Copy
Voir cet e-mail dans votre navigateur

Communiqué de presse

21 juin 2018
 

Le marché de l'ISR en forte progression mais sa qualité reste médiocre  

L'investissement socialement responsable (ISR) a décollé de façon spectaculaire en 2017 avec une hausse de +60 % par rapport à l’année précédente. Toutefois, la qualité des fonds se prétendant  “socialement responsables” demeure particulièrement mauvaise. En pensant investir dans un fonds éthique vous pouvez très bien, en réalité, investir dans des armes nucléaires.

Financité vient de publier son treizième rapport annuel sur l’investissement socialement responsable. Un investissement est dit «socialement responsable», «éthique», «durable» lorsqu'il est sélectionné en tenant compte, outre de critères financiers, de critères sociaux, environnementaux et de gouvernance.

Un marché en forte hausse
 

Le marché de l'ISR pesait au 31 décembre 2017, 36,93 milliards d'euros contre 23,09 milliards d'euros un an plus tôt, soit une hausse de 60 % par rapport à l'année précédente.
Cette hausse provient massivement des fonds ISR dont l'encours passe de 16 milliards en 2016 à 30 milliards d’euros fin 2017 soit une spectaculaire progression de +87 %.

Cette augmentation de l'encours des fonds ISR est supérieure à l'augmentation de l'encours de la totalité des fonds sur le marché belge, faisant ainsi passer la part de marché de l'ISR de 4,3 % (2016) à un record de 7,2  % en 2017, preuve que l’investissement socialement responsable ne cesse de séduire de plus en plus d’investisseurs.



En termes d’encours, BNP Fortis est le leader de ce marché avec 29 % des parts devant Candriam (25 %) et KBC (22%)
 

Un peu de tout (et de n'importe quoi)


Toutefois, la qualité de ces produits financiers n'est pas au rendez-vous. 84 % des fonds ISR commercialisés en Belgique (soit 344 fonds) reçoivent, suivant la méthodologie Financité, une note nulle (34 % à cause d'actifs sur la liste noire Financité, 17 % car les informations sont insuffisantes et 33 % sont des produits structurés dont la composante stable n’a pas d’approche ISR).
Financité répertorie dans sa liste noire les entreprises ou États ne respectant pas les conventions internationales ratifiées par la Belgique dans les domaines humanitaire, civil, social, environnemental et de gouvernance.

Seulement 5 milliards € (16% de l'encours) appartiennent à des fonds qui sont réellement socialement responsables.



En d’autres termes en l’absence de toute norme en termes d’ISR, n'importe quel promoteur financier peut qualifier n'importe quoi de socialement responsable.

Par exemple dans des fonds proposés par Candriam et d’autres, on retrouve des actifs d'Airbus. Au-delà de l’aéronautique, Airbus est l’un des plus grands vendeurs d’armes au monde et participe notamment à la fabrication de missiles nucléaires. Pour résumer, lorsque votre banquier vous vend un produit « éthique » vous pourriez très bien financer en réalité des armes nucléaires.

Autre exemple, si vous investissez dans un fonds BNP Paribas Green bonds, qui fleure bon le respect de l’environnement, vous investissez en réalité dans une marque automobile comme Renault.
Toujours chez BNP, on retrouve dans l’immense majorité des fonds, des parts de Sanofi, alors que l’entreprise pharmaceutique est actuellement engluée dans le scandale de la Dépakine, un médicament qui a pu entraîner des malformations, des retards intellectuels ou des cas d’autisme chez les enfants et les nouveaux-nés.
 

Des solutions existent


Financité se réjouit de la progression de l'ISR. Elle reflète une volonté du secteur à «pousser» ce type de produits ainsi qu'une augmentation de la demande de la part des investisseurs, déjà mise en lumière en 2014 dans une étude menée par ING qui montrait qu’un investisseur belge sur deux se déclarait prêt à investir dans des produits durables.
Mais pour continuer à se développer en quantité et en qualité et apporter plus de clarté sur le marché, l'ISR devrait être appuyé par une législation définissant une norme qualitative minimale.
 
Tous les produits ISR sur le marché belge ainsi que leur cotation sont disponibles dans la base de données Financité.

 

Annexes

 

Contacts presse

  • Julien Collinet - julien.collinet@financite.be - 0495.64.86.55
Copyright © Financité *|2018|*

Se désinscrire de cette newsletter
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Website
Website