Copy


 

View this email in your browser

EDITO
Meilleurs vœux

par Marc Gérardy, président APFJS

En ce début de nouvelle année, je me permets de vous souhaiter mes meilleurs vœux pour 2014 au nom de l'ensemble du comité francophone de l'APFJS. Surtout une bonne santé et la sauvegarde de votre emploi ! Je vous rappelle que l'ensemble du comité francophone de notre association est à votre service et à votre disposition. N'hésitez pas à nous faire part de vos problèmes mais aussi de vos réussites ! La Newsletter est faite pour vous mais trop peu l'utilisent ! Vous devez oser en 2014 et poursuivre votre passion du métier en profitant des plaisirs de la vie ! Encore une bonne année 2014, une bonne santé et une solidarité à construire car ensemble, nous serons encore plus forts !


SUR LES TERRAINS
Le volley dans nos journaux

par Dominique Delhalle

J'y songeais en assistant, dimanche 12 janvier, au match de Ligue A de volley-ball entre les Guibertins et les champions en titre de Roulers. Avec Waremme, les Guibertins représentent le volley francophone au sein d'une élite essentiellement néerlandophone depuis des lustres. A Mont-Saint-Guibert, dans le Brabant wallon, joueurs (1) et supporters ont plutôt échangé leurs avis et commentaires sur la récente qualification de « leurs » équipes nationales, hommes et femmes, pour les championnats du monde de septembre, que de disserter, une fois de plus, sur les mérites de Ronaldo-Messi-Ribéry. Enfin, un autre sujet de discussion sportive... Et pour le compte-rendu du match de Ligue A et de celui de Nationale 1, ils se promettaient d'acheter quelques journaux « L'Avenir » Brabant wallon dès le lendemain, article signé de Michel Demeester, membre de notre association et observateur régulier des Guibertins. D'autres sports que les « majeurs » font encore « vendre du papier ». Le père d'un joueur achète régulièrement trois exemplaires du même quotidien: un pour son fils, un pour la famille, le troisième pour le « press book ».
(1) Les Guibertins comptent un demi-millier de membres.


Sportifs de l'Année: un Gala fort « moyen »
par Maurice Loiseau, vice-président Sportspress.be

Pour la troisième fois consécutivement, le Gala des « Sportifs de l'Année » s'est déroulé dans les studios d'une société privée, à Lint, province d'Anvers. Dans un cadre qui ne vaut pas, loin s'en faut, celui bien plus prestigieux du Casino d'Ostende, mais que la VRT préfère et on peut le comprendre pour des raisons budgétaires. Une télévision flamande qui demeure la seule à retransmettre en direct la remise de nos trophées aux meilleurs sportifs belges de l'année.
La moisson 2013 n'est sans doute pas l'une des plus marquantes dans l'histoire de notre referendum, car elle ne couronne pas de grandes « stars », mais elle honore à juste titre des sportifs soit méritants, soit de grande valeur. A ce dernier titre, le triathlète  Frédérik Van Lierde est vraiment un beau vainqueur, plébiscité par la majorité des votants. Lauréat de l'Ironman d'Hawaï et de quelques autres triathlons de marque, ce superman du sport ne déparera pas le palmarès. On regrettera, par contre, de ne pas trouver dans le classement des footballeurs tels que Courtois, Kompany ou E. Hazard, par exemple, "boudés" par les confrères on ne sait trop pourquoi. Incompréhensible aussi, pour beaucoup d'observateurs présents à Lint, l'absence de Thorgan Hazard, parmi les "révélations" de la saison. Chez les dames, succès logique de Kristel Flipkens, avec une demi-finale à Wimbledon. On se rend encore mieux compte aujourd'hui des exploits que réalisèrent Clijsters et Henin... Victoire normale encore de Marc Wilmots rayon coaches et un grand bravo à .... Gérard, un tennisman au talent formidable en handisport.
Ce fut un Gala de qualité télévisuelle fort moyenne (mais suivi par 1 million de spectateurs sur la VRT), et où les présentateurs eurent le bon goût, comme toujours d'ailleurs, d'interviewer dans leur langue maternelle les sportifs francophones ne maniant pas couramment le néerlandais. (Maurice Loiseau, Vice-président Sportspress)

ÇA VA SE SAVOIR
Un ballon très lourd

par Dominique Delhalle 

Il est difficile d'ignorer que le «Ballon d'Or » est revenu à Cristiano Ronaldo. Et vous allez aisément citer les deux derniers concurrents du play-boy portugais, à moins d'avoir tout débranché depuis le mois de décembre. Il semble qu'aucun referendum sportif international n'a jamais donné lieu à autant de supputations et de commentaires. Les media ont suivi l'habile plan marketing de la FIFA en relayant les étapes (pré-sélection, nomination, désignation) de ce classement. Et, heureusement, quelquefois en en atténuant la portée ou en enquêtant sur les raisons du prolongement inattendu des délais de vote. Ronaldo-Messi-Ribéry et le « Ballon d'Or d'honneur » à Pelé: c'est enfin emballé, mais qu'est-ce que tout ça pesait lourd en mots, en sons, en images.


Cherche emploi
Jacques Hansen recherche un emploi si possible en tant que salarié, si possible en tant que rédacteur ou journaliste, mais il a exercé de nombreux autres métiers, comme celui de délégué commercial, employé commercial ou encore employé administratif. Il est bilingue français néerlandais, ayant séjourné et travaillé en Flandre durant 4 ans. Il parle aussi l'anglais et l'espagnol (un peu). Son CV est disponible sur demande (0477/678.152).

WEB
Visitez notre site !
Notre site est ouvert à l'adresse : www.pressesportive.be