Copy
   
 

Voudriez-vous être en 2018 une des personnes qui permettent à Jésus Aujourd'hui de poursuivre en 2019 ? 

Je fais un don à Jésus Aujourd'hui
L'ÉVANGILE DU JOUR
« Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! » (Mt 11, 11-15)

En ce temps-là, Jésus déclarait aux foules : « Amen, je vous le dis : Parmi ceux qui sont nés d’une femme, personne ne s’est levé de plus grand que Jean le Baptiste ; et cependant le plus petit dans le royaume des Cieux est plus grand que lui. Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu’à présent, le royaume des Cieux subit la violence, et des violents cherchent à s’en emparer. Tous les Prophètes, ainsi que la Loi, ont prophétisé jusqu’à Jean. Et, si vous voulez bien comprendre, c’est lui, le prophète Élie qui doit venir. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! » 

1ère lecture et psaume du jour | Le saint du jour

MÉDITER AVEC LES CARMES

"Le Règne de Dieu est assailli avec violence", contesté très souvent dans le monde, mais assailli aussi dans notre cœur par la violence des questions, des révoltes et des refus.

De cette violence qui explose parfois en nous, Dieu seul peut se rendre maître, et il le fait parfois en nous répétant inlassablement son appel et ses promesses.

Avec insistance, les textes de ce temps de l'Avent nous tournent vers les grandes certitudes de notre foi et vers un renouveau d'espérance.

Ils nous révèlent en même temps dans une lumière plus vive tout le négatif qui habite notre cœur, toute l'agressivité, l'envie, l'impatience qui s'expriment dans nos réflexes, toutes les tristesses, les nostalgies, les regrets paralysants que nous laissons monter en nous.

En réponse à toutes nos peurs, pour demain et aujourd'hui,

le prophète Isaïe nous redit, de la part de Dieu : "Ne crains pas. Je viens à ton secours. Je te prends par la main !"

En réponse à nos sentiments d'échec, d'inutilité et de lassitude,

Isaïe nous donne son assurance : "Tu mettras ta joie dans le Seigneur, ta fierté dans le Dieu Saint d'Israël".

Et quand, malgré nos efforts, tant de choses paraissent se dessécher dans notre vie, quand le désert semble gagner dans notre cœur, le Dieu de notre appel promet de nouveau par ses prophètes : "Sur les hauteurs dénudées, je ferai jaillir des fleuves et des sources dans les ravins !"

Qu'elle est étonnante, la puissance que Dieu déploie au service de son plan d'amour !

Qu'elle est grande, sa force de Créateur et de Père, capable de faire jaillir de vraies sources de joie, limpides et fraîches, dans le ravin de notre cœur !

DANS LES VISIONS DE MARIA VALTORTA
 Date
Lundi
24 juillet 28
 Lieu
Capharnaüm
 Livre
Tome 4 – ch 266.10
2ème année vie publique

      Jésus lève la main et l’étend de son geste habituel quand il réclame le silence et l’attention parce qu’il veut parler. Le silence se fait aussitôt. Jésus dit :

       « Jean est saint et grand. Ne regardez pas sa façon de faire ni l’absence de miracles. En vérité je vous le dis : “ C’est un géant du Royaume de Dieu. ” C’est là qu’il apparaîtra dans toute sa grandeur.

       Beaucoup se plaignent de ce qu’il était – et reste – sévère jusqu’à en paraître dur. En vérité, je vous affirme qu’il a fait un travail de géant pour préparer les voies du Seigneur. Et celui qui travaille ainsi n’a pas de temps à perdre en mollesses. Quand il était au bord du Jourdain, ne citait-il pas les paroles où Isaïe l’annonce, lui et le Messie : “ Toute vallée sera comblée, toute montagne abaissée, les voies tortueuses seront redressées et les escarpements aplanis ”, et cela pour préparer les voies au Sauveur et Roi ? Mais, en vérité, il a fait, lui, plus que tout Israël pour me préparer le chemin ! Et celui qui doit abattre les montagnes et combler les vallées, redresser les routes et rendre douces les montées pénibles, ne peut que travailler avec rudesse. C’est qu’il était le Précurseur et il ne me devançait que de quelques lunes ; or tout devait être fait avant que le Soleil ne soit au plus haut sur le jour de la Rédemption. Ce jour est arrivé, le Soleil monte pour resplendir sur Sion et de là sur le monde entier. Jean a préparé la route, comme il le devait.

       Qu’êtes-vous allés voir dans le désert ? Un roseau agité par le vent dans toutes les directions ? Qu’êtes-vous donc allés voir ? Un homme vêtu de façon délicate ? Mais ceux-là habitent dans les demeures des rois, accoutrés de vêtements somptueux et servis avec respect par mille serviteurs et courtisans, et ils sont eux-mêmes les courtisans d’un pauvre homme. Il y en a un ici. Demandez-lui s’il n’éprouve pas de dégoût pour la vie de cour et de l’admiration pour le rocher solitaire et rugueux sur lequel la foudre et la grêle se ruent en vain et sur lequel des vents imbéciles tourbillonnent pour l’arracher, alors qu’il reste ferme, élancé de toutes parts vers le ciel, avec sa flèche qui, d’en haut, prêche la joie tant elle est droite et pointue comme une flamme qui s’élève. Voilà qui est Jean. C’est ainsi que le voit Manahen, car il a compris la vérité de la vie et de la mort, et il reconnaît la grandeur là où elle se trouve, même si elle se cache sous des apparences sauvages.

