Copy
   
 

Voudriez-vous être en 2018 une des personnes qui permettent à Une Minute avec Marie de poursuivre en 2019 ? 

Je fais un don à Jésus Aujourd'hui
L'ÉVANGILE DU JOUR
« Le règne de Dieu est au milieu de vous » (Lc 17, 20-25)

En ce temps-là, comme les pharisiens demandaient à Jésus quand viendrait le règne de Dieu, il prit la parole et dit : « La venue du règne de Dieu n’est pas observable. On ne dira pas : “Voilà, il est ici !” ou bien : “Il est là !” En effet, voici que le règne de Dieu est au milieu de vous. » Puis il dit aux disciples : « Des jours viendront où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l’homme, et vous ne le verrez pas. On vous dira : “Voilà, il est là-bas !” ou bien : “Voici, il est ici !” N’y allez pas, n’y courez pas. En effet, comme l’éclair qui jaillit illumine l’horizon d’un bout à l’autre, ainsi le Fils de l’homme, quand son jour sera là. Mais auparavant, il faut qu’il souffre beaucoup et qu’il soit rejeté par cette génération. » 

1ère lecture et psaume du jour | Le saint du jour

MÉDITER AVEC LES CARMES

Quand viendra le Règne de Dieu ? Où trouver le Fils de l'Homme lors de son Jour ?

Quand ? Où ? Ce sont les éternelles questions de l'homme face au dessein de Dieu. D'instinct l'homme veut situer les choses de Dieu dans l'espace et le temps qu'il peut maîtriser.

Et les réponses de Jésus nous renvoient toutes aux vrais réflexes de la foi.

En ce qui concerne le temps, le moment, les délais, son principe est clair : le Règne de Dieu, c'est-à-dire la seigneurie de Dieu sur le cœur des hommes, ne vient pas "comme un fait observable", que l'on pourrait pronostiquer, programmer, fixer d'avance dans l'avenir. Ce n'est pas un projet de l'homme, mais le don de Dieu ; car ce Règne de Dieu est déjà présent, déjà offert, déjà proposé : il est "parmi nous", et déjà "il vient de nous atteindre" (Lc 11,20; Mt 12,28) à travers la présence et l'action de Jésus au milieu de nous.

De même pour le lieu du Fils de l'Homme, lors de son Jour. Ce Jour marquera la fin des temps, mais on ne pourra assigner d'avance un lieu au Fils de l'Homme, car son avènement signifiera l'effacement de tout lieu repérable par les humains. Tout comme l'éclair, présent partout au même instant, abolit toutes les distances, le Fils de l'Homme, par son avènement immédiat, imprévisible, irréfutable, effacera toute distance entre ici et là. Il sera tout entier au lieu surprenant où il se manifestera dans sa gloire. Il faudra ne le chercher nulle part ailleurs, mais l'accueillir par la foi dans l'ici qu'il aura choisi et le maintenant qui sera éternel.

Jésus ne nous a laissé finalement que deux repères, l'un dans son temps à lui, l'autre dans le nôtre. Dans le temps de Jésus, tout s'ordonne autour de sa passion glorifiante : avant l'heure de sa gloire "il faut qu'il souffre beaucoup et qu'il soit rejeté par sa génération". Dans notre temps, le temps de l'Église et de la mission, la seule urgence est de saisir le Règne de Dieu qui est à notre portée, qui est "parmi nous", partout où le Christ est à l'œuvre.

Ces lumières sur l'espace et le temps, qui nous parviennent comme par éclairs successifs dans les paroles de Jésus, nous aident à situer notre espérance.

Nous n'avons aucun pouvoir, aucune emprise directe sur l'avenir, sur "les temps et les moments que le Père a fixés de sa propre autorité" (Ac 1,7).

Nous n'avons aucune certitude quant aux lieux humains d'où nous viendra le salut. Jamais nous ne pourrons dire, dans le temps de l'Église : "Le Christ, à coup sûr, veut être cherché là, dans tel style, dans telle expérience, sous telle étiquette. À coup sûr, c'est par là qu'il faut regarder ; ce sont ceux-ci ou ceux-là qui ont trouvé le secret de l'avenir !"

