Copy
Si vous rencontrez des difficultés pour visualiser ce bulletin, consultez la version en ligne
Nous avons tous à l’intérieur de nous des pensées sombres, déprimées, négatives, et des pensées lumineuses, porteuses, positives. Tant que nous suivons les premières nous sommes assurés de nous enliser dans la souffrance, tant que nous suivons les secondes nous construisons une existence heureuse. Notre quotidien est une alternance entre les unes et les autres.
Donc la recette du bonheur est simple : arriver à passer de plus en plus de temps avec nos pensées lumineuses, afin qu’elles finissent par dissiper progressivement l’obscurité de notre ignorance. C’est la fonction du dharma : repousser, réduire puis éliminer nos perturbations mentales pour s’établir dans la lumière de sagesse. Le dharma est intolérant à la souffrance, le dharma n’aime que le bonheur, il est sans compromis, et si nous le construisons dans notre cœur il nous protège des pensées destructrices.
Vénérable Guéshé-la nous dit : « le monde est le résultat des actions ou karma des êtres qui l’habitent. » Si les êtres de ce monde développent des pensées négatives, issues de la colère par exemple, le monde se remplit d’ennemis. Car un ennemi n’est autre qu’un objet de notre colère. Si les êtres de ce monde développent des pensées positives, issues de l’amour par exemple, le monde se remplit d’amis. Car un ami n’est autre que l’objet de notre amour.
Vous voulez quel rôle ? Bouddha enseigne que chaque fois que nous accomplissons les actions fondées sur le dharma (amour, sagesse, compassion, etc.) nous sommes dans cet instant une émanation de Bouddha. Le but étant de devenir une émanation permanente dans ce monde. Nous avons besoin de le souhaiter et nous avons besoin des bénédictions qui nous inspirent et nous facilitent la tâche. Ce sera la fonction de notre week-end de transmission : recevoir une puissante aide pour révéler et stabiliser notre nature lumineuse. Vous êtes tous les bienvenus.
Mars
Méditation du jeudi soir
Jeudi 16, 23 et 30 de 18h30 à 19h15
Conférence chez Connective à Nîmes
Jeudi 23 de 20 à 21h30
Inscription à la retraite d'été à Minorque
Dès maintenant
Affichez votre désir de paix
L’éducation, ou quelle vue de l’apprenti-sage
Samedi 17 de 10h à 13h
Faut-il suivre notre intuition ?
Samedi 25 mars de 10h à 13h
Inscription à la retraite en Catalogne en juin
A partir du lundi 6
Méditation du mois
Événements à venir
Sommeil et rêves, tant à apprendre
Samedi 8 avril de 10h à 13h
 
Se défaire de ses peurs, toujours mauvaises conseillères
Samedi 22 avril de 10h à 13h

 

Témoignage

Un "vrai" bonheur est possible

Depuis que je suis enfant, j’ai toujours pensé qu’un monde de paix et de bonheur était possible. J’ai passé beaucoup de temps dans cette quête et fait face à de nombreux doutes, face à la « réalité » du monde difficile, parfois très violent, dans lequel nous vivons. Aujourd’hui, je n’ai plus aucun doute, car j’ai trouvé une voie, une méthode, qui guide tous les êtres vivants vers cela : la voie bouddhiste kadampa. Je suis tellement heureuse de cela !

Ma rencontre avec la tradition kadampa date d’un peu plus de 2 ans. Je me rendais alors voir une amie dans un château magnifique (le centre bouddhiste « mère » de France, dans la Sarthe près du Mans), où il était prévu de passer la nouvelle année en faisant des prières pour la paix. Quel beau programme !

Je ne savais pas alors que cette rencontre allait bouleverser si positivement ma vie…
Depuis j’ai participé à plusieurs retraites, au centre du Mans, à celui de Montpellier et à d’autres endroits en France et dans le monde. Les enseignements donnés sont d’une rare beauté, ce que je reçois est tellement grand. A chaque fois, c’est une véritable transformation pour l’esprit (si souvent agité …), qui se pacifie à une vitesse incroyable grâce aux enseignements reçus. Mes rapports avec les autres, avec moi-même et la vie en général se sont tellement améliorés !

Je suis d’abord venue assister au programme général du mardi soir, puis j'ai eu envie d’aller plus loin (c’est tellement beau et aidant, comment s’arrêter là ?!). Je me suis inscrite au programme fondamental, où nous étudions plus en détails les enseignements de Bouddha à travers les livres de Gueshela, qui sont de véritables remèdes à nos souffrances et des modes d’emploi pour être heureux. Et ça marche !!
Bientôt, je vais avoir l’opportunité d'intégrer le groupe qui guide des séances de méditation ; et ainsi pouvoir partager et œuvrer à mon tour, en donnant un peu de ce qui m’a été donné. Mon cœur est rempli de joie à cette idée.

Depuis que j’ai rencontré la tradition bouddhiste kadampa, je me dis souvent, ainsi qu’à mes amis : « Mais où ailleurs que là, nous parle-t-on d’un VRAI bonheur et de comment l’atteindre ? Et où trouve-t-on autant de personnes qui œuvrent sans relâche pour nous y aider ? » C’est incroyable… et ça existe! Il n’y a vraiment rien de plus beau, de plus élevé que cela. J’ai trouvé la voie du bonheur véritable, un endroit où l’on peut pratiquer des activités pleines de sens qui peuvent aider tout le monde, tout le temps. Je souhaite sincèrement à tout le monde de pouvoir connaître cela.
Carine
Copyright © 2017 Centre Kadampa Vajrasattva, tous droits réservés.


Vous souhaitez modifier la façon de recevoir ce bulletin ?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences d'inscription ou se désinscrire de cette liste

Email Marketing Powered by Mailchimp