       Et vous, qu’avez-vous vu en Jean quand vous êtes allés le voir ? Un prophète ? Un saint ? Je vous le dis : il est plus qu’un prophète. Il est plus que beaucoup de saints, plus que des saints car c’est de lui qu’il est écrit : “ Voici que j’envoie devant vous mon ange pour préparer mes voies devant toi. ”

       Ange. Réfléchissez. Vous savez que les anges sont de purs esprits créés par Dieu à sa ressemblance spirituelle, servant de lien entre l’homme – la perfection de la création visible et matérielle – et Dieu – la perfection du Ciel et de la terre, le Créateur du Royaume spirituel et du règne animal –. En l’homme, même le plus saint, il y a toujours la chair et le sang pour mettre un abîme entre Dieu et lui. Et cet abîme s’approfondit par suite du péché qui alourdit même la partie spirituelle de l’homme. Alors Dieu crée les anges, ces créatures qui atteignent le sommet de l’échelle de la création comme les minéraux en marquent la base : les minéraux, la poussière qui forme la terre, les matières non organiques en général. Ils sont de purs miroirs de la Pensée de Dieu, des flammes qui s’appliquent à agir par amour ; ils sont toujours prêts à comprendre, empressés d’agir ; leur volonté est libre comme la nôtre, mais cette volonté toute sainte ignore les ré­voltes et l’attrait du péché. Voilà ce que sont les anges adorateurs de Dieu, ses messagers auprès des hommes, nos protecteurs, qui nous donnent la Lumière qui les enveloppe et le Feu qu’ils recueillent en adorant.

       Jean est appelé : “ ange ” par la parole prophétique. Eh bien, je vous le dis : “ Parmi les enfants des femmes, il n’en est jamais surgi de plus grand que Jean-Baptiste. ” Et cependant le plus petit dans le Royaume des Cieux sera plus grand que lui en tant qu’homme. Car un citoyen du Royaume des Cieux est enfant de Dieu et non de la femme. Tendez donc tous à devenir citoyens du Royaume.

       Que vous demandiez-vous l’un à l’autre ?

       – Nous disions : “ Mais est-ce que Jean sera dans le Royaume ? Et comment y sera-t-il ? ”

       – dans son âme, il appartient déjà au Royaume, et il y sera après sa mort comme un des soleils les plus brillants de la Jérusalem éternelle. Et cela en raison de la grâce qui, en lui, est sans défaut et en raison de sa volonté propre. Car il a été et il est violent même avec lui-même, pour un but saint… Depuis Jean-Baptiste, le Royaume des Cieux appartient à ceux qui savent le conquérir par la violence contre le Mal, et ce sont les violents qui s’en emparent. Car on sait maintenant ce qu’il convient de faire et tout est donné pour cette conquête. Nous n’en sommes plus au temps où seuls la Loi et les prophètes avaient la parole. Ils ont parlé jusqu’à Jean. Maintenant, c’est la Parole de Dieu qui parle et elle ne cache pas un iota de ce qu’il faut savoir pour mener cette conquête à bien. Si vous croyez en moi, vous devez donc voir en Jean cet Elie qui doit revenir. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende !

Lire le récit en entier

Tout est gratuit, merci à ceux qui donnent !

Cher(e) <<Prénom>>,

L’expérience dans la vie associative le démontre abondamment : les oeuvres qui durent sont celles qui sont soutenus par un grand nombre de personnes. 

Depuis 8 mois, chaque jour, nous expédions Jésus aujourd’hui à une dizaine de milliers de personnes. 

Voudriez-vous être en 2018 une des personnes qui permettent à Jésus Aujourd'hui de poursuivre en 2019 ?

Je fais un don à Jésus Aujourd'hui


En ce temps de préparation à la grande fête de la naissance du Sauveur, que la Vierge Marie vous bénisse, vous et tous ceux que vous aimez.

Jérôme Stevenson
Vice-président Marie de Nazareth

P.S. Notre système de paiement par Carte Bancaire est toujours très sûr et très rapide. Pour faire un paiement par chèque cliquez ici

Faire un don n’a jamais été aussi simple !

Je fais un don à Jésus Aujourd'hui
Je choisis les emails que je reçois et je gère leur réception

Exprimez-vous sur l'Évangile du jour via nos réseaux sociaux :
. Cliquez ici POUR VOUS DESINSCRIRE DE CET ENVOI et ne plus recevoir "JESUS AUJOURD4HUI"
Copyright © 2018, All rights reserved.
Association Marie de Nazareth 226 rue Lecourbe Paris 75015 France
Texte des évangiles © AELF, Paris
Ecrits de Maria Valtorta © Centro Editoriale Valtortiano srl
Méditations des carmes © Editions du Carmel
Images © Hozana

Choisir les emails que je reçois, cliquez ici
   
Abonnez-vous