Mais Jésus nous rassure et nous calme : "N'y allez pas ; n'y courez pas !" Nous nous posons des questions parfois angoissées : "Quand ? Où ?" Et Jésus nous répond dans la paix : "Ici, dès maintenant".

Ce qui nous revient, c'est de nous ouvrir, personnellement et communautairement, au règne de Dieu que Jésus fait advenir, ici et maintenant, au milieu de nous. Ce qui construit l'avenir, c'est de vivre authentiquement le présent, l'aujourd'hui de grâce que Dieu nous offre, de faire bon accueil au Règne de Dieu qui chaque jour nous rejoint, nous devance et nous surprend. Les vraies prospectives sur l'avenir partent d'une réflexion courageuse sur le présent, d'une attention, dans le présent, aux germes de vie qui croissent et veulent croître.

Selon Jésus, seuls sont vraiment aptes à bâtir l'avenir ceux qui savent patienter dans la foi et faire taire en eux les questions téméraires ou fébriles. Ce sont les pauvres de cœur, qui acceptent d'assumer le réel, tout le réel, avec la force et la lumière que Dieu dispense par son Esprit, rien que pour aujourd'hui.

DANS LES VISIONS DE MARIA VALTORTA
 Date
Mercredi
12 septembre 29
 Lieu
Jérusalem
 Livre
Tome 7 – ch 486.6
3ème année vie publique

       (…) Le pharisien de tout à l’heure revient à la charge :
       « Mais quand donc viendra le Règne de Dieu ? Tu n’as pas répondu…
       – Quand le Christ sera sur le trône qu’Israël lui prépare, plus haut que tout trône, plus haut que ce Temple lui-même.
       – Mais où est-on en train de le préparer ? Il n’y a aucun apparat… Se peut-il que Rome laisse Israël se relever ? Les aigles sont-elles donc devenues aveugles pour ne pas voir ce qui se trame ?
       – Le Royaume de Dieu ne vient pas avec apparat. Seul l’œil de Dieu le voit se former, parce qu’il lit à l’intérieur des hommes. Aussi, n’allez pas chercher où se trouve ce Royaume, où il se prépare. Et ne croyez pas ceux qui vous disent : “ On conjure en Batanée, on conjure dans les cavernes du désert d’Engaddi, on conjure sur les rives de la mer. ” Le Royaume de Dieu est en vous, dans votre âme qui accueille la Loi venue des Cieux comme la loi de la vraie Patrie, la loi dont la pratique rend citoyen du Royaume. C’est pour cela qu’avant moi, Jean est venu préparer les chemins des cœurs par lesquels devait pénétrer en eux ma Doctrine. C’est par la pénitence que se sont préparés les chemins, c’est par l’amour que le Royaume se dressera et que tombera l’esclavage du péché qui interdit aux hommes le Royaume des Cieux.
       – Vraiment, cet homme est grand ! Et vous dites que c’est un artisan ? » dit tout haut quelqu’un qui écoutait attentivement.
       Et d’autres, juifs d’après leurs vêtements, et peut-être incités par les ennemis de Jésus, se regardent, interdits, et se tournent vers les provocateurs :
       « Mais que nous avez-vous insinué ? Qui peut dire que cet homme soulève le peuple ? »
       Et d’autres encore :
       « Nous nous demandons ceci : s’il est vrai qu’aucun de vous ne l’a instruit, d’où tient-il une telle sagesse ? Où l’a-t-il apprise, s’il n’a jamais étudié avec un maître ? » et, s’adressant à Jésus : « Dis-nous donc où tu as trouvé cette doctrine que tu enseignes ? »
       Jésus lève un visage inspiré et répond :
       « En vérité, en vérité je vous dis que cette doctrine n’est pas la mienne, mais qu’elle vient de Celui qui m’a envoyé parmi vous. En vérité, en vérité je vous dis qu’aucun maître ne me l’a enseignée, et que je ne l’ai trouvée dans aucun livre vivant, ni dans aucun rouleau ou monument de pierre. En vérité, en vérité je vous dis que je me suis préparé à cette heure en écoutant le Vivant parler à mon âme. Maintenant, l’heure est venue pour moi de donner au peuple de Dieu la Parole venue des Cieux. C’est ce que je fais, et jusqu’à mon dernier soupir ; et lorsque je l’aurai exhalé, les pierres qui m’entendront et qui ne s’amolliront pas, éprouveront une crainte de Dieu plus forte que celle qu’éprouva Moïse sur le Sinaï. Et dans la crainte, avec une voix véridique, bénissant ou maudissant, les paroles de ma doctrine repoussée se graveront sur les pierres, et ne s’effaceront plus. Le signe restera, lumière pour ceux qui l’accueilleront — au moins à ce moment-là — avec amour, mais ténèbres absolues pour ceux qui ne comprendront pas, même alors, que c’est la volonté de Dieu qui m’a envoyé pour fonder son Royaume.
       Au commencement de la Création, il fut dit : “ Que la lumière soit. ” Et la lumière fut dans le chaos. Au commencement de ma vie, il a été dit : “ Que la paix pour les hommes de bonne volonté soit. ” La bonne volonté, c’est celle qui fait la volonté de Dieu et ne la combat pas. Or, l’homme qui fait la volonté de Dieu et ne la combat pas, sent qu’il ne peut s’opposer à moi : il pressent en effet que ma doctrine vient de Dieu et non pas de moi-même. Est-ce que je cherche ma propre gloire ? Est-ce que je prétends être l’Auteur de la Loi de grâce et de l’ère du pardon ? Non. Je ne prends pas la gloire qui n’est pas la mienne, mais je glorifie la gloire de Dieu, Auteur de tout ce qui est bon. Or ma gloire, c’est de faire ce que le Père veut, car cela lui rend gloire. Celui qui parle en sa propre faveur pour qu’on le loue, cherche une gloire personnelle. Mais celui qui peut, même sans la chercher, obtenir la gloire des hommes pour ce qu’il fait ou dit, et qui la repousse en disant : “ Elle n’est pas mienne, créée par moi, mais elle procède de celle du Père, comme moi, je procède de lui ”, celui-là est dans la vérité ; en lui il n’est pas d’injustice, car il donne à chacun ce qui est à lui sans rien garder de ce qui ne lui appartient pas. Je suis parce que le Père m’a voulu. » (…)

