune athlète, j’avais attiré le regard du Peuple qui… cherchait des  journalistes. Mon père connaissait les gars du Peuple et plaida ma cause après la parution  d’un article à mon propos. Au Peuple, j’ai travaillé durant un bon bail avec Arsène Vaillant.  Et je ne garde que d’excellents souvenirs de toutes les années passées à la DH. Au départ, je suis devenu journaliste par hasard  et je peux dire que la chance m’a bien soigné : quel beau métier. »  Sacré Milou qui avec Hector Mahaux, André Delpierre et Robert Rinchard fait partie du carré (d’as) des (plus) anciens de Sportspress.be.
Milou Blavier, un des plus anciens membres de Sportspress.be


Retrouvez-nous aussi sur :
https://www.facebook.com/pressesportive

www.pressesportive.be







This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Presse sportive · Huy, Belgique · Huy 4500 · Belgium

Email Marketing Powered by Mailchimp