Lire le récit en entier

Tout est gratuit, merci à ceux qui donnent !

Cher(e) <<Prénom>>,

L’expérience dans la vie associative le démontre abondamment : les oeuvres qui durent sont celles qui sont soutenus par un grand nombre de personnes. 

Depuis 8 mois, chaque jour, nous expédions Jésus aujourd’hui à une dizaine de milliers de personnes. 

Voudriez-vous être en 2018 une des personnes qui permettent à Une Minute avec Marie de poursuivre en 2019 ?

Je fais un don à Jésus Aujourd'hui


En ce temps de préparation à la grande fête de la naissance du Sauveur, que la Vierge Marie vous bénisse, vous et tous ceux que vous aimez.

Jérôme Stevenson
Vice-président Marie de Nazareth

P.S. Notre système de paiement par Carte Bancaire est toujours très sûr et très rapide. Pour faire un paiement par chèque cliquez ici

Faire un don n’a jamais été aussi simple !

Je fais un don à Jésus Aujourd'hui
Je choisis les emails que je reçois et je gère leur réception

Exprimez-vous sur l'Évangile du jour via nos réseaux sociaux :
. Cliquez ici POUR VOUS DESINSCRIRE DE CET ENVOI et ne plus recevoir "JESUS AUJOURD4HUI"
Copyright © 2018, All rights reserved.
Association Marie de Nazareth 226 rue Lecourbe Paris 75015 France
Texte des évangiles © AELF, Paris
Ecrits de Maria Valtorta © Centro Editoriale Valtortiano srl
Méditations des carmes © Editions du Carmel
Images © Hozana

Choisir les emails que je reçois, cliquez ici
   
Abonnez